Corse Net Infos - Pure player corse

Le MEDEF et l’Education Nationale créent l’EPA Corsica


le Mardi 9 Décembre 2014 à 22:49 | Modifié le Jeudi 11 Décembre 2014 - 02:49


L’association Entreprendre Pour Apprendre (EPA) a pour principal objectif de préparer les jeunes au monde professionnel en mobilisant des chefs d’entreprise locaux pour développer des programmes qui les forment, du primaire à l’université et à l’expérience entrepreneuriale. Mardi, au cours d’une réunion en présence des différents partenaires, la structure insulaire a été officiellement créée en présence de Julien Vasseur, directeur national d’EPA


Le MEDEF et l’Education Nationale créent l’EPA Corsica
« Entreprendre pour Apprendre, c’est apprendre à imaginer et construire son avenir, à l’adapter au monde d’aujourd’hui pour le confronter et faire évoluer les réalités, apprendre à adopter une posture résolument active. Nous souhaitons donner aux jeunes générations les clés pour changer non pas le monde mais leur monde, leur avenirJ’ai confiance en cette jeunesse, je mise volontiers sur elle car elle se sent concernée par ce qui lui est offert…»
Le message de Julien Vasseur est clair et précis, raison pour laquelle le directeur général d’EPA a pris son bâton de pèlerin pour aller à la rencontre des Corses, des responsables de l’Education Nationale, des entrepreneurs et des indispensables partenaires pour précisément tisser des liens étroits entre eux et le champ des possibles, des passerelles utiles dans une voie utile et bienfaisante. La structure corse vole désormais de ses propres ailes avec des responsables aussi passionnés qu’efficaces.
 
Tous les établissements scolaires concernés
En effet, le Medef Corse et le Rectorat n’ont pas attendu la création officielle pour avancer dans cette voie. Les mini-entreprises ont d’ores et déjà été mises en place avec le succès que l’on sait, succès que Corse Net Infos avait souligné en son temps. Les voilà rejoignant la liste des EPA en créant officiellement l’EPA Corsica.
Rappelons les principes de l’association : EPA propose à des jeunes, partout en France, une expérience pratique et complémentaire au savoir académique. Elle permet d’appliquer les connaissances et développer ses compétences, fait découvrir les métiers et ouvre des perspectives ; elle initie à la vie économique et au travail en groupe. Enfin, elle développe l’autonomie, la responsabilité, la créativité, la confiance en soi et la prise d’initiatives.
 La création de cette association EPA Corsica donne un élan supplémentaire à la découverte du monde de l’entreprise par les jeunes, et permet de développer l'esprit d'entreprendre mais au-delà promouvoir la connaissance de l'entreprise et des métiers. Composée de trois collèges de l’Education Nationale, d’entreprises, d’institutions et des branches professionnelles, l'association réunit les moyens humains et matériels pour se doter d'un animateur régional assurant un accompagnement de proximité auprès de tous les établissements scolaires.
En 2012, la première mini-entreprise a été lancée par deux enseignants du collège Arthur Giovonni d’Ajaccio et soutenue par le Medef. Les mini-entreprises ont ainsi ouvert la voie avec cinq nouveaux établissements qui ont rejoint l’aventure au cours des deux années suivantes. Cela a permis de présenter cinq projets lors du salon régional en mai dernier : « 2015 s’annonce sous les meilleurs auspices » affirment les responsables, d’autant qu’avec la création officielle de l’EPA Corsica, l’enthousiasme est de mise. On a pu se rendre compte hier de la volonté de réussir aussi bien chez les responsables directs que chez les partenaires de l’opération, à savoir Air France, Orange, Crédit Agricole, EDF et BTP 2A. D’autres partenaires sont attendus.
 
Un comité directeur et trois collèges
L’association EPA Corsica sera présidée par Serge Santunioni, président du Medef Corse-du-Sud, assisté à la vice-présidence par Paul Franceschi, représentant le Rectorat et José Santoni, du BTP Corse-du-Sud.
Trois collèges ont été formés : les représentants des entreprises, les représentants des organismes professionnels et les représentants de l’Education nationale
 
Serge Santunioni : "Nous sommes dans le concret"
- Avant d’officialiser la structure Corse, le projet était déjà en marche sur l’île ?
 - Nous étions en effet la dernière région à ne pas être constituée d’un EPA officiel mais nous avons fait montre de notre volonté d’aller de l’avant et cela a parfaitement bien marché. Aujourd’hui nous sommes dans le concret, nous sommes prêts à devenir les parrains de nombreuses mini-entreprises et passer la parole et les vertus de l’entreprise le plus largement possible dans l’Education nationale
 
- Comment se bâti une mini-entreprise ?
C’est une classe d’environ 25 jeunes gens et jeunes filles, à l’image de ce qui a été fait ces deux dernières années avec 5 mini-entreprises. Plus on recrute, plus on a de jeunes et plus de lycées. A partir de là, chacun trouve sa voie, sa façon de faire et de penser, de créer, de développer son esprit d’entreprise, mais aussi de se dépasser en trouvant les meilleurs équilibres, les meilleures énergies  pour y parvenir. Nous sommes là pour les aider mais ce sont eux qui avancent et mènent leur affaire pour se présenter dans les meilleures conditions lors du championnat. En clair, on prépare véritablement la classe à travers un projet structurant et structuré avec tout ce qui le caractérise, l’ambition en toile de fond, ça va de soi, et on la présente au concours. Tout cela, il fallait l’officialiser, ce qui a été fait aujourd’hui
J. F.




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85098 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40734 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 344