Corse Net Infos - Pure player corse

Le 11-Novembre à Santa-Maria di Lota avec une délégation du Charles-de-Gaulle


Rédigé par le Mardi 11 Novembre 2014 à 14:11 | Modifié le Mardi 11 Novembre 2014 - 16:45


Le 11-Novembre n'est pas seulement l'apanage des grandes villes. La célébration du souvenir des victimes de la Grande Guerre prend aussi et très souvent le chemin de la Corse que l'on voit moins. Celle qui a payé un très lourd tribut au premier conflit mondial. Comme à Figarella, sur les hauteurs de Santa Maria di Lota, à l'orée du Cap Corse, où la communauté villageoise, entourée d'une délégation du porte-avions Charles-de-Gaulle et d'une seconde des représentants des sémaphores de Corse notamment, a célébré aux côtés de son maire, Guy Armanet, ce 11 Novembre, particulier, avec beaucoup d'émotion.


Le 11-Novembre à Santa-Maria di Lota avec une délégation du Charles-de-Gaulle
L'émotion a été surtout palpable dans l'église Saint-Antoine à l'heure où Guy Armanet et les membres de son conseil municipal, au terme de la messe du souvenir et du dépôt de gerbes effectué au pied du petit monument aux morts de Figarella, ont rendu un vibrant hommage aux 23 victimes du premier conflit mondial recensés dans la commune.
23 victimes dont les noms ont été rappelés, un après l'autre, à l'assistance. Une énumération à laquelle les marins du Charles-de-Gaulle et des sémaphores de Corse ainsi qu'une forte délégation de l'école des sapeurs-pompiers de Haute-Corse se sont sont associés en formant une belle haie d'honneur à l'intérieur même de l'église. L'occasion pour le maire de la commune de bénir le... ciel, menaçant, d'avoir permis un tel rassemblement dans l'église où la messe avait été célébrée par le père Joseph Kordek.
Mais l'émotion est montée d'un cran quand l'arrière petite-fille de Jean-Baptiste Ricoveri, l'un des ces combattants victimes de la Première Guerre Mondiale, a lu quelques-uns des passages particulièrement poignants des courriers envoyés par les poilus à leurs familles de Santa Maria di Lota...

La cérémonie s'est poursuivie ensuite par un dépôt de gerbe au cimetière puis sur la place de l'église de Figarella où Guy Armanet a successivement distingué Eric Figarella, un enfant du village qui a redonné son éclat au 11 Novembre dans la commune, les anciens combattants de Santa-Maria di Lota, les cadres de l'école des jeune sapeurs-pompiers ainsi que le capitaine de frégate Nicolas Vandebrouck, officier de manœuvre et de navigation, conseiller nautique pour le commandant du Charles-de-Gaulle et le capitaine de corvette Patrick Evanno, commandant des sémaphores de Méditerranée qui le lui ont bien rendu en l'honorant à leur tour.
Après quoi tout le monde a pris la direction de l'IME où un buffet avait été dressé.
 

Ils ont dit

Nicolas Vandebrouck, capitaine de frégate à bord du Charles-de-Gaulle
"Le Charles-de-Gaulle est jumelé avec le sémaphore d'Alistro depuis quelques mois. Nous avons profité de la célébration du 11-Novembre pour rendre visite a son personnel et participer à cette cérémonie à Santa-Maria di Lota.
Nous avons été touchés par la qualité de l'accueil qui nous a été réservé. Une cérémonie dans un village permet de mesurer l'engagement de l'ensemble de la population corse dans le premier conflit mondial. Il est aussi intéressant pour moi d'emmener des jeunes marins du Charles-de-Gaulle participer à ce genre de manifestation pour qu'ils sentent qu'être militaire c'est un engagement total."

Capitaine de corvette Patrick Evanno, commandant des sémaphores de Méditerranée
"Nous avons ressenti beaucoup d'émotion quand l'on a commencé à énumérer les 23 noms des morts pour la France de la commune. Emotion aussi au moment où l'arrière petite-fille de l'un d'entre eux a lu les lettres de son aïeul. Il est bon de voir que la mémoire des anciens est respectée et honorée.
"Nous aussi avons profité d'une tournée en Corse,où tous les sémaphores  - sept au total fonctionnant avec 10 marins - sont jumelés avec des bâtiments de la Marine Nationale, pour nous joindre à la manifestation.





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 21:26 Et si on mangeait du grillon pour ce réveillon?

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85372 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40831 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346