Corse Net Infos - Pure player corse

La sensibilisation des jeunes à la Sécurité routière "s’affiche" au centre social des Cannes !


le Mercredi 27 Février 2013 à 16:56 | Modifié le Jeudi 28 Février 2013 - 00:41


Les jeunes des centres sociaux des Cannes, Pietralba, Saint-Jean et du Vazzio étaient réunis mardi dans les locaux du centre social des Cannes dans le cadre d’un concours d’affiches sur la Sécurité routière. Organisé par la Préfecture de Corse-du-Sud à l’initiative du service municipal de médiation et de prévention sociale, ce concours a permis aux jeunes de réaliser des affiches de prévention mais également d’assister à plusieurs ateliers spécialisés destinés à sensibiliser ce jeune public aux nombreuses problématiques de la Sécurité routière.


Les jeunes participants ont pu prendre conscience des dangers liés à l'utilisation d'un deux-roues. Ici, Valère Duch souligne le risque lié au "débridage" des machines à l'aide d'un curvomètre. (Photo : Yannis-Christophe Garcia)
Les jeunes participants ont pu prendre conscience des dangers liés à l'utilisation d'un deux-roues. Ici, Valère Duch souligne le risque lié au "débridage" des machines à l'aide d'un curvomètre. (Photo : Yannis-Christophe Garcia)
Susciter l’attention particulière des jeunes face à la problématique de la Sécurité routière tout en se divertissant : tel était l’objectif clairement "affiché" par le service de coordination à la Sécurité routière de la Préfecture de Corse-du-Sud, qui organisait mardi après-midi, un concours d’affiches destiné aux jeunes des centres sociaux de la ville, dans le cadre du Plan départemental d’action 2013.
A l’initiative du service municipal de médiation et de prévention sociale et en partenariat avec les Sapeurs-Pompiers d’Ajaccio, la MAIF, l’Association de la Prévention routière, le service communal Hygiène et Santé ainsi que le service municipal des Sports, cette manifestation a réuni les jeunes des quatre centres sociaux de la ville dans les locaux du centre des Cannes.

Des ateliers de prévention et un concours d’affiches
« Il s’agit avant tout de sensibiliser tous ces jeunes de 13 à 17 ans à la Sécurité routière en leur proposant à la fois de réaliser des affiches mais également de suivre des ateliers ludiques » explique Magali Lombardi, coordinatrice de la Sécurité Routière à la Préfecture de Corse-du-Sud. Et il faut dire que la démarche a reçu un certain succès ! Malgré les vacances scolaires et un temps plutôt maussade, les jeunes s’étaient déplacés nombreux pour participer à l’évènement. « Nous sommes satisfaits de la présence massive et de la motivation des jeunes .Certains sont même venus à pieds de plusieurs coins de la ville pour apporter leurs affiches et participer aux ateliers ! » précise Magali Lombardi. Mais précisément, la sensibilisation aux nombreuses problématiques de la Sécurité routière se déplaçait assez vite sur l’utilisation des deux-roues plus que des deux jambes. Après une démonstration du matériel d’intervention utilisé pour les accidents de la route par les Sapeurs-Pompiers d’Ajaccio qui s’étaient spécialement déplacés pour l’occasion, place à une mise en situation pratique pour présenter les risques liés à l’utilisation des deux-roues.   

Scooter et curvomètre pour expliquer les dangers liés au pilotage des "2 roues"
Et pour illustrer les multiples dangers relatifs au pilotage d’un scooter ou autres motos, une démonstration était réalisée devant l’entrée du centre des Cannes. A la manœuvre, Valère Duch, chargé de mission deux-roues motorisés du Département. Face à lui, une douzaine de jeunes de 14 à 17 ans écoutent le "M. Moto" de Corse-du-Sud leur expliquer, scooter et "curvomètre"* à l’appui, les nombreux dangers liés à la fois au pilotage mais également aux diverses modifications mécaniques souvent apportées par les adolescents, à des machines dont les caractéristiques ne sont pas toujours adaptées à recevoir.
Ainsi, le débridage des machines de 50cm3, le choix d’un casque homologué et de préférence intégral (pour une protection maximale de la tête du pilote) et son remplacement fréquent, les modes de pilotage accidentogènes, les divers permis moto à passer et autres dangers qui concernent particulièrement les jeunes cyclomotoristes sont patiemment expliqués et expérimentés pratiquement devant les jeunes. Une manière de procéder qui a retenu leur attention.

Alcootest et témoignage d’un accidenté pour la prévention de la conduite addictive
Dans l’une des salles du centre, ambiance plus calme. Pas de bruit de moteur ni de chahut mais une concentration de rigueur pour suivre l’un des quatre ateliers organisés par les partenaires de l’opération. Celui que nous intégrons porte sur la Prévention de la conduite addictive, entendons par là sous l’emprise de produits psychoactifs comme l’alcool, le cannabis et autres médicaments. Fabienne Sanchez, intervenante pour l’association de la Prévention routière, fait participer son jeune public à diverses activités, comme le mode d’emploi d’un alcootest ou encore le port de lunettes déformantes destinées à reproduire un état d’ivresse.
Le but clairement affiché : agir en amont sur la jeunesse pour éviter autant que faire se peut, de nouveaux drames sur la route. Car les jeunes entre 14 et 18 ans sont particulièrement touchés par les accidents (souvent mortels) de la route en Corse-du-Sud comme dans l’ensemble de notre île. Et malheureusement, trop souvent l’association vitesse/alcool/produits stupéfiants, est la cause de ces drames qui endeuillent trop souvent les familles insulaires…
Visiblement motivés et intéressés, les jeunes ont fait preuve de beaucoup de connaissances et d’envie de répondre aux questions de Fabienne (Voir par ailleurs notre interview audio). Un film documentaire présentant le témoignage d’un jeune homme tétraplégique après un accident de la route suivi d’un échange de questions entre les jeunes et l’intervenante sont venus clôturer l’atelier.

interview_fabienne_sanchez_prevention_routiere.mp3 Interview Fabienne Sanchez Prevention routiere.mp3  (3.28 Mo)



Concours d'affiche et ateliers de sensibilisation ont constitué le programme écclectique de cette journée consacrée à la sécurité routière. (Photos : Yannis-Christophe Garcia)
Montrer aux jeunes le parallèle entre la vitesse et la distance de freinage
Dans une salle toute proche, l’ambiance est davantage animée. Encouragements, éclats de voix et rires fusent de toute part. A l’intérieur, nous retrouvons les jeunes précédemment regroupés autour de Valère Duchet et qui sont cette fois en atelier "réactiomètre" *. Ce terme un peu flou désigne en réalité un logiciel sur ordinateur relié à une vraie pédale de frein et destiné à mesurer le temps de réaction du conducteur face à une situation nécessitant un freinage d’urgence. Mais également le calcul très précis de la distance de freinage liée à la vitesse. Un véritable atelier "gamers" que les jeunes abordent comme un jeu vidéo et où le défi est de faire mieux que son copain.
Et l’effet d’entraînement fonctionne puisque chacun s’applique consciencieusement à dépasser le score de l’autre, ou pour être plus précis, à réduire significativement son temps de réaction au freinage. Une émulation collective judicieusement relayée par Denis Delplanque, intervenant pour la MAIF, qui motive ses troupes et ne manque pas de les encourager (voir par ailleurs notre interview audio).            
Un atelier qui fait, et ce n’est pas un hasard, directement suite à celui de Fabienne Sanchez sur la prévention de la conduite addictive. Le but de Denis Delplanque : « montrer aux jeunes le parallèle qu’il y a entre la vitesse d’un véhicule et la distance totale que met le véhicule pour s’arrêter (…) et qu’en fonction de l’état d’un conducteur, on aura un temps de réaction et une distance pour s’arrêter qui seront différents » explique t-il.
Des données théoriques qui prennent tout leur sens à l’écran, grâce à une mise en situation instructive.
Un logiciel ludique, dynamique et utile financé par la préfecture de Corse-du-Sud et la municipalité d’Ajaccio dans le cadre de la politique de sécurité routière dans le département.  

interview_denis_delplanque_maif.mp3 Interview Denis Delplanque Maif.mp3  (2.87 Mo)



Une dizaine d'affiches a été présentée par les jeunes dans le cadre du concours. La désignation des lauréats ainsi que la remise des prix auront lieu le 6 mars prochain. (Photo : Yannis-Christophe Garcia)
Une dizaine d'affiches a été présentée par les jeunes dans le cadre du concours. La désignation des lauréats ainsi que la remise des prix auront lieu le 6 mars prochain. (Photo : Yannis-Christophe Garcia)
Une dizaine d’affiches réalisées par les jeunes
Enfin, dernier volet de cette démarche de sensibilisation à la sécurité routière, l’organisation d’un concours d’affiches illustrant avec un visuel et un slogan, l’importance de respecter les règles essentielles au volant d’un véhicule ou au guidon d’un deux roues. Et les jeunes participants, visiblement pleins d’idées, ont mis tout leur intérêt et leur créativité au service de leurs productions personnelles. Un intérêt et une motivation de ce jeune public mis en exergue par David Canetti, responsable du centre social des Cannes : « Il y a de la part de ces jeunes un vrai respect et un réel intérêt pour toutes les activités que nous proposons au centre » explique cet enfant des Cannes, qui côtoie ces adolescents et connaît bien la population du secteur, gérant avec l’aide des cinq autres animateurs, une soixantaine de jeunes au quotidien.
Ainsi, c’est une dizaine d’affiches qui ont été déposées hier, avec des visuels originaux et des slogans percutants. A l’image de cet ange qui s’envole, une bouteille à la main, au dessus d’une scène d’accident de voiture mortel, avec pour slogan : « l’alcool t’offre un moment de plaisir, mais au volant il te fera pas réagir !».
Ou encore cette voiture passant très près d’un deux-roues, entre le « chemin de la vitesse » et la « rue de l’alcool » dont le slogan invite clairement à la réflexion : « Grâce à ta vitesse et ton ivresse, tu es passé de justesse en caisse »

Des productions qui soulignent l’intérêt et l’implication de ce jeune public dans la sensibilisation aux dangers de la route qui les guettent au quotidien. Après un goûter offert par la mairie, rendez-vous est donc pris pour le 6 mars prochain, date à laquelle le jury sélectionnera les œuvres  les plus pertinentes, qui serviront ensuite de support de communication pour les actions de sécurité routière à Ajaccio et dans l’ensemble du Département de la Corse-du-Sud. Les différents prix seront remis aux participants qui seront reçus par le maire Simon Renucci lors d'une cérémonie à la maison carrée.
La récompense d’un travail et d’une bonne volonté qui, souhaitons le, serviront d’exemple à l’ensemble de notre jeunesse. Pour que chacun puisse à l’avenir concilier l’usage de la route et la préservation de sa propre sécurité… et celles des autres.
 
Yannis-Christophe GARCIA   

>> SAVOIR + >>
* Curvomètre : Appareil de mesure permettant de mesurer la vitesse réelle d’un deux-roues motorisé et ainsi de vérifier si la machine a subi un débridage (modification de la puissance d’origine du moteur).
** Réactiomètre : Le réactiomètre est un outil permettant d’évaluer la distance parcourue par un véhicule pendant le temps de réaction et de montrer l’influence des paramètres comme l’état de fatigue, de l’alcool sur l’allongement de la distance d’arrêt.

* Drogues Info service en Corse (numéros utiles)
http://www.drogues-info-service.fr/spip.php?page=recherche_stru&rech=s&domn=0&code_dept=20A



 



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Société
Charles Monti | 15/05/2016 | 13927 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Société
(Jean-Paul-Lottier) | 15/08/2016 | 8551 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Société
Michela Vanti | 03/12/2016 | 6687 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 28