Corse Net Infos - Pure player corse

Le cirque Médrano termine sa tournée corse à Ajaccio


Rédigé par Lydie Colonna le Lundi 29 Septembre 2014 à 22:27 | Modifié le Lundi 29 Septembre 2014 - 23:37


Ce dimanche, sur l’esplanade de Campo dell’oro à Ajaccio, les artistes du cirque Médrano ont donné leur dernière représentation d’une tournée de 20 jours à travers toute la Corse. Une douzaine de numéros inédits venus du monde entier, présentés dans 6 villes de l’île pour un vingtième anniversaire tout en couleur et en diversité.


Alisher et ses sangles
Alisher et ses sangles
Calvi, Corte, Bastia, Propriano, Porto Vecchio et Ajaccio, c’est l’itinéraire emprunté  par cette « troupe » d’artistes d’origines aussi diverses que variées mais dont l’objectif commun est de distraire et parfois impressionner les spectateurs. Un travail de titan, tant pour les artistes que pour l’intendance : 14 heures de montage pour le chapiteau et 8 heures pour le démonter, mais le jeu en vaut la chandelle. « Le succès de cette tournée est tel que celui connu par Médrano à ses débuts », souligne Gilles Poletti, organisateur d’Arena Production.
 
La salle est quasi complète en ce début d’après midi, Monsieur Loyal alias Michel Palmer fait son entrée pour présenter le premier numéro. Deux artistes qui nous viennent du Kazakhstan, Hamlet et Kamilia dans un numéro sur le mat chinois et déjà, le spectateur a le souffle coupé. Dans le même style on retrouvera Les Olympos qui viennent du Brésil et dont la particularité est de présenter un numéro de «  main à main » à trois, Julia et Vlad d’Ukraine et leur rubans aériens ou encore Alisher le Russe dans un numéro de sangles époustouflant. Entre deux, des présentations d’adresse ou de magie avec Victor, le breton national et ses diabolos ou bien Joseph et Desy les espagnols dans un magic show impressionnant ou encore Emin le contorsionniste époustouflant. On n’oublie pas les animaux comme Mina et Camelia, les deux éléphantes venues d’Inde, présentées par Sarah Houcke, spécialiste du dressage d’animaux sauvages ou comme cette équipe de chiens boxers footballeurs entrainée par le Bulgar Mickaël ni le duo britanique formé par Patrick et Rogers son otarie.  Et si tous ces numéros ont plu aux enfants, ces derniers ont également bien ri avec Popeye le clown et toute sa famille mais sont sans aucun doute restés sans voix devant le robot Transformer venu tout droit des Etats-Unis.
Un show varié et diversifié, un spectacle d’une grande qualité, une réussite pour les organisateurs de ce festival qui avec Raoul Gibault, directeur du cirque, nous le promettent, ils reviendront l’année prochaine avec de nouveaux talents.





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 11:10 Après les incidents : ACA, une décision courageuse

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85559 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40958 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348