Corse Net Infos - Pure player corse

Le Napoléon-Bonaparte touche le fond


le Dimanche 28 Octobre 2012 à 18:45 | Modifié le Mardi 30 Octobre 2012 - 19:23


A la suite des fortes rafales de vent qui secouent la région des Bouches-du-Rhône depuis samedi le Napoléon-Bonaparte, fleuron de la SNCM, a rompu ses amarres dans la nuit de samedi à dimanche et violemment heurté un quai avant d’être victime d’importantes voies d’eau. Aucun passager ne se trouvait heureusement à bord. Les opérations de secours se poursuivent actuellement sur le port de Marseille pour tenter de maintenir le navire à flots.


Les conditions météorologiques extrêmes qui sévissent depuis samedi sur le département des Bouches-du-Rhône, avec des vents extrêmement violents, ont occasionné un début de naufrage dans le port autonome de Marseille.

Le Napoléon-Bonaparte, fleuron de la SNCM, a rompu ses amarres dans la nuit de samedi à dimanche avant de venir violemment heurter un quai. Le choc, d’une grande intensité a causé d’importantes voies d’eau dans la coque et à l’heure qu’il est, l’imposant navire menace très sérieusement de sombrer dans le bassin portuaire.

"Le navire a rompu ses amarres en raison des vents violents, heurté un quai et pris l'eau" a indiqué dans la nuit un porte parole de la SNCM, ajoutant que le bâtiment « se trouvait en grande difficulté ».

 

Aucun passager à bord

Fort heureusement, le navire était en opération de maintenance et de fait, aucun passager ne se trouvait à bord au moment de l’accident. Seuls des membres d’équipage étaient présents sur le navire mais aucun blessé n’est à déplorer.

"Il n'était pas en exploitation, donc il n'y a pas de passagers à l'intérieur. Des membres de l'équipage étaient là pour la maintenance, mais il n'y a aucun blessé", a affirmé le porte parole de la compagnie, précisant que les équipes sont mobilisées pour "récupérer le bateau le plus vite possible".

 

Brèches importantes dans la coque

Sur place, les marins-pompiers sont actuellement à pied d’œuvre pour examiner la coque et évaluer les dégâts occasionnés au navire. Selon les premières constatations effectuées, la collision avec le quai a ouvert une brèche importante"qui a provoqué l'inondation de deux compartiments étanches" a expliqué la SNCM dans un communiqué selon nos confrères deLa Provence. Le navire, qui était amarré le long de la digue du large, "est désormais tenu à quai à l'aide d'un remorqueur."

 

Le port de Marseille consigné

Une cellule de crise a été mise en place et le port a été "consigné". Les opérations de secours se déroulent actuellement sur le port de Marseille pour tenter de sauver le navire amiral de la compagnie, mais elles se révèlent très difficiles à cause des conditions climatiques avec des vents soufflant en rafale jusqu’à 130 kms/h. Le département reste placé en vigilance orange par Météo France jusqu’à dimanche soir 22 heures.

Yannis-Christophe GARCIA


Le Napoléon-Bonaparte touche le fond

La situation en fin de soirée

« Après une première phase de stabilisation, la gîte du bateau a légèrement augmenté pour atteindre environ 15°. Le navire a par ailleurs continué à s'enfoncer en particulier par l'arrière depuis le début de l'après-midi. L'accès à la zone d'intervention située autour du navire a été règlementée par le préfet. A cette heure, la situation continue d'évoluer bien que les variations de la gîte et de l'assiette se soient ralenties. Le bureau Véritas effectue en continu des contrôles et mesures de stabilité. L'ensemble des moyens techniques nécessaires aux réparations est disponible sur zone », indique la préfecture des Bouches-du-Rhône.





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 11:42 Cauro : Une habitation détruite par un incendie

Mercredi 7 Décembre 2016 - 21:58 Ajaccio : Un poids-lourd se couche dans un rond-point

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41505 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37504 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33699 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37