Corse Net Infos - Pure player corse

Le Grand Site de la Parata accueille la nouvelle médiathèque de la mer


le Mardi 19 Février 2013 à 16:04 | Modifié le Jeudi 21 Février 2013 - 00:48


C'est un peu comme une figure proue judicieusement orientée vers le large, face à la grande bleue et son imaginaire. La dernière née des médiathèques de la ville d'Ajaccio a pris les couleurs de la Méditerranée. La passion vire au bleu azur. Comme un hymne à l'amour de la mer. Un plongeon dans un authentique bain de culture qui invite à l'évasion.


A l'heure de l'inauguration.
A l'heure de l'inauguration.
Les bâtiments sont imposants mais parfaitement intégrés au paysage. Ils ont été conçus avec beaucoup de vue et de vie. Les deux cubes sont séparés par une sorte d'agora où il fait bon lire et échanger. La dernière née des médiathèques de la ville a choisi son cadre. Celui du bout de la terre, là bas aux îles Sanguinaires, où il fait bon vivre. Et où il fera bon lire dans le cadre majestueux de cette Parata soignée, voire bichonnée par des employés figés face à la beauté du site.
Simon Renucci a bien raison lorsqu'il avance vers l'îlot central: "L'insulaire n'est jamais un terrien comme un autre. Il y a un esprit des îles. Celui qui, parfois, fait de la mer une frontière. Qui pourrait nier que notre culture est frappée du sceau de la méditerranéité comme l'insularité?"

De bois et de verre

Le Grand Site de la Parata accueille la nouvelle médiathèque de la mer
40 mètres carrés de bois et de verre éclairés à giorno, de l'espace et des étagères cartonnées du plus bel effet et surtout très accessibles, le Grand Site s'est fait une toilette pour accueillir la plus marine des médiathèques, richissime tant les ouvrages se serrent les uns contre les autres, rangés comme des soldats de l'Empire et prêts à l'emploi... Livres, mais aussi CD, DCD, abonnements, récits de voyages, documents sur la mer et plein de choses enrichissantes sur fond d'informatique et d'infographie.  
Cette installation aux Sanguinaires est forcément une réussite. Tous les services de la municipalité y ont mis du leur pour parvenir à cette réalisation de qualité. L'équipe du Grand Site tout d'abord, avec son responsable, Christophe Paccou, les services informatiques de la ville bien sûr qui ont rélié la nouvelle médiathèque au réseau Aloès, sans oublier les services de l'infographie, auteurs des flyers qui assurent la diffusion de l'information. Du beau travail: "Tous ont eu conscience que le jeu en valait la chandelle" a déclaré le maire d'Ajaccio lors de son discours d'inauguration, et d'ajouter: "La médiathèque va bien au-delà des 40 mètres carrés de bois et de verre. Elle incarne un soupçon d'autre chose. Un parfum d'évasion. Une atmosphère de culture..."
Cela est d'autant plus vrai que sur le plan national, les médiathèques de la mer son rares (une première en Corse) exception faite de celles de Cherbourg et Rochefort.
Après les médiathèques Saint Jean, Les Cannes et Sampiero, les bibliothèque de Mezzavia et Fesch, voilà donc la dernière, dédiée à la mer  qui sera ouverte au public du mardi au samedi, de 14 à 18 heures, avec un accueil pour les groupes deux matinées par semaine (scolaires et autres centres aérés).
J. F.





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Société
Charles Monti | 15/05/2016 | 13913 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Société
(Jean-Paul-Lottier) | 15/08/2016 | 8547 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Société
Philippe Jammes | 09/06/2016 | 6214 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 28