Corse Net Infos - Pure player corse

Le Syndicat de la Plaine œuvre pour une meilleure gestion de l'eau potable


Rédigé par Patrick Bonin le Lundi 12 Décembre 2016 à 11:32 | Modifié le Lundi 12 Décembre 2016 - 15:19


Le conseil syndical de la Plaine du Fium’Orbu, qui a en charge la gestion et la distribution de l’eau potable, s’est réuni le 9 décembre dernier sous la présidence de Francis Giudici, maire de Ghisonaccia. A l’ordre du jour, les délégués des 13 communes du Syndicat ont examiné divers points portant sur les travaux dont l’AEP de Prunelli Village mais aussi le plan d’actions sur l’augmentation du rendement des réseaux dans le cadre de la Loi Grenelle et la préparation du futur contrat d’affermage pour l’après 2018.


Le conseil syndical de la Plaine du Fium'orbu s'est réuni le 9 décembre dernier.
Le conseil syndical de la Plaine du Fium'orbu s'est réuni le 9 décembre dernier.
Le président a présenté aux élus le plan d’actions qui vise à augmenter le rendement des réseaux du territoire de la plaine du Fium’Orbu.  La loi Grenelle 2 a introduit l'obligation de réaliser des descriptifs détaillés des réseaux. Les parties du territoire syndical où le rendement est inférieur à 85% ont l’obligation de bénéficier d’un plan d'action de lutte contre les fuites. Afin de lutter contre le gaspillage de la ressource en eau, le Grenelle de l'environnement a introduit deux nouvelles obligations pour les services publics : réaliser des descriptifs des réseaux et, pour les réseaux les moins performants, mettre en place des plans d'actions de lutte contre les fuites. En cas de non-respect de ces deux obligations, le syndicat s'expose à des pénalités financières de l’Agence de l’Eau. Le taux de la redevance pour prélèvement de la ressource en eau (usage alimentation en eau potable) pourrait être doublé.

La lutte contre les gaspillages, objectif majeur de la politique de l'eau

Réduire les fuites permet de diminuer les prélèvements sur le milieu aquatique naturel, d'éviter les gaspillages d'énergie (pompage, traitement) et la consommation inutile de produits chimiques pour le traitement.

La conséquence des pertes sur le réseau a également un fort impact financier. En effet, l’eau qui n’arrive pas au compteur n’est pas facturée à l’abonné. Pour cela, les équipes de Kyrnolia, délégataire du Service public pour le Syndicat, sont équipées de systèmes de recherche de fuites performants afin de proposer au Syndicat une palette de solutions techniques pour améliorer efficacement le rendement de leurs réseaux comme la détection par les tests à la fumée ou la détection acoustique.

DSP : Préparation du futur Contrat d’Affermage

Dans le cadre de la Délégation de Service Public, établie par le Syndicat de la Plaine, c’est la SDEC Kyrnolia qui avait obtenu la gestion et l’entretien du contrat d’affermage pour une durée de dix ans. Ce contrat prendra fin au 31 décembre 2018. Les conseillers syndicaux ont pour objectif de préparer le futur cahier des charges pour les prochaines années, réfléchir à l’opportunité d’une nouvelle DSP et prendre toutes les dispositions légales nécessaires à la mise en œuvre d’un nouveau contrat. Les négociations débuteront donc durant l’année 2017.



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie









Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 87284 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 44021 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 38400 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire