Corse Net Infos - Pure player corse

La rénovation énergétique du Bâti : La bonne information pour le BTP


Rédigé par le Jeudi 10 Octobre 2013 à 22:50 | Modifié le Vendredi 11 Octobre 2013 - 01:02


Mercredi, le centre de ressources régional qualité environnementale du cadre bâti "Terra’noi", piloté par la chambre de commerce et d’Industrie territoriale de Bastia et de la Haute-Corse, avec le soutien de l’ADEME et de la direction déléguée à l’Energie de l’Agence d’Aménagement durable, de planification et d’Urbanisme de la Corse (AAUC), a organisé au Palais des Congrès d’Ajaccio, une matinée ayant pour thème la rénovation énergétique du bâti. Cette manifestation visait à informer les entreprises du BTP sur le marché de la rénovation énergétique, enjeu clé qui leur permettront de faire face au marché de l’efficacité énergétique, et d’améliorer leur compétitivité en assurant l’accroissement de leurs compétences. Une présentation qui s’est terminée à 13 heures par la visite du siège EDF d’Ajaccio, récemment rénové et dont les différents aspects de cette rénovation ont été présenté (isolation, matériaux, énergies renouvelables, ventilation…)


Photo Marilyne SANTI
Photo Marilyne SANTI
Réduire la précarité énergétique et agir en faveur de l’environnement, rendre les logements plus économes en énergie est un enjeu majeur du Plan Bâtiment. Ce dernier prévoit la rénovation énergétique de 400 000 logements par an à partir de 2013 et de 500 000 à l’horizon 2017, ce qui laisserait prévoir une réduction de 38% de la consommation d’énergie d’ici 2020. Un secteur du bâtiment qui permettra parallèlement de développer l’emploi grâce à de nouvelles filières et qualifications.
En France, une facture annuelle de chauffage représente environ 900 euros par ménage (9% du budget). Entre une maison mal isolée et une très performante, cette facture peut passer de 2 500 à 250 euros par an.
Le centre de ressources régional qualité environnementale du Cadre Bâti "Terra’noi", dispose d’un  réseau de partenaires qui apportent leur collaboration active : Espace Info Energie, Fédération du BTP, CAPEB, Chambre des métiers… Ses principales missions consistent à informer, sensibiliser, et accompagner les professionnels du cadre bâti face à l’évolution des règlementations et des pratiques environnementales de ce secteur d’activité. Il favorise les échanges entre les différents acteurs afin de permettre le partage des recherches et retours d’expérience, dans le but d’avancer chaque jour un peu plus dans la mise en place  de projets ou solutions intégrant les notions de développement durable. Un site internet permet aux professionnels de consulter une documentation technique, un répertoire des formations régionales du cadre bâti, une liste d’acteurs responsables, des témoignages de professionnels, de l’actualité et un agenda des manifestations régionales concernant le développement durable.

Isabelle Haas Architecte à Porto-Vecchio / Marilyne SANTI
Isabelle Haas Architecte à Porto-Vecchio / Marilyne SANTI
Quatre ateliers ont permis de renseigner le public sur les objectifs de la rénovation énergétique dans le cadre du Schéma Régional Climat Air Energie (SRCAE) de la CTC, sur offres aides rénovation EDF/CTC. En dernier lieu, le projet de rénovation bioclimatique d’Isabelle Hass Architecte à Porto Vecchio a été présenté.
Ce dernier  atelier a présenté les différents éléments clés d’un projet de rénovation bioclimatique, d’une maison individuelle datant de 1965 et se trouvant à Travo, Montiseri, en Haute-Corse.
" Nous allons proposer trois projets aux résidents de cette maison qui est à l’abandon depuis 20 ans concernant l’entretien et les travaux. Deux logements sont concernés. Au préalable des travaux de conformité ont été effectués pour l’électricité et la ventilation. Vu les nouvelles technologies, les conditions de nouvelles performances énergétiques, et à la demande du nouvel acquéreur de ce bien immobilier, le but était de le rendre plus performant et plus agréable pour les locataires. Un état des lieux a permis de rendre compte de la situation actuelle du bâtiment, mais aussi de définir les conditions environnementales (ensoleillement, vents dominants, masque solaire), le tout devant entrer dans l’enveloppe financière du propriétaire.  La phase d’étude a permis de proposer plusieurs scénarii. Le plus difficile sera aujourd’hui de trouver en Corse, les artisans spécialisés et prêts à se lancer dans ce nouveau savoir" expliquait Isabelle Haas.
"Un projet « minimum » prendra en compte les menuiseries extérieures, l’électricité, la ventilation et la plomberie défaillante, mais surtout l’isolation du toit qui est actuellement terrassé étanché mais nullement isolé. On sait aujourd’hui que 30% des déperditions se font par les toitures. Cette isolation pourra se faire par un enduit thermique projeté par une ou deux couches de trois centimètre suivant le besoin. La mise en œuvre sera un problème, car peu d’entreprise proposent ce produit qui toute façon reste un palliatif moyennement efficace si on le compare à une isolation par l’extérieur, qui a été envisagé dans un deuxième scénario et qui reste pratiqué par plus d’artisans.  Une technique non pas, plus couteuse, mais plus longue à mettre en œuvre. Les résultats donnent une performance énergétique supérieure au bâtiment, et passent par la pose de panneaux de polystyrène et d’un treillis qui permettra la pose d’un enduit projeté sur cette isolation par l’extérieur (12 cm d’isolant). Le troisième projet prend en compte la façade la mieux orienté par rapport à l’ensoleillement, mais qui comporte peu d’ouvertures. L’idée est de créer une double peau au mur qui sera vitrée et donc absorbeuse d’énergie ; mur trombe qui pourra être fait à partir de différentes matières ou technologies plus poussées, comme l’utilisation d’un produit appelé « Robinson ». Ce produit breveté par un français en Allemagne est une technologie de vitrage qui renferme des capteurs solaires et qui peut à la fois servir pour l’eau chaude solaire et le chauffage, et qui s’installe comme une façade vitrée. »
Pour tout renseignement :
Isabelle Haas Architecte à Porto-Vecchio 06 09 20 01 82
www.terranoi.fr  




1.Posté par Rénovation le 24/10/2013 18:20
Compléter ses compétences avec un savoir-faire rigoureux dans la rénovation énergétique est un bon choix pour le professionnel tant la construction devrait se conformer de plus en plus aux exigences écologiques et les pouvoirs publics ont pour volonté d'orienter le secteur de la maçonnerie vers cette perspective et de l'encourager à adopter ses méthodes éco-responsables.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 21:58 Ajaccio : Un poids-lourd se couche dans un rond-point

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:23 Ajaccio : Un semi-remorque se couche au rond-point !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85444 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40894 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346