Corse Net Infos - Pure player corse

Le Centre Méditerranéen d'Hypnose Ericksonienne ouvre ses portes à Ajaccio


Rédigé par le Lundi 13 Novembre 2017 à 23:52 | Modifié le Mardi 14 Novembre 2017 - 16:13


Vannina Bruna et Isabelle Bocognani, praticiennes en hypnose eriscksonienne, ont créé une nouvelle association a Ajaccio : le Centre Méditerranéen d'Hypnose Ericksonienne. Le début d'une aventure humaine et d'une collaboration prometteuse avec une école renommée en la matière: "l'Arche" (Académie de Recherche et de Connaissance en Hypnose Ericksonienne). Rendez vous le samedi 16 et le dimanche 17 décembre au Bistrot du cours pour un week-end autohypnose.


ean Dupre, directeur de l antenne de Nice de l'Arche
ean Dupre, directeur de l antenne de Nice de l'Arche
Après des années d amitié Isabelle et Vannina, portées par leur passion commune de l humain et son fonctionnement ont choisi de se former à l ARCHE pour devenir praticienne en hypnose ericksonienne.
Enrichies de cette expérience pas comme les autres elles choisissent aujourd'hui de poursuivre l aventure avec cette association en lançant un partenariat avec l'Arche.
Au programme: initiation à l hypnose et à l'autohypnose, week end autohypnose, conférence, cabinet public avec Kevin Finel fondateur de l Arche, formations et expérience : les états modifiés de conscience.


Des événements réguliers, un programme riche. 
Pour Vannina, cofondatrice de l association "le meilleur moyen de comprendre l'état d hypnose est encore de l expérimenter. Nous souhaitons donner accès au plus grand nombre à ces méthodes de communication entre soi et soi, parce que finalement l hypnose c'est une façon d être au monde, un changement de perspective".
En plus des ateliers ouverts au public, l'Arche assurera la supervision des praticiens au minimum une fois par trimestre, car, comme le précise Isabelle "c'est une pratique qui demande une remise en question constante pour pouvoir offrir le meilleur de soi dans la rencontre avec l'autre."

 

Début de l aventure, avec Jean Dupré, directeur de l antenne de Nice de l'Arche pour un week end autohypnose centre sur la gestion des émotions.
Nous l'avons interviewé pour vous.
---
Facebook: https://www.facebook.com/isaVanina/
Renseignements et inscriptions au 0625263554%2025%2026%2035%2054


Jean Dupré : " Comme les conducteurs d’une voiture de course qui n’auraient jamais appris à conduire"

- Vous êtes directeur de l'Arche Nice, en quoi consiste votre métier?
- Ah, c’est une question que je me pose souvent. Je ne sais pas exactement si c’est le métier de directeur de l’Arche Nice, de praticien en hypnose ou de formateur… Mais, si je devais tenter de résumer, je dirais que mon métier c’est sans doute quelque chose comme une pédagogie de l’accès à nos ressources mentales et de leur utilisation.
Dit comme ça ça peut sembler un peu abstrait.
Pourtant si on y réfléchit un peu, nous avons tous entre nos 2 oreilles - et même au-delà, car notre système nerveux est bien plus riche que le seul cerveau - l’une des « machines » les plus sophistiquées qui soient. Une « machine » qui nous permet de nous déplacer, de nous adapter, d’apprendre, de créer, d’imaginer, d’inventer… mais dont la plupart d’entre nous n’a jamais appris à maîtriser le fonctionnement. Nous n’avons pas eu de cours de cerveau à l’école. Malgré les meilleures intentions de nos enseignants, l’essentiel ce ce que nous avons appris au cours de notre scolarité sont davantage des connaissance sur le monde qui nous entoure que sur l’optimisation de notre propre fonctionnement. Alors que le moindre grille-pain est livré avec un mode d’emploi, on ne nous a jamais donné ou transmis un mode d’emploi de notre cerveau.
Pourtant, depuis la nuit des temps, des générations et des générations, sous toutes les latitudes, ont cherché à en percer les secrets. Mais ce savoir, approximatif et fait d’expérience, n’est que très rarement transmis, dans nos sociétés en tout cas, et le plus souvent dans des cercles restreints, au travers de pratiques plus ou moins obscures et aliénantes.
Si bien que la plupart d’entre nous sont comme les conducteurs d’une voiture de course qui n’auraient jamais appris à conduire.
Résultat : qui n’a jamais le sentiment d’être dominé par ses pensées ou ses émotions, de tourner en boucle, d’être prisonnier de ses propres fonctionnements.
Voilà, ce que je crois être mon métier : enseigner comment avoir un plus grand accès à nos capacités, d’une manière dépouillée de tous dogmes et accessible à tous. Même si, malgré les progrès de la psychologie moderne ou des neurosciences, je doute que tout cela soit jamais parfait.

 

- Vous vous rendez en Corse pour animer un week end, qu'est ce qu'on va y apprendre ?
- Dans ce premier week-end qui est une initiation à l’hypnose et à l’auto-hypnose, ce que l’on va principalement apprendre c’est à varier ses états de conscience et à entrer différemment en relation avec ses pensées, son corps, ses émotions… pour être plutôt en dialogue avec ces différents aspects de nous-mêmes, que d’être sous leur emprise ou de tenter de les contrôler. Car au fond, nos émotions comme nos pensées récurrentes ne sont rien de plus que des mécanismes adaptatifs, plus ou moins bien réglés du fait de nos apprentissages antérieurs.

 

- Vous animerez également lors de votre déplacement une supervision  des praticiens, en quoi ça consiste?
- La profession de praticien en hypnose est bien souvent une pratique solitaire. Or, pour offrir le meilleur de nous-mêmes et de nos compétences aux personnes qui viennent nous consulter, il me semble indispensable que nous soyons sans cesse dans une recherche de perfectionnement, et ce sous deux aspects : 
•   d’une part il est important que, comme tous artisans, nous révisions sans cesse les bases techniques de notre ar
•  d’autre part, dans la mesure ou l’instrument principal de notre pratique est une relation, il est crucial que nous soyons toujours attentifs à ce qui se passe en nous, praticiens, afin que tout ce qui se passe au sein de la séance soit intégralement tourné vers le meilleur service des besoins de nos clients et non pollué par nos inévitables états d’âmes. C’est quelque chose qui est évident dans tous les métiers de l’accompagnement et que la psychanalyse, par exemple, à théorisé depuis longtemps.
De ce fait, la supervision que nous proposons, repose sur ces deux piliers principaux que sont révisions et approfondissement des techniques d'une part, analyse de pratique d'autre part.

 





A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie




Derniers tweets
Corse Net Infos : "Semaine Ecole-Entreprise" : Les élèves corses à la rencontre des entreprises https://t.co/lA3LXrT3D8 -Les-eleves-c… https://t.co/j3QKMaVK55
Mardi 21 Novembre - 22:00
Corse Net Infos : Usurpation du signe de qualité AOP Mele di Corsica sur 600 kg de miel venus du continent ! https://t.co/gDxi59WaiI https://t.co/ChYplplxxj
Mardi 21 Novembre - 19:54
Corse Net Infos : Corte : Conférence au CPIE – A Rinascita https://t.co/bwIREIuJDj
Mardi 21 Novembre - 19:20
Corse Net Infos : Ajaccio : Dédicaces à la Librairie des Palmiers https://t.co/ecwFXksOK9
Mardi 21 Novembre - 19:09


Newsletter







Galerie
featering-CEVZ-1
Documentaire au Régent
Saint-Florent
Saint-Florent
Squash
Squash
Salon du diabète
Salon du diabète
SNSM Calvi
SNSM Calvi
Exposition APF
Exposition APF
Occi
Occi
GFCA Volley
GFCA Volley