Corse Net Infos - Pure player corse

Le bâti ancien de Peri mis à l'honneur


le Dimanche 5 Octobre 2014 à 21:37 | Modifié le Lundi 6 Octobre 2014 - 02:16


Dans la continuité des programmes de l'OPAH, les acteurs de la sauvegarde et de la valorisation du patrimoine du Pays Ajaccien se sont donnés rendez-vous à Péri, village parmi les plus beaux de la vallée.


Le bâti ancien de Peri mis à l'honneur
Au pied du magnifique clocher restauré il y a peu, les responsables de la municipalité de Peri ont accueilli en collaboration avec Franck Bartoli-Millot, directeur du service habitat-aménagement de la CAPA, Camille Candillerie, chargée de valorisation du patrimoine bâti et Hélène Paolini Saez directrice du laboratoire régionale d'archéologie, de nombreux habitants du village mais aussi des amoureux d'histoire et de vieilles pierres.
Si le programme prévu semblait plus qu'intéressant, la météo en a décidé autrement, et dès l'arrivée du député-maire et président de la CAPA Laurent Marcangeli et de l'accueil du maire de Peri, Baptiste-Xavier Lacombe, c'est contraints et forcés, que tous se sont réunis dans la salle communale pour échapper à la pluie battante.

C'est donc déçus que tous ont du se résoudre à parcourir le village, de bâtisses en bâtiments. Cependant, entre deux gouttes, Hélène Paolini Saez avouait un coup de coeur pour ce village qui a su être conservé, "dans son jus", au fil des restaurations et des constructions.
Outre le clocher, absolument superbe qui domine la vallée, depuis la place il suffisait de lever la tête pour découvrir sur un bâtiment, un oculus en trompe l'oeil ... détail non négligeable comme tant d'autres sur d'autres bâtisses, permettant de retracer l'histoire. Ici, il s'agissait tout simplement de l'ancien presbytère, devenu depuis une maison privée.

L'OPAH

Le service d'opération programmée d'amélioration de l'habitat, mis en place par la CAPA, permet aux propriétaires qui le souhaitent d'améliorer leur résidence principale, créer ou rénover un logement locatif en bénéficiant d'aides relatives à la valorisation patrimoniale des hameaux et villages anciens.
Ce dispositif d'une durée de 5 ans regroupe ainsi les différentes aides notamment éligibles pour la réhabilitation luttant contre la précarité énergétique, bien que, comme le soulignait le maire, il n'est pas rare de s'apercevoir que les anciens maîtrisaient déjà très bien les techniques permettant de valoriser les énergies climatiques pour un confort parfois bien plus élevé que dans certaines constructions modernes.

Laurent Marcangeli a, quant à lui, rappelé que ce dispositif permettait également de souligner le patrimoine historique des villages de la vallée n'avaient rien à envier à celui d'Ajaccio. 
Pour le village de Péri, 6 dossiers sont encore à étudier, Baptiste-Xavier Lacombe expliquant que l'ensemble du village comptait environ 19 bâtisses à l'abandon ou à rénover, et que déjà ces 6 dossiers permettraient de limiter d'autant le risque de voir dépérir une partie de ce village globalement habité.
Dans un futur proche, la mairie souhaite d'ailleurs acheter 2 bâtiments d'une centaine d'année pour proposer des logements communaux...
L'OPAH semble donc une solution "coup de pouce" pour changer l'image du bâti corse souvent endormi, voir mis en péril par l'indivision : ne permet-elle pas de susciter les intérêts des particuliers, comme des communes, à préserver le passé?




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 00:26 Derby : Notion obsolète ou rivalité bien réelle?

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85491 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40923 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348