Corse Net Infos - Pure player corse

Le SC Bastia à Sochaux : Un point mais il pouvait mieux faire…


Rédigé par (Cp) le Samedi 23 Novembre 2013 à 20:52 | Modifié le Dimanche 24 Novembre 2013 - 02:16


Bastia n'a pas gagné, mais Bastia n'a pas perdu non plus. Et cela n'est pas négligeable. Certes trois points auraient été appréciables mais compte tenu des péripéties arbitrales, dont se plaignaient les Sochaliens, nul ne trouvera sans doute à faire la fine bouche. Un tout petit point donc pour le Sporting mais un point quand même, qui comptera au moment du décompte final


Ryad Boudebouz : L'ancien sochalien buteur à Bonal
Ryad Boudebouz : L'ancien sochalien buteur à Bonal
Il faisait un temps à ne pas mettre un footballeur bastiais dehors samedi soir au stade Bonal de Sochaux mais pour le Sporting en quête de succès à l'extérieur les préoccupations n'étaient pas météorologiques mais bien mathématiques  : la chasse aux points loin de Furiani, c'était la tâche à laquelle devait s'atteler l'équipe de Frédéric Hantz.
Les premiers sifflets de la partie étaient pour Ryad Boudebouz le régional de l'étape auquel le public sochalien ne semblait pas avoir pardonné le départ en catimini à l'intersaison.
Et les premiers contacts entre Corchia et Palmiéri.
Mais c'était Bastia que l'on voyait en ce début de partie avec des initiatives du même Palmieri et Kahzri notamment.
Le FC Sochaux ne tardait cependant pas à réagir par l'intermédiaire de Bakambu, Pric et Mayuka.
A l'évidence on se jaugeait un peu de part et d'autre mais priorité était donné à la défense.
Puis le Sporting décidait de se faire plus pressant avec Khazri, Boudebouz et surtout Krasic qui prenait la mauvaise option face à Pouplin alors que Khazri avait fait, en vain, un appel au second poteau.
Du coup Sochaux décidait d'appuyer un peu plus sur l'accélérateur avec toujours Bakambu et Mayuka mais c'était le Sporting qui allait tirer les marrons du feu la demi-heure de jeu passée.
Les circonstance qui feront sans doute couler beaucoup d'encre ?
Le contre de Boumal sur Krasic et la réplique du basttais. Sur le coup le ballon sort des limites du terrain. mais l'assistant de Wilfried Bien ne bronche pas. Krasic s'en va alors vers le camp sochalien centre pour Khazri qui est repris par Peybernes mais Boudebouz qui a suivi arme, frappe, marque et manifeste, comme il convient, sa joie devant son ancien public !
Bonal, à l'évidence, n'apprécie pas.

Le Sporting plie…
Le FC Sochaux, qui n'apprécie davantage, appuie alors un peu plus sur l'accélérateur et il faut à Landreau, comme c'est souvent le cas, sortir le grand jeu pour s'opposer aux velléités locales.
La reprise démarre sur le même rythme du côté sochalien. Et un but est même refusé aux locaux pour une faute de Bakambou sur Diakité qui bute à son tour sur Landreau, laissant au sochalien de mettre le ballon au fond des filets.
Et Sochaux continue. Et marque même un second but par Bakambou pendant que M. Bien discutait avec des joueurs locaux. L'arbitre ne le validait pas pour autant suscitant l'ire de Bonal et du banc doubiste.
Mais Sochaux ne se résignait pas. Et continuait de pousser et il fallait un superbe placement de Harek pour intercepter un centre de Boumal que convoitaient trois sochaliens.
Quant au Sporting, malgré les recommandations de Frédéric Hantz, il avait plutôt tendance à reculer.
En tout cas il se montrait dans l'incapacité e repousser ce centre de Boumal repris, du gauche, par Mayuka dans le dos de Modesto. Et Sochaux revenait au score à un quart d'heure de la fin.
La fin du match ?
Elle aurait pu sourire au Sporting si Ba (86e) avait fait preuve d'un peu plus de lucidité comme à Sochaux sur cet ultime coup-franc de Corchia que Landreau allait chercher dans sa lucarne avant de renvoyer le ballon sur le dos de Cahuzac !
Sochaux et le SC Bastia ne parvenaient pas donc pas à se départager ce qui ne satisfaisait personne : ni l'équipe locale qui n'a pas gagné et le Sporting qui malgré le point obtenu n'a toujours pas obtenu la victoire qui l'aurait pu le propulser dans le sillage direct des grands de la compétition.



La fiche technique

A Sochaux FC Sochaux : 1 SC Bastia : 1 (0-1)
Buts pour Sochaux : Mayuka (74e)

Pour le SC Bastia :  Boudebouz (32e)
Spectateurs :
Arbitre : Wilfried Bien
Avertissements : Boudebouz (31e) Cahuzac (38e), Bruno (40e)à Bastia
FC Spchaux :
 Pouplin - Corchia, Carlao, Peybernes, Boumal puis Herelle (76e) - Prcic puis Doubai, Nogueira, Dias puis Roudet (60e)- Contout, Mayuka, Bakambu (Cros, Kanté, Diallo, Camara, Herelle)
SC Bastia :
Landreau - Diakité, Harek, Modesto, Palmiéri - Cahuzac, Romaric - Krasic, Boudebouz puis Ilan (69e), Khazri puis Ba (67e) - Bruno puis Keserü (90e)  (Vincensini Cioni, Sablé, Barbato)






Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 19 Octobre 2017 - 10:44 Le tunnel de Bastia momentanément fermé

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse




Derniers tweets
Corse Net Infos : Festa di a scienza per tutti in l'Isula Rossa https://t.co/Kqw4lDgD52 https://t.co/JYQuFbAXP4
Jeudi 19 Octobre - 15:50
Corse Net Infos : Corte : Plus de 400 élèves célèbrent la Fête de la Science https://t.co/aXAURhlZLs https://t.co/uNov9VDM7F
Jeudi 19 Octobre - 15:45
Corse Net Infos : A settimana corse à Bordeaux: c'est parti https://t.co/4H7EtQwDxX https://t.co/CqtpXOzw5D
Jeudi 19 Octobre - 11:31
Corse Net Infos : Le tunnel de Bastia momentanément fermé https://t.co/7HtbGOBaNy https://t.co/jU72EFV26T
Jeudi 19 Octobre - 11:31


Newsletter






Galerie
Salon du chocolat et des délices de Corse
Salon du chocolat et des délices de Corse
Fête de la Science
Fête de la Science
Pierre-Antoine Gatier, architecte
Le président coupe le ruban
GFCA-Poitiers
GFCA-Poitiers
Collège Maria Ghjentile
Collège Maria Ghjentile
comunauté
Mairie de Propriano
Arte Mare
Arte Mare
IMG_3483
IMG_3482