Corse Net Infos - Pure player corse

Le SC Bastia rechute à Lorient (4 -1)


le Samedi 13 Avril 2013 à 22:27 | Modifié le Mardi 16 Avril 2013 - 01:05


Frédéric Hantz qui ambitionnait de viser plus haut, devra se contenter du ventre mou du championnat à l'issue de cette défaite. Mais lorsqu'on se remémore toutes les péripéties traversées par le Sporting durant cette saison, se maintenir en Ligue 1 est déjà un très gros exploit. Il reste désormais six matchs pour afficher de meilleures intentions et de renvoyer la meilleure image possible. Prochain rendez-vous, dimanche prochain à 14 heures contre Lille qui prétend à une place européenne…


Le SC Bastia rechute à Lorient (4 -1)
Les Lorientais rentraient le mieux dans la rencontre et envahissaient le camp bastiais dès les premières minutes. Il ne fallait attendre que cinq minutes pour voir les deux premières offensives Bretonnes. Sur un centre depuis l'aile gauche repoussé par le crâne d'Harek, la situation profitait à Abu qui armai une lourde volée du gauche à l'entrée de la surface, mais Landreau se couchait pour écarter le danger.
Dans la foulée, sur une longue transversale vers l'aile gauche, Baca tentait un centre-tir lobé sans contrôle qui prenait la direction de la lucarne, mais Landreau se détendait et repoussait du bout du gant. Deux actions très chaudes et deux avertissements pour des bastiais qui n'étaient pas bien rentrés dans leur match.
Le Sporting tentait de réagir au quart d'heure de jeu avec un corner de Khazri sur lequel Harek esseulé qui en profitait pour placer sa tête à bout portant mais le défenseur corse manquait sa tentative.
On s'acheminait vers la pause, les bastiais tentaient tant bien que mal de veiller à conserver leur but inviolé. De son côté, Lorient n'abdiquait pas et poursuivait sa domination.

Jouffre ouvre la marque
Ainsi Coutadeur s'infiltrait plein axe et profitait de l'appel d'Aliadière pour s'ouvrir une fenêtre de frappe et alerter Landreau. La tentativeétait encore hors cadre. Mais ce n'était que partie remise, puisque dans le temps additionnel, les oranges allaient trouver l'ouverture après un très long ballon aérien parfaitement contrôlé sur l'aile gauche par Barthelmé qui trouvait Jouffre à l'entrée de la surface. L'attaquant contrôlait et adressait une frappe croisée du pied gauche qui trouvait le petit filet de Landreau.  Et 1 à 0 pour Lorient.
Au retour des vestaires, les deux coachs procédaient à deux changements à caractère offensif. Cioni laissait sa place à Inkoom sur le côté droit, tandis que Koné souffrant, était remplacé par Lautoa.
Dès les premières minutes, les bastiais évoluaient beaucoup plus haut et imposaient un gros pressing sur la défense bretonne, ce qui avait le don d'inquiéter Christian Gourcuff, intenable dans sa zone technique. 

Corgnet double la mise
Ce repositionnement n'empêchait cependant pas les locaux de développer leur jeu très rapide.
Après une frappe d'Aliadière répoussé par Landreau des deux poings, les joueurs de Frédéric Hantz répliquait avec ce long ballon de Palmieri qui trouvait Modeste au cœur de la défense. Le contrôle orienté de l'attaquant était parfait et permettait au Bastiais de prendre sa chance depuis le point de penalty, mais sa frappe s'envolait dans les tribunes.
A l'inverse,  Aliadère cadrait et sa frappe du gauche mais Landreau repoussait... directement sur Corgnet, qui n'avait plus qu'à pousser le ballon au fond du but vide pour faire le break.
Avec deux buts de retard, la mission bastiaise s'annonçait, soudain, plus ardue. Mais les insulaires n'abdiquaient pas pour autant.  Modeste réalisait une nouvelle fois un contrôle parfait mais butait sur la sortie impeccable du portier breton Audard.

Modeste entretient l'espoir
Mais pour l'attaquant prêté par les Girondins de Bordeaux ce n'était que partie remise. Coup franc lointain parfaitement enroulé par Rothen pour la tête de Modeste. L'attaquant coupait la trajectoire du ballon au premier poteau et trompait Audard à bout portant. 
Avec ce but le Sporting  pouvait encore espérer en isssue favorable au Moustoir mais il fallut bien se rendre à l'évidence : Bastia courait trop après le ballon et peinait à revenir dans la moitié de terrain adverse. Khazri et Thauvin avaient du mal à développer leur jeu habituel en raison, sans doute, du au marquage très serré des Lorientais et de l'aire de jeu synthétique.
Lorient ne se posait pas les mêmes questions.
Et Monnet-Paquet nqui venait de rentrerl s'échappait sur le côté droit et disposait de Yatabaré pour servir ensuite Aliadière qui se jetait sur le ballon et trompait Landreau à bout portant  au terme d'un tacle victorieux.
Avec deux buts de retard, la mission des bastiais s'annonçait, dès lors, insurmontable. D'autant plus que Palmieri était contraint de céder sa place à la suite d'une douleur aux adducteurs. 

Un cadeau pour Aliadière
Le Sporting aurait pu revenir un peu dans le match à dix minutes de la fin quand Beauvue, servi en profondeur sur l'aile droite de la surface de réparation, armait une demi-volée lourde et soudaine. Audard restait "scotché" sur sa ligne voyait, soulagé, le ballon frôler son montant gauche.
On entrait dans les dernières minutes  et c'est le moment que choisissait le Sporting et Yatabaré pour offrir le quatrième but à Lorient. Peu en verve durant cette rencontre, averti et d'ores et déjà suspendu pour la réception de Toulouse à la suite à un troisième carton jaune, Yatabaré ratait son petit pont sur son adversaire. Aliadère en profitait pour récupérer le ballond dans le rond central et filer en contre. L'attaquant fixait Faty avant de repiquer dans l'axe pour crucifier Landreau depuis le point de penalty.
4-1 le score peu paraître lourd, mais est finalement assez logique tant les bastiais ont fait un « non match ». Après leurs récentes performances on ne va pas leur en vouloir, mais il faudra certainement afficher d'autres intentions lors des six derniers matchs pour ne pas trop se faire peur dans l'optique d'un maintien qui est quasiment acquis .

Au classement, les bastiais. Idemeurent 12e avec 39pts et une avance de huit points sur le premier relégable Nancy, qui a été accroché à Ajaccio.


La fiche technique

Stade du Moustoir de Lorient
FC Lorient : 4 -1  SC Bastia (1-0 mt)
Arbitre : M. Kalt assisté de MM. Chevreux et Ocak
Avertissements : Yatabaré (18e), Palmieri (30e) pour Bastia – Pedrinho (66e)
Buts : Jouffre (45e + 1), Corgnet (54e), Aliadère (75e et 83e) pour Lorient – Modeste (59e) pour Bastia
FC Lorient :
Audard, Koné (puis Lautoa puis Bourillon), Pedrinho, Ecuélé-Manga (cap), Baca, Corgnet (puis Monnet-Paquet, Jouffre, Coutadeur, Aliadère, Barthelme, Abu
SC Bastia :
Landreau, Marchal, Faty, Harek, Cioni (puis Inkoom), Khazri, Palmieri (puis Beauvue), Yatabaré, Rothen (cap), Thauvin, Modeste



S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse




Derniers tweets
Corse Net Infos : Pays de Balagne : Réunion publique d'information sur la rénovation énergétique de l'habitat https://t.co/Sl49xAlC8q
Samedi 21 Octobre - 00:10
Corse Net Infos : Agression de Corte : Jean-Guy Talamoni condamne https://t.co/r00hydZMmZ
Samedi 21 Octobre - 00:00
Corse Net Infos : Des vents à plus de 100 km/ h prévus sur la Corse : Emploi du feu interdit https://t.co/5frBonSJ9n https://t.co/sOQdHtIjLc
Vendredi 20 Octobre - 23:35
Corse Net Infos : STC de la Fonction publique hospitalière : « Notre patrimoine hospitalier est en danger » https://t.co/fveW1YNWMM https://t.co/9I18lhlmwA
Vendredi 20 Octobre - 23:05


Newsletter






Galerie
Festival Sotta
Festival Talla
Salon du chocolat
Salon du chocolat
Vue sur l'étang de Diana
Terrenzana- point de vue cabane
Salon du chocolat et des délices de Corse
Salon du chocolat et des délices de Corse
Fête de la Science
Fête de la Science
Pierre-Antoine Gatier, architecte
Le président coupe le ruban
GFCA-Poitiers
GFCA-Poitiers
Collège Maria Ghjentile
Collège Maria Ghjentile