Corse Net Infos - Pure player corse

Le FLNC menace de reprendre les armes


Rédigé par le Mardi 4 Juin 2013 à 12:15 | Modifié le Mercredi 5 Juin 2013 - 02:09


Dans un communiqué, authentifié, parvenu mardi matin à la rédaction de RCFM, le FLNC menace l'Etat de reprendre les armes si la situation de la Corse n'évolue pas.


Le FLNC menace de reprendre les armes
Soit l'Etat français prend la mesure de l'effet désastreux de sa gestion de la Corse depuis deux siècles et demi et il en tire toutes les conséquences, soit il poursuit son rôle actif dans la destruction de notre peuple, et dans ce cas, nous reprendrons les armes pour que la France reconnaisse nos droits nationaux". 
C'est la partie du communiqué dans laquelle le FLNC annonce clairement ses intentions.
Le FLNC, qui s'est adressé à nos confrères de RCFM pour faire passer son message, dresse dans le même temps un constat : "Jamaisnous n'avons connu un tel chaos" , et stigmatise le développement de "la voyoucratie   instrumentalisée par l'Etat pour combattre le nationalisme."
"La France reste à ce jour un Etat colonisateur, et les élus corses, étant pour la plupart spectateurs ou complices" ajoute le FLNC qui dénonce une fois encore "l'attitude ultra jacobine de la France"
Cette communication intervient au moment même où le ministre de l'Intérieur Manuel Valls en visite en Corse joue les VRP pour le gouvernement de Jean-Marc Ayrault.
"Nous ne nous laisserons jamais impressionner par les menaces", a réagi, un peu plus tard,  le ministre, interrogé par la presse, soulignant que ce communiqué mérite d'être "analysé". "Il n'y aura pas la moindre négociation sous le diktat des menaces et des bombes", a-t-il ajouté.




1.Posté par arbasgiu le 04/06/2013 17:17
Aprés les multiples provocations de Valls (on va pas y revenir), malgré la trêve annoncé le 7 Décembre par le FLNC, pour tendre la main à une solution politique et démilitariser le champ politique (info peu ou pas reprise sauf par la PQR, 10 lignes, alors que cela avait une portée historique). Fallait s'y attendre.....hélas.... Un extrait du communiqué du FLNC :"... Il y a un an, il affichait une couleur politique de gauche, et misait sur l'arrivée d'un nouveau gouvernement socialiste pour la reconnaissance des revendications portées depuis 40 ans par les nationalistes. Mais aujourd'hui il affiche sa déception. Jamais, nous n'avons connu un tel chaos, citant le poids de la voyoucratie dans l'ile, instrumentalisée par l'Etat pour combattre le nationalisme. La France reste à ce jour un Etat colonisateur, et les élus corses, étant pour la plupart spectateurs ou complices...". C'est dommage, je regrette cette décision, "mais tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se casse". Hollande à recadrer trop tard Valls "...Le chef de l'Etat a remis en place son ministre de l'Intérieur qui avait affiché ses ambitions quelques jours auparavant... Rappeler à son ministre de l'Intérieur qui est le chef... Dans une interview accordée à La Provence et parue ce mardi, François Hollande a recadré Manuel Valls après les propos qu'il avait tenus dans le même journal la semaine précédente, affichant clairement son ambition pour Matignon. "Quant à Manuel Valls, il fait du bon travail et il sait que c'est toujours le président de la République qui décide", a déclaré François Hollande..." Celui-ci (Valls) en jetant de l'huile sur le feu par calcul "cynique" (depuis 6 mois), a mis le feu à la forêt, le pompier incendiaire, bonne ou mauvaise séquence ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85489 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40921 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348