Corse Net Infos - Pure player corse

Le bus de prévention de Corse-du-Sud se mobilise contre le tabac


Rédigé par Lydie Colonna le Lundi 2 Juin 2014 à 14:18 | Modifié le Lundi 2 Juin 2014 - 15:17


Dans le cadre de la journée mondiale sans tabac qui a eu lieu le 31 mai, le département de Corse-du-sud a décidé de se mobiliser. Le docteur Sylvie Ferrara, chef du pôle prévention du conseil général s’est donc installée ce lundi matin avec son équipe médicale du CLAT (Centre de Lutte Anti Tuberculeux) dans leur bus de prévention, récemment inauguré, sur le parking du Leclerc rocade à Ajaccio.


photo lydie colonna
photo lydie colonna
L’objectif de cette opération était de sensibiliser un maximum de personnes sur les méfaits du tabagisme qu’il soit actif ou passif.
L’équipe du docteur Sylvie Ferrara, renforcée d’un médecin pneumologue, a donc posé son bus de prévention sur le parking du supermarché, allant au devant des clients sortant du magasin ou de leur voiture. Le médecin et son équipe proposent ensuite aux fumeurs de se rendre au bus afin d’y pratiquer une exploration fonctionnelle respiratoire qui est un test de capacité respiratoire pulmonaire.
Cette capacité étant en règle générale diminuée chez la personne fumeuse. La personne qui a accepté de passer ces tests est ensuite reçue en consultation par le médecin pneumologue. L’objectif de cette consultation est d’informer les fumeurs sur les méfaits du tabac et de leur prodiguer des conseils pour modifier leur comportement jusqu’à les amener à une consultation régulière au centre de tabacologie dans le but de se sevrer définitivement.
C’est environ une centaine de personnes qui ont été approchées par l’équipe du CLAT pour aboutir à une dizaine de consultations entre 9 heures et 13 heures.

Dans le cadre du programme régional de lutte contre le tabac 2012-2016, Marisol Touraine, ministre de la santé, devrait annoncer, mi juin, une série de mesures destinées  à lutter contre le tabagisme. Parmi les mesures qui devraient être proposées, la neutralité des paquets de cigarettes qui, selon plusieurs sondages, contribuerait à dissuader certains fumeurs.
Une autre mesure qui fait déjà beaucoup parler est l’interdiction de la e-cigarette dans les lieux publics. Si la cigarette électronique est un bon outil de sevrage pour le fumeur désirant arrêter de fumer, elle n’en est pas moins une incitation à la consommation de tabac pour les jeunes. En effet une analyse bénéfices/ risques réalisée par le haut comité de santé publique démontre que l’utilisation de la e-cigarette favorise le risque d’entrée dans la tabagisme, en particulier chez les plus jeunes. La ministre aurait également prévu un autre type d’action de groupe inspiré des class action américaines.



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85178 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40757 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345