Corse Net Infos - Pure player corse

Lavatoghju demande à Air-France de surseoir à sa décision de fermeture du comptoir-vente de l'aéroport de Calvi


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Samedi 18 Février 2017 à 16:04 | Modifié le Samedi 18 Février 2017 - 16:50


A la suite de la volonté d'Air France de fermer son comptoir-vente de l'aéroport Calvi-Balagne, la colère monte de plus en plus et la riposte à cette décision qui sera très vraisemblablement validée le 22 février prochain s'organise. Le conseil municipal de Lavatoghju a délibré sur le sujet et demande à la direction de surseoir définitivement à toute décision de fermeture


 Lavatoghju demande à Air-France de surseoir à sa décision de fermeture du comptoir-vente de l'aéroport de Calvi

Ainsi que nous l'avons annoncé, si la décision de fermeture du comptoir-vente Air-France de l'aéroport Calvi-Balagne semble, d'ores et déjà ,arrêtée, la mobilisation pour s'opposer à ce projet n'en demeure pas moins active.
Nombreux sont en effet ceux à vouloir se mobiliser et monter au créneau pour éviter cette fermeture d'un service au public que chacun est en droit d'attendre dans un aéroport où la compagnie aérienne est implantée.
On l'a dit, le mercredi 22 février à 10 heures, au moment ou Air France doit annoncer sa décision,  à l'appel des syndicats et des agents du comptoir un rassemblement sera organisé dans l'aérogare de Calvi.
Nombreux sont ceux a avoir annoncé leur participation et à exiger que Air France revoit sa position.


Le 7 février dernier, lors de la réunion du conseil municipal de Lavatoghju, cette question du maintien du comptoir-vente Air France à l'aéroport de Calvi était à l'ordre du jour.
Jean-Baptiste Suzzoni, conseiller municipal, ardent défenseur de l'aéroport balanin devait "dénoncer l'atteinte portée au service aux usagers par la fermeture programmée du comptoir Air France à l'aéroprt Calvi-Balagne où transitent plus de 320 000 passagers/an.
Les agents en poste à Calvi, toujours disponibles dans une relation de proximité pour trouver une solution aux divers problèmes auxquels l' usager est confronté: irrégularité d'exploitation, , vols déroutés, retards, annulations, mauvaises conditions météo, , changements et remboursements de billets - sans oublier les rendez-vous médicaux de dernière minute-,  sont irremplaçables!
Outre que cette fermeture serait handicapante pour notre aéroport, poumon économique de la Balagne, première région touristique de la Corse, elle contraindrait de nombreuses familles au départ. Dès lors, comment accepter que les agents du Comptoir-Vente Air France de Calvi aillent assurer ailleurs un service public dont nous serions privés en Balagne !".



La délibération
Considérant  que le développement du trafic commercial  de l'aéroport de Calvi-Balagne (+ de 320 000 passagers) est vital pour  l'économie de la Balagne; considérant que la présence du comptoir et de la Compagnie Air-France - la première à avoir été desservie par Air-Inter en Corse - est indispensable à la qualité du service au passager et partant de la desserte; 
Décide à l'unanimité des membres présents ou ayant donné procuration, de demander à Air France de surseoir définitivement a toute décision de fermeture et de renforcer les moyens du comptoir de l'aéroport de Calvi pour permettre à ses agents de remplir pleinement leur mission.
Il en appelle instamment à l'intervention de l'Office des Transports de la Corse et s'associe à toute initiative de l'association des Maires de Balagne et des personnels visant à  assurer la pérennité du comptoir Air-France à Calvi.




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 23 Septembre 2017 - 21:54 La Foire de Lisula bat son plein

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 90732 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 47768 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 39551 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 436