Corse Net Infos - Pure player corse

Laurent Marcangeli et son équipe municipale fêtés à Ajaccio : Place Foch, place des victoires…


le Samedi 26 Avril 2014 à 22:05 | Modifié le Samedi 26 Avril 2014 - 23:40


Comme ils l’avaient fait le 31 mars au soir de la victoire, les supporteurs de Laurent Marcangeli n’ont pas attendu que leur leader sorte de la mairie pour entonner les chants de victoire. Sur une place Foch noire de monde et de couleurs, on pouvait entendre s’élever le vieux refrain de la victoire : « Oh les amis, crions bien haut, vive le maire d’Ajaccio » sur l’air des lampions, ça va de soi…


Laurent Marcangeli et son équipe municipale fêtés à Ajaccio : Place Foch, place des victoires…

Déjà, avec les mariages du jour, le député-maire d’Ajaccio avait eu le temps de préparer son sourire d’enthousiasme en présentant ses vœux de bonheur aux jeunes mariés. Lorsqu’il est apparu sur le perron de la Maison carrée, ce fut un véritable cri du cœur, un triomphe à la romaine, un plébiscite comme on n’en voit pas tous les jours.

« Evvia u nostru mere, evviva Laurent » s’exclamait la foule ajaccienne complétée par des dizaines de touristes, appareils photos en bandoulière, pris dans le tourbillon de la fête, qui se demandaient quelle était l’origine ces réjouissances. Des images qui vont faire le tour de la Méditerranée et finir dans différentes villes espagnoles, sans doute pour bien montrer que la féria est universelle chez les latins…

« C’est l’arrivée d’une nouvelle équipe municipale, on fête les heureux élus et en même temps les beaux jours qui arrivent » s’est exprimé une vieille dame avec un accent bien de chez nous, jouant des coudes pour ne rien manquer du spectacle.

Notre bonne place des Palmiers avait effectivement un authentique air de fête avec ses longues tables revêtues de leurs nappes blanches, ces milliers d’Ajacciens scandant le nom du député-maire et les enfants jouant sur les espaces libres réservés aux animations.


« Notre équipe va donner le meilleur d’elle-même…»

(Photos Marilyne Santi)
(Photos Marilyne Santi)

- Aujourd’hui c’est la fête ?

- Laurent Marcangeli : « Tout à fait. Il faut respecter la tradition et nous le faisons avec un réel plaisir pour remercier ces milliers d’hommes et de femmes qui ont fait le choix de notre équipe et qui en même temps cela permet de revoir nos amis qui se sont battus avec nous des semaines et des mois durant. Il n’y avait pas que des candidats mais également des équipes à nos côtés qui ont fait un sacré beau travail. On boira le verre de l’amitié autour du buffet pour espérer être à la hauteur pendant les six prochaines années. »

 

- Avec votre équipe, vous êtes entrés très vite dans le vif du sujet. Trois séances et déjà sur le terrain. Il y a du pain sur la planche ?

- L.M. « En effet, nous sommes sur des sujets extrêmement complexes, qu’ils soient budgétaires ou autres car la situation, comme je l’ai déjà dit, n’est pas facile. Mais nous ne sommes pas là pour nous plaindre, bien au contraire. Je crois au volontarisme politique, je crois au travail bien fait, au fruit du travail. Nous avons une équipe qui est véritablement déterminée à travailler durant les six prochaines années dans les meilleures conditions possibles. Elle va donner le meilleur d’elle-même, tout ce qu’elle possède comme énergie. J’ai des personnes compétentes au sein du conseil municipal mais aussi et surtout au sein des différents services. De quoi relever le défi pour Ajaccio. »

 

- On a pu se rendre compte des bonnes relations au sein de la communauté. Est-ce votre avis ?

- L.M. «S’il existe des crispations ou des semblants de tiraillements entre élus, c’est de bonne guerre je pense. Il y a une opposition, elle est là pour dire ce qu’elle pense devoir améliorer, changer  ou simplement débattre comme cela a été le cas lors de la dernière séance du conseil municipal. Je l’ai fait en tant que conseiller municipal, en tant que parlementaire à l’Assemblée Nationale, je connais fort bien cet exercice. Aussi, l’opposition sera respectée comme dans toute démocratie. Elle sera écoutée également lorsqu’elle se montrera critique dans l’esprit constructif. »

 
- On laisse de côté les dossiers ? Aujourd’hui c’est la fête !

- L.M. « Aujourd’hui c’est en effet jour de fête. Profitons de ces bons moments et profitons-en pour souhaiter bonne chance à la section volley-ball du GFCA pour remporter cette manche des demi-finales… »
On connaît la suite !

J. F.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85256 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40786 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345