Corse Net Infos - Pure player corse

Le SDIS de Haute-Corse partenaire du programme international GEO-SAFE


Rédigé par François Daumont le Vendredi 18 Août 2017 à 16:29 | Modifié le Vendredi 18 Août 2017 - 17:41


Dans le cadre d’un projet international Europe-Australie d’échange de bonnes pratiques et de recherche baptisé GEO-SAFE auquel le service départemental d’incendie et de secours de la Haute-Corse participe activement, deux membres de la Fondation Catalane « Pau Costa », Jordi Vendrell, analyste des feux de forêts et Nuria Prat Guitart, scientifique spécialiste de la cartographie appliquée aux feux de forêts, parcourent le département depuis la mi-juillet afin d’étudier les différents outils mis en œuvre sur ce territoire afin de prévenir et de lutter contre les feux de forêts. Les derniers incendies qui s’y sont déroulés ont donné un aperçu de la complexité des paramètres liés à la lutte contre l’incendie, notamment sous l’angle de la protection des personnes et des biens.


Patric Botey en compagnie de Jordi Vendrell et de Nuria Prat Guitart de la Fondation Catalane « Pau Costa »
Patric Botey en compagnie de Jordi Vendrell et de Nuria Prat Guitart de la Fondation Catalane « Pau Costa »
Outre la visite du récent feu de Suare et l’analyse du feu d’Olmeta-di-Tuda où ils se sont rendus en compagnie du commandant Patrick Botey, officier supérieur en charge de la recherche et développement des programmes européens auprès du SDIS 2B, les deux jeunes chercheurs ont également souhaité rencontrer la réserve communale de sécurité de civile de Lumio en Balagne alors en mission de surveillance sur le terrain.  
Comme l’expliquent les commandants Patrick Botey et Marien Setti, tous deux impliqués dans la démarche : « De nombreux universitaires mais aussi des services opérationnels comme le SDIS de Haute-Corse, l’Australian Bush Fire et la Fondation « Pau Costa » sont impliqués dans le programme GEO-SAFE qui réunit de nombreux autres partenaires ». Puis l’intéressé de préciser : « En ce moment nous accueillons donc des Catalans mais également des Italiens des universités de Perouse et de l'Aquila,  des anglais de l'université de Greenwich dont une doctorante Lituanienne qui travaille sur le comportement des populations face aux feux de forêt. Sur ce point particulier, j’invite tous les corses souhaitant participer à cette précieuse enquête, à se connecter depuis le lien https://tinyurl.com/feuforet  ». 


Point d’étape important de ce projet partenarial, les 23 et 24 aout prochains, un séminaire inédit de deux jours se tiendra dans les locaux du SDIS 2B sous le patronage du colonel Charles Baldassari, directeur du SDIS 2B et François Orlandi, son président. Celui-ci qui aura lieu en présence de tous les partenaires, aura notamment pour objectif de faire le point et de contrôler le bon déroulement de ce projet, on ne peut plus d’actualité dans le contexte « brûlant » que connait la Corse.


A noter enfin au sujet de GEO-SAFE, que les gouvernements des pays  de l’union européenne et australiens, parties prenantes de ce projet, savent combien il est crucial d’améliorer la maîtrise et la gestion des feux de forêt. Une réflexion menée depuis bien longtemps par le SDIS 2B qui, sous la férule du colonel Charles Baldassari, a été précurseur de bien des projets innovants à l’image des projets REC1_MICNA et HORUS CORSICA, pilotés par le commandant Marien Setti, pour ne citer que ceux-là , dispositifs dont plus personne ne conteste aujourd’hui, le bien-fondé.
« Des scientifiques de différentes spécialités, dans l’UE et en Australie, ont déjà élaboré des méthodes et des modèles afin d’améliorer le processus de gestion et de décision se rapportant aux phases de préparation et d’intervention en cas de feu de forêt » précise de nouveau le commandant Patric Botey, avant de conclure : « L’intérêt du projet GEO-SAFE, vise à créer un réseau qui permettra aux deux régions de partager leurs connaissances, leurs idées et leur expérience, stimulant ainsi l’évolution des connaissances des feux de forêt et le développement de méthodes novatrices pour traiter efficacement de tels incendies ».


On l’aura sans aucun doute compris, le projet GEO-SAFE met l’accent sur le développement d’outils permettant de développer un système de soutien décisionnel intégré, optimisant les ressources pendant la phase de réponse. Les derniers feux qui ont meurtri l’île posent avec une certaine acuité, l’urgence qu’il y a à performer les dispositifs de prévention et de lutte sur le terrain notamment en Corse du fait de son isolement géographique, de sa fréquentation touristique et de la complexité de son réseau routier, GEO-SAFE est l’un des outils qui aideront à apporter les réponses qui permettront de concrétiser ce chantier de grande envergure, salutaire pour la Corse et les Corses.

 

 






Dans la même rubrique :
< >

Mardi 19 Septembre 2017 - 23:33 Cirques avec animaux en Corse : Medrano conteste

Mardi 19 Septembre 2017 - 22:22 Carla Casanova sacrée Miss Corse des 15/17 ans

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 90644 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 47698 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 39540 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 434