Corse Net Infos - Pure player corse

Lançage de la structure métallique du nouveau pont du Liamone


Rédigé par Lydie Colonna le Jeudi 1 Août 2013 à 23:30 | Modifié le Vendredi 2 Août 2013 - 01:27


Après plus d’un an de travaux, la structure métallique du pont du Liamone terminée a pu, jeudi, prendre sa place définitive. C’est en présence de Jean-Jacques Panuzzi, président du conseil général de la Corse-du-sud, Michel Pinelli, conseiller général du canton de la Cinarca et maire de Sari d’Orcino, François Colonna, conseiller général du canton des Deux Sorru et maire de Vico et Julien Colonna, maire de Casaglione, que la structure métallique du nouveau pont du lLamone a commencé sa lente progression pour rejoindre l’autre rive du fleuve.


(Photo Lydie Colonna)
(Photo Lydie Colonna)
C’est en fait mercredi que la procédure de lançage a été opérée pour la moitié du parcours, elle a repris ce jeudi matin peu après 10 heures et la charpente du pont devait se trouver à sa place dès le soir.
C’est une structure métallique de 500 tonnes qui a été glissée sur ces deux jours au dessus du fleuve Liamone sur la commune de Coggia. Une charpente de type Bow-string (Un pont bow-string est une catégorie de pont munie d'un tablier (tirant) et de poutres  latérales (en arc au-dessus du tablier) qui sont encastrés l'un dans l'autre aux extrémités.
En travée, le tablier est tenu par des suspentes souvent à la verticale.) de 90 mètres de portée reposant sur deux piles reliées aux berges par une travée de 20 mètres chacune soit une portée totale de 130 mètres.
Le coût total de la réalisation de ce pont est de presque 8 640 000 euros financés à 70% par l’Etat et 30% par le conseil général de la Corse-du-Sud.
La maîtrise d’œuvre est assurée par Arcadis (conception, visa, direction de projet), TRC (contact local et direction des travaux) et Artélia (aspect environnemental et hydrauliques).
Le chantier a commencé au printemps 2012 avec la mise en place d’un pont provisoire loué par le CNPS (service de l’Etat) opérationnel fin septembre. Il a fallu ensuite démolir le pont existant avant de réaliser les fondations du bow-string. C’est au printemps 2013 qu’a débuté l’assemblage de la charpente métallique côté Sagone, charpente construite sur le site de Verdun par morceau de 30 mètres puis transportée par une dizaine de convois de la même taille. Il a fallu peindre cette ossature, 4000 m2 de surface avec deux couches au rouleau sur les arcs faites par 3 ouvriers en seulement 10 jours.
Puis est enfin arrivé le jour de la mise en place définitive : une opération de lançage réalisée sur deux jours. La structure est abondamment graissée afin de bien glisser puis tirée par un système de poulies pour être amenée 10 mètres par 10 mètres jusqu’à sa position finale. L’opération demande de nombreuses pauses afin de bien cadrer les cales et effectuer quelques ajustements quand cela est nécessaire et est effectuée sous haute surveillance par un contrôleur à chaque pilier pour vérifier que la strcture reste dans son axe.
Il ne reste plus qu’à bétonner le tablier qui sera coulé sur place, cela devrait prendre environ 2 mois puis à réaliser la superstructure c'est-à-dire les trottoirs, les glissières, l’assainissement, les bassins de décantation…. Avant la mise en service du bow-string prévue en mars 2014.
---
Les travaux sont réalisés par un groupement de quatre entreprises : Natali pour le génie civil ; Berthold pour la charpente métallique ; Sud TP pour le terrassement et l’enrochement et Raffalli pour les travaux de superstructure tels les trottoirs, les réseaux et les équipements divers.





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85085 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40732 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 344