Corse Net Infos - Pure player corse

Le Lions Club de Balagne a fêté ses 50 ans


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Lundi 9 Juin 2014 à 18:01 | Modifié le Lundi 9 Juin 2014 - 18:26


Le Lions club de Balagne a fêté ce dimanche son 50e anniversaire. A cette occasion, le club présidé par Me Pierre-Yves Fantauzzi a accueilli son homologue du Lions Arma e taggia jumelé avec celui de la Balagne.


Le Lions Club de Balagne a fêté ses 50 ans
C’est dans les jardins du Relais-Château « Signoria » à Calvi que les membres du Lions Club de Balagne et ceux du Lions italien de Arma e Taggia se sont retrouvés dimanche à 20 heures pour fêter ensemble ce 50e anniversaire du Lions Club de la Balagne.
Pierre-Yves Fantauzzi prenait la parole pour souhaiter à tous la bienvenue et saluer la présence de Pierre Habrard, Gouverneur du District 103 Cote d’Azur Corse, Giancarlo Ceresola, président du club Arma e Taggia, Jean-Claude Germaine, président de l'association Enfants Santé pour la région PACA, Dominique Sureau président du club de Saint-Raphael....

"15 septembre 1963 – 8 juin 2014, cela fait 50 ans (en années Lions) que le Lions Club de Balagne existe.
Par votre présence, vous rendez un hommage solennel à tous ceux qui ont contribué, non seulement à sa pérénité mais aussi à son rayonnement dans toute la région. Hommage bien entendu au premier d’entre eux, le Dr Antoine Luiggi qui a créé le club ainsi qu’à tous les membres fondateurs, sans lesquels nous ne serions pas réunis aujourd’hui.
"Que de défis ont été relevés au cours de ces 50 ans :
Chaque président, à sa façon a dû donner l’impulsion nécessaire afin de trouver les fonds permettant à notre mouvement d’atteindre ses objectifs : aide à la recherche médicale, aide aux malades,  aux plus défavorisés, aux handicapés, à la jeunesse et j’en passe….
Aide à la pauvreté du corps mais aussi de l’esprit : actions culturelles et autres…
"

La Corse toujours liée au Lionisme
Il saluait ensuite Louise Colombani avant de poursuivre : «  1994 : Remplacement du Lioness Club par le Lions Club. 2000 – 2014 : autre défi que le club a su relever. Il y a exactement aujourd’hui 20 ans : celui de la mixité, et croyez-moi ce ne fut pas chose facile. Cela malheureusement reste  toujours une frontière  pour certains clubs.
Aujourd’hui ce sont elles qui nous motivent. Et en plus elles nous dominent (uniquement par le nombre bien entendu) !
Des idées d’actions nouvelles sont apparues, redonnant une nouvelle vie à ce petit club de Corse.
La Corse d’ailleurs a toujours été impliquée et liée au lionisme, puisque est-il besoin de le rappeler, le premier club Lions a été créé en 1948 par un corse : Dumè Casalonga et la première femme Gouverneur au monde est également corse : Louise Colombani. Le District 103 dont nous dépendons a été lui aussi créé par un corse : René Antonini en 1985.


Certes, par nos petits moyens, notre club parmi les 45 000 n’apporte qu’une toute petite goutte d’eau au milieu des 660 millions d’euros récoltés au niveau mondial chaque année, mais comme le disait sœur Theresa : « Certes une goutte d’eau dans la mer, mais une goutte d’eau quand même »
Mais en additionnant les quelques  millions d’euros récoltés chaque année par notre club, voyez le total des dons distribués, notamment sur la Balagne en 50 ans… !
Mais qui prend vraiment conscience de toute l’énergie déployée par notre club ?
Preuve en est que nous communiquons mal, que nous nous vendons mal.
L’avenir de notre club et peut être du lionisme en passe par là.


Profitons des moyens modernes de communication qui nous sont offerts : médias, internet, réseaux sociaux…
Il ne suffit plus pour se reconnaître, pour échanger, de regarder le petit insigne que l’on porte à la boutonnière. Grâce à internet j’ai rencontré des Lions sans les connaître.
Le monde associatif s’est tellement développé au cours de ces 50 dernières années que toutes les associations relayées régulièrement par les médias ont trouvé leur place au soleil en quelques années, grâce aux parrainages d’hommes et de femmes du show-biz et du sport. Nous en avons en Corse, alors pourquoi pas nous pour une action péreine ? 
»

S’associer à des mouvements locaux
Et de poursuivre :
« Aujourd’hui, nous sommes confrontés à un monde ou le fossé ne cesse de se creuser entre les plus en plus riches et les plus en plus pauvres.
Notre club et le lionisme en général doit s’adapter à cela et en agissant, sinon la bataille sera perdue. Nous devons donc nous associer dans cette lutte à d’autres mouvements locaux pour mener des actions ciblées. Je ne saurais terminer sans remercier les personnes qui se reconnaîtrons et qui m’ont beaucoup aidé à préparer ces trois jours de rencontre et d’amitié.
Et de conclure : «  Et si le mot de la fin se terminait par un rêve ? Ne dit-on pas que du rêve à la réalité il n’y a qu’un pas ! Alors je vous invite à le franchir ensemble, a espérer que notre club continue à vivre et à rayonner comme il a su le faire pendant 50 ans, qu’il sache s’adapter à ce monde ou les besoins se font de plus en plus fort, qu’il sache encore adapter la lumière à ceux qui sont dans l’ombre afin qu’il puisse encore et toujours pouvoir dire « We serve», nous servons !
»

Longuement applaudi, Me Pierre-Yves Fantauzzi remettait ensuite un chèque de 3600€ à  Jean-Claude Germaine, président de l’association « Enfants-Santé » région PACA.
Un dîner de gala devait suivre




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85489 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40920 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348