Corse Net Infos - Pure player corse

Le Sporting en échec face à Caen (1-1)


le Samedi 28 Janvier 2017 à 19:36 | Modifié le Dimanche 29 Janvier 2017 - 00:39


Le Sporting escomptait 4 points à la faveur de ses deux matches consécutifs à domicile : il devra s'en contenter de deux après son second match nul - (1-1) face à Caen - en l'espace de 8 jours à Furiani. Le Sporting est 17e au classement avant d'aller à Montpellier, qui est à peine un peu mieux loti dans ce championnat de Ligue 1.


https://www.facebook.com/scbastia/
https://www.facebook.com/scbastia/
A Furiani SC Bastia : 1 SM Caen :  1 (1-1)
Buts pour le SC Bastia : Saint-Maximin (26e)
Pour le SM Caen : Rodelin (45e) sur penalty
Arbitre : Amaury Delerue
Avertissements : Mostefa (45+2), Rose (90e) au SC Bastia, Da Silva (45+2), Adeoti (90+3) au SM Caen 


SC Bastia
Leca, Djiku, Marange puis Cioni (63e), Rose, Bengtsson, Mostefa, Ngando, Diallo puis Nangis (66e), Oniangué, Danic puis Keita (77e), Saint-Maximin

SM Caen 
 Vercoutre, Guilbert, Da Silva, Yahia, Adeoti, Bessati, Deleplace puis Makengo (80e), Feret, Louis puis Karamoh (74e), Rodelin, Sané puis Bazile (32e)


Les blessés, les suspendus, les sanctions, les conditions météo : Tout semblait s'être ligué contre le Sporting en ce début de soirée dans un stade de Furiani à l'assistance clairsemée
Mais les joueurs de Ciccolini n'avaient que faire de genre de considérations face au Stade Malherbe de Caen qui, comme le Sporting ,se bat pour conserver sa place en Ligue 1.
De fait les Bastiais, à l'image de Allan Saint-Maximin, ont entamé la partie avec le mors aux dents.
Avec dans le sillage de ses débordements ou de ses raids les premières occasions pour le Sporting.
La première se situa à la 5e minute après l'une de ses chevauchées quand Diallo reprenait son centre et remisait pour Ngando. Mais la belle frappe du milieu de terrain bastiais heurtait l'extérieur du poteau des visiteurs.
Autres occasions bastiaises : cette reprise de la tête décroisée de Oniangué, consécutive à un coup-franc tiré par Danic puis cette démonstration de Saint-Maximin  à partir de son couloir gauche suivie par cette reprise de Diallo que Vercoutre eut toutes les peines du monde à détourner, encore une fois, sur son poteau.
Et Saint-Maximin poursuivait en solo. Il se jouait, dans on style caractéristique de deux défenseurs avant de tromper la vigilance de Vercoutre.
Et ça faisait 1 à 0 pour le Sporting, ce qui avait le don de réchauffer, enfin, Furiani et d'ouvrir de belles perspectives pour le club bastiais.
Mais il ne savait pas en profiter.
En tout cas avant la pause les Normands qui avaient perdu en cours de route Sané, blessé, reprenaient  du poil de la bête par l'intermédiaire de Guilbert puis de Deleplace mais c'était sur un penalty que les joueurs de Garande revenaient dans le match.
On jouait en effet la dernière minute de la première période quand Feret allait provoquer Rose dans sa surface de réparation. L'attaquant caennais était déséquilibré. Amaury Delerue n'hésitait pas à désigner le point de penalty d'où Rodelin trompait Leca.
Tout était donc à refaire pour le SCB


Mais il devait faire plus que cela encore : résister à son tour à la détermination normande qui se matérialisait par par cette intrusion de Louis puis par cette frappe de Guilbert que Leca allait chercher, on se demande comment, dans sa lucarne.
L'avertissement était entendu par les joueurs de Ciccolini qui répliquaient presque aussitôt par Oniangué puis Saint-Maximin qui contrôlait puis frappait un ballon que Vercoutre eut du mal, à son tour, à repousser.
Sur une pelouse détrempée les conditions de jeu devenaient au fur et à mesure plus difficiles mais pas question d'un côté comme de l'autre de renoncer au gain de la partie.
Après Saint-Maximin côté bastiais, c'était Rodelin qui contraignait Leca à écarter le danger d'une belle manchette. Louis persistait mais fort, heureusement pour le Sporting; Mostefa le stoppait. Karamoh qui venait de succéder à Louis remettait cela un peu plus tard mais Deleplace ne parvenait pas à tirer le meilleur profit de ce ballon en or.
Et Caen, la fin de match approchant , ne se privait pas d'aller plus souvent dans le camp du Sporting avec cette incursion de Rodelin, incompris par ses partenaires sur le coup,  ou cette frappe de Bazile.
Mais le salut pour le Sporting aurait, encore, pu venir de Saint-Maximin mais le meilleur attaquant corse n'a pas obtenu la sanction qu'il réclamait, comme Furiani, contre Makengo contre lequel il s'est écroulé sans que Amaury Delerue ne bronche.
Finalement on restait là.
Le Sporting reste scotché au bas du tableau. 
Il faudra cravacher dur à présent pour s'en extraire !





Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse




Derniers tweets
Corse Net Infos : Ville-di-Paraso : Près de 2 000 hectares parcourus par les flammes https://t.co/UFW8MkySdt https://t.co/AlCa6VNWVB
Lundi 23 Octobre - 09:00
Corse Net Infos : ACA-GFCA : Histoire d’une rivalité https://t.co/X59faIgXFi https://t.co/2Y2AcnUX8a
Lundi 23 Octobre - 00:54
Corse Net Infos : Les premiers plants d'oliviers nustrali plantés par les enfants de l'Accueil de Loisirs de Nebbiu-Conca d'Oru https://t.co/3qLL4LHZwu
Dimanche 22 Octobre - 23:40
Corse Net Infos : Luna park Ajaccio: venez découvrir le Roller Bowl https://t.co/IVi0XWnbM0 https://t.co/rRy3Ur983q
Dimanche 22 Octobre - 23:30


Newsletter







Galerie
Légionnaire
Légionnaire
Feu Balagne
Feu Balagne
Arcodeca-Lycée Jean Nicoli
Arcodeca-Lycée Jean Nicoli
Fête de la Science à Lisula
Fête de la Science à Lisula
CRAB XV
CRAB XV
Corsican Circuit
Corsican Circuit
Lumio
Lumio
Lumio
Lumio