Corse Net Infos - Pure player corse

Le Sporting face à Lille : Le calice jusqu'à la lie (0-1)


le Samedi 1 Avril 2017 à 17:28 | Modifié le Dimanche 2 Avril 2017 - 00:29


Nouvelle défaite et nouveau pas vers la Ligue 2 pour le Sporting qui face à Lille n'a jamais donné l'impression de vouloir sauver sa place à ce niveau. La défaite (1-0) conjuguée au nul de Dijon à Marseille complique un peu plus la situation du club bastiais au bas du tableau


https://www.facebook.com/scbastia/
https://www.facebook.com/scbastia/
A Furiani, SC Bastia : 0 Lille : 1 (0-0)
Buts pour Lille : De Preville (48e)
Arbitre : Benoît Millot
Avertissements : Crivelli ( 74e) au SC Bastia;  Beria (25e)


SC Bastia
Leca, Djiku, Rose, El Kaoutari, Bengtsson, Mostefa puis Danic (70e) , Cahuzac, Oniangué puis Diallo (87e), Coulibaly, Saint-Maximin, Crivelli puis Raspentino (90+6°

Lille
Enyeama, Gorchia, Sounouaro, Alonso, Beria, Amadou, Xeka puis Mavuba (76e), Lopez puis Palmieri (90e), Benzia, De Preville puis El Ghazi (75e) , Eder



Furiani qui a rendu un bel hommage au regretté Paul Rossi a eu du mal à reconnaître ses bleus dès le coup d'envoi. Il espérait voir les héritiers de ses "Lions", décisif dans la perspective du maintie, prendre ce match à bras le corps, bousculer des Lillois, au chaud dans le ventre "mou" du championnat.
Mais Armand-Cesari est resté longtemps sur sa faim.
Après une première occasion lilloise qui aurait pu virer à la catastrophe dès la 9e minute au terme de laquelle Bezia, à quelques mètres à peine de la cage de Leca, s'empêtrait dans sa  tentative de reprise de la volée, il fallut au public bastiais attendre la demi-heure de jeu pour voir enfin le Sporting prendre quelques couleurs avec toujours à la baguette de l'animation bastiaise Saint-Maximin qui parvenait à mettre le ballon sur la tête de Coulibaly.
Le ballon passait au-dessus de la lucarne de Enyeama…
Entre temps c'est le blanc de Lille que l'on avait beaucoup.
Des Lillois qui ont joué à leur rythme sans jamais vraiment être inquiétés par des Bastiais plus spectateurs qu'acteurs ne donnant jamais l'impression en tout cas, qu'ils abattaient là leur dernière carte dans la lutte contre le maintien...
A la pause Furiani avait donc toutes les raisons du monde de se faire du souci pour ses couleurs, même si Lille, en possession du ballon, ne parvenait à se donner les moyens de faire la décision.

Petite lueur d'espoir à la reprise avec cette belle échappée de Coulibaly avec à la clef le premier corner de la partie mais elle fut de courte durée.
Trois minutes après en effet De Preville se jouait, sur son côté, de toute la défense bastiaise, éliminait Rose et dans le prolongement de sa course frappait du droit pour abuser Leca.
Et ça faisait 1 à 0 pour Lille !
Il y a t-il eu, ensuite, relation de cause à effet ?
On l'ignore.
Toujours est-il qu'une partie de Furiani perdait, soudain, sous la pluie, une partie de son éclairage !


Une panne qui, au terme d'une dizaine de minutes, donnait le coup d'envoi d'un nouveau match.
Allait-il être au favorable au Sporting ?
Mais c'était, encore LIlle, par Benzia qui se mettait en évidence sa frappe étant repoussée par Jean-Louis Leca sur la trajectoire du ballon.
Almeida décidait alors de faire appel à Danic  pour apporter un plus technique à son équipe mais à une vingtaine de minutes de la fin de la partie on se demandait comment le Sporting allait parvenir à se sortir de ce guêpier.
Le Breton allait donner une belle réponse en débordant sur le côté gauche en feintant la passe puis en mettant en retrait pour Cahuzac qui ne parvenait à maîtriser le ballon. Coulibaly tentait bien sa chance mais Enyeama se montrait décisif sur le coup.
Dès lors le Sporting avait beau redoubler d'efforts il restait à la portée de son adversaire Lillois qui gâchait de plus belle nombre d'occasions mais qui repartait néanmoins avec les trois points de la victoire.


Les "Dirigeants démissions" sont alors montés plus rageurs que jamais dans le ciel de Furiani

Almeida :" Résultat dur pour le Sporting"


Les supporters rassemblés sous la tribune Nord

Plusieurs supporters, qui ont réussi à pénétrer dans l'enceinte du stade côté Nord, ont longtemps stationné sous la tribune bloquant les issues de l'entrée des bureaux et des vestiaires d'Armand-Cesari. S'ils ont laissé quitter le bus de Lille et chaleureusement applaudi Eder ils sont restés plus longtemps devant la tribune Nord avant de laisser tout le monde quitter le stade. Mais c'est peu de dire que le mécontentement est grand après ce nouveau revers…




Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse




Derniers tweets
Corse Net Infos : Poste de L'Ile-Rousse : Un protocole de sortie de crise proposé aux grévistes https://t.co/VDlZ2GxdUU https://t.co/qqTxrB5ksC
Mercredi 18 Octobre - 21:59
Corse Net Infos : Octobre Rose : Des étudiants du Lycée Nicoli de Bastia se mobilisent https://t.co/53xMGh0D9m https://t.co/SP2Rcm2Z0w
Mercredi 18 Octobre - 19:56
Corse Net Infos : Pollution dans les ports : La Corse pourrait devenir un territoire d’expérimentation https://t.co/FJXi8EOvLn https://t.co/rzWu5yuRog
Mercredi 18 Octobre - 19:36
Corse Net Infos : Sartene et Olmeto classées communes touristiques https://t.co/PBywSl6NMa https://t.co/mRtblxYLCS
Mercredi 18 Octobre - 19:31


Newsletter






Galerie
Pierre-Antoine Gatier, architecte
Le président coupe le ruban
GFCA-Poitiers
GFCA-Poitiers
Collège Maria Ghjentile
Collège Maria Ghjentile
comunauté
Mairie de Propriano
Arte Mare
Arte Mare
IMG_3483
IMG_3482
IMG_2896
IMG_2895
Finosello
Finosello