Corse Net Infos - Pure player corse

La ville d'Ajaccio met les femmes à l'honneur


Rédigé par le Vendredi 8 Mars 2013 à 01:48 | Modifié le Vendredi 8 Mars 2013 - 02:30


Pour célébrer la Journée Internationale des droits de la femme, ce vendredi 8 mars, la direction de la culture de la ville d’Ajaccio, a convié deux femmes d’exception, Magalie de Hass, porte parole du mouvement « Osez le Féminisme » et Marie-Noël Arras, Editrice, à venir partager cette cause internationale et intergénérationnelle, à travers un livre, des films, une expo photo, un documentaire et une rencontre débat. Simon Renucci, maire de la ville a reçu la veille, Marie-Noël Arras, ainsi que Marie-Jeanne Nicoli, directrice de la Culture, Danièle Bernardi, directrice Générale des Services, Christine Fernandez, directrice des médiathèques et bibliothèques municipales, Elisabeth Arbori, chargée de la communication à la Culture et Santa Simonpietri chargée à la direction de la Culture des conférences et concerts au Musée Fesch. « Des femmes dont le rôle est précieux dans une municipalité ou la place de la femme est essentielle » soulignera Simon Renucci, « militant de la parité ».


Photo Marilyne SANTI
Photo Marilyne SANTI
Marie-Noël Arras est une enseignante, lectrice à haute voix et animatrice culturelle reconvertie à l’édition de femmes à Montpellier. Elle est actuellement directrice de la publication aux Editions Chèvre-feuille Etoilée à Montpellier, où elle dirige deux collections, beaux livres et romans. Elle est aussi co-directrice en chef de la revue de femmes en Méditerranée, Etoiles d’Encre, pour laquelle elle écrira des nouvelles. Elle publiera en mars 2008 « Entière ou la réparation de l’excision », un livre de témoignages et d’informations et, en octobre 2011, Inoubliables, un recueil de photos de Jean Lattes, dont Juliette Gréco a écrit la préface. Ce livre de portraits de femmes célèbres a été réalisé en collaboration avec Janine Lattes, la femme du photographe.
 
Jean Lattes né à Paris, le 1er mai 1917, a découvert la photographie vers l’âge de 12 ans, lorsqu’il rapportait à son père l’hebdomadaire VU, fondé par Lucien Vogel. Attiré par le cinéma, il débuta comme apprenti-monteur chez André Vigneau en 1937, mais de retour de guerre, il ne retrouva plus sa place et commença, en 1949, à travailler pour France Dimanche. Indépendant par la suite, il publia surtout pour Elle, Science et vie, Nouveau Femina, life, et Look. En 1954, il fut le premier à prendre des photos de mode sous-marines. Il réalisa de nombreux reportages et portraits d’hommes politiques ou de personnalités du cinéma, du théâtre, de la danse et de la littérature. Co-fondateur de l’agence Gamma puis de l’Agence Viva, il passa une année à mêler machine à écrire et Leica pour une revue photographique. Il réalisa entre autres deux reportages, texte et photos, sur Paris au mois d’août et sur la maison de Proust, accompagné d’un entretien inédit avec Celeste Albaret, la dame de compagnie du célèbre écrivain.
Il exposera au musée des Arts décoratifs, Paris, 1965 (Six photographes et Paris),  à Montréal, Canada, 1967 (Expo’67), au Centre Pompidou, Paris 1977 et 1980 (Six photographes en quête de banlieue, Dix photographes pour le patrimoine).
Les 30 photos en noir et blanc de ce reporter photographe seront exposées à la Bibliothèque municipale durant un mois.
En parallèle, la projection du film réédité d’Otto Preminger « Bonjour Tristesse » sera projeté dans les médiathèques Saint Jean et des Cannes à 14h00 et 15h30.
Le vernissage de l’exposition suivra à la salle patrimoniale avec une rencontre signature Marie-Noëlle Arras à 18h30.


La ville d'Ajaccio met les femmes à l'honneur
Magalie De Hass, est née à Lyon en 1984. Elle a été responsable de l’antenne « jeunes » d’Amnesty International à Lyon, pendant ses études Politiques, puis secrétaire général de l’UNEF Strasbourg et Vice présidente étudiante du CROUS de cette même ville. En septembre 2009, elle s’installe en région parisienne pour entamer son parcours professionnel et rejoint le Collectif « Osez le Féminisme », fondé quelques mois plus tôt par quelques femmes de sa génération. Elle en deviendra porte parole en juillet 2011.
Elle animera une conférence suivie d’un débat avec le public le 8 mars à 19h00 à l’Espace Diamant, précédé de la projection du documentaire réalisé par Constance Ryder et Josiane Szymanski sur l’histoire des mouvements féministes en France, « Encore Elles ! » à 18h00.
 
Le collectif « Osez le Féminisme ! » est un réseau de jeunes militants et militantes, décidés à démontrer que le féminisme, loin d’être un mouvement dépassé, doit être placé au rang des priorités, dans l’élaboration des politiques publiques.
Association laïque, progressiste, et politiquement indépendante, elle compte une vingtaine d’antennes locales en France et plusieurs contacts en Corse.
Acteur de terrain, le collectif veut convaincre que même inscrite dans la loi, l’égalité n’existe toujours pas dans les faits. Il aborde tous les sujets en lien avec les droits des femmes et dénonce les inégalités entre les hommes et les femmes dans bien des domaines. Inégalités qui trouvent toutes leurs origines dans la répartition sexuées des rôles, à l’œuvre depuis des millénaires dans nos sociétés.
www.osezlefeminisme.fr  

La ville d'Ajaccio met les femmes à l'honneur
Trois films seront présentés, à l’Espace Diamant :
« Trois mondes » un polar de Cartherine Corsini, le vendredi à 14h et le samedi à 16h
« Wadjda » drame de Haifa Al Mansour le 8 mars à 16h et le 9 à 14h. Premier film d’Arabie Saoudite, réalisé par une femme.
« Foxfire, confession d’un gang de filles » drame de Laurent Cantet, le vendredi à 21h et le samedi à 10h.
http://www.ajaccio.fr/Espace-Diamant-Journee-Internationale-des-Droits-des-Femmes_a1787.html  

Les manifestations du jour

Après le centre d’information sur les droits des femmes et des familles qui a organisé Jeudi, une journée d’échange et de réflexion sera menée au centre sportif de la jeunesse, en partenariat avec l’association régionale pour l’amélioration des conditions de travail (ARACT) sur le thème de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes au sein de l’entreprise les manifestations se poursuivent ce Vendredi.

- Atlas insertion : témoignages de femmes qui ont bénéficié du soutien de l’Etat pour la réussite de leur projet professionnel. Le 8 mars, leurs parcours seront évoqués autour d’un repas oriental préparé par l’atelier cuisine de l’association, en présence du préfet de Corse.

- Chambre de commerce et d’industrie de la Corse du Sud : le vendredi 8 mars, un déjeuner est organisé par la présidente : Madame Nathalie Carlotti avec toutes ses collaboratrices.

-Chambre de métiers et de l’artisanat : un déjeuner est organisé par la chambre de métiers et de l’artisanat de la Corse du Sud en présence du préfet de Corse et du président de la chambre de métiers et de l’artisanat de la Corse du Sud pour mettre à l’honneur les femmes conjointes d’artisans.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Société
Charles Monti | 15/05/2016 | 13934 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Société
(Jean-Paul-Lottier) | 15/08/2016 | 8551 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Société
Michela Vanti | 03/12/2016 | 7408 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 28