Corse Net Infos - Pure player corse

Le "Oui… mais" du Collectif des victimes du 5-Mai 1992 à Thierry Braillard


Rédigé par le Samedi 11 Juillet 2015 à 13:32 | Modifié le Samedi 11 Juillet 2015 - 13:51


A la suite des rencontres avec Thierry Braillard, le secrétaire d'Etat aux sports les 28 avril et 16 juin derniers et comme il l'avait annoncé, le Collectif des Victimes de Furiani s'est réuni, samedi, en assemblée générale extraordinaire afin d'arrêter une position officielle sur les décisions et propositions émises par le Gouvernement. Elles sont toute contenues dans la motion adoptée à ce propos à la majorité des adhérents du collectif qui ne manquent pas de souligner que les "évolutions proposées le sont, comme en 2012 à l’occasion du 20e anniversaire, sous la pression populaire et politique".


Le "Oui… mais" du Collectif des victimes du 5-Mai 1992 à Thierry Braillard
Le Collectif des Victimes du 5 mai 1992, réuni en assemblée générale extraordinaire ce samedi 11 juillet prend, d’une part, acte des décisions prises par le ministère chargé des sports dans son communiqué du 16 juin dernier concernant la reconnaissance nationale de la tragédie (avec l’apposition d’une plaque commémorative au sein du ministère chargé des sports) et la mise en place d’une réflexion annuelle et nationale de sensibilisation des jeunes scolaires lors des semaines du 5 mai.  
Toutefois, les adhérents maintiennent leur demande de reconnaissance par l’État de ses parts de responsabilité dans les événements ayant entraîné la tragédie et que leur demande de la création d’une bourse de recherche (proposition actée par l’ensemble des participants au comité de réflexion mis en place par la FFF en 2012) soit également retenue par les parties prenantes.
 


D’autre part, le Collectif retient la proposition du gel partiel des calendriers de compétitions nationales lorsque le 5 mai est un samedi et l’organisation de commémorations lorsque le 5 mai est un autre jour. Étant entendu que ces mesures sont cumulatives de celles existantes déjà (pas de finale de coupe programmée un 5 mai et pas de match programmé un 5 mai pour les clubs corses).
Cependant, la demande du Collectif est celle d’un gel total des calendriers nationaux de football les 5 mai. Le recours à la voie législative reste, à termes, une possibilité pour voir la démarche aboutir. En effet, le gel partiel proposé ne lève pas le risque d’organisation de rencontres à enjeux de titres nationaux et donc finalement festives un 5 mai…

Le Collectif note, qu’une nouvelle fois, les évolutions proposées le sont, comme en 2012 à l’occasion du 20e anniversaire, sous la pression populaire et politique.
 





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 22:25 Aleria célèbre a Festa di a nazione

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85341 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40811 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346