Corse Net Infos - Pure player corse

La ministre du Commerce Extérieur chez "Corsica Gastronomia"


le Vendredi 13 Septembre 2013 à 15:19 | Modifié le Samedi 14 Septembre 2013 - 01:23


Cette visite "marathon" de deux journées a permis à Nicole Bricq d'effectuer un tour d'horizon d'entreprises modèles qui tendent à prouver que la Corse est capable d'exporter mais aussi et surtout d'entreprendre un développement efficace de ses entreprises et de ses nouvelles technologies. Vendredi, la ministre s'est rendue sur le site de Corsica Gastronomia accompagnée de Jean Zucarelli, président de l'ADEC et du préfet de région.


La ministre du Commerce Extérieur chez "Corsica Gastronomia"
"La création d'une entreprise performante est quelque chose de sérieux, un choix qui doit être pensé afin qu'il soit porteur et bénéfique" a déclaré la ministre du Commerce Extérieur sur le site de Corsica Gastronomia, où elle a été accueillie par le propriétaire des lieux, Charles Antona et son épouse ainsi que d'Alexandre Sarrola, le maire de Sarrola-Carcopino, commune où est situé l'entreprise.
La ministre, qui semble connaître ses dossiers sur le bout des doigts, a salué le travail et les performances déjà présentes dans l'île en même temps que la volonté des chefs d'entreprises d'aller de l'avant. Raison pour laquelle elle a consacré sa visite au matin du deuxième jour à cette entreprise créée par Charles Antona en 1991. Associer savoir-faire et innovation technologique dans la fabrication de spécialités de notre île, a été un gage de qualité pour ce chef d'entreprise qui n'a ménagé ni son temps ni sa peine pour arriver à ce résultat. Il en a fait une entreprise hyper performante aujourd'hui. Charles, il est vrai, s'est entouré d'une équipe très professionnelle et d'un matériel agroalimentaire aussi moderne que performant pour apporter sur le marché des produits de haute qualité que l'on trouve sur les rayons des grandes surface et des épicerie fines tant en Corse que sur le continen et ailleurs.

"Aujourd'hui, Corsica Gastronomia est présente, non seulement dans de nombreux pays européens, mais aussi en Amérique du Nord. Son chiffre d'affaires export augmente considérablement au fil des années, de l'ordre de 30% en moyenne" explique Charles Antona qui consacre une partie de son temps à participer aux grands salons internationaux à travers le monde. Aussi, la SAS Corsica Gastronomie a réalisé en 2012 un chiffre d'affaires de 6,5 millions d'euros dont plus de 300 000 euros à l'exportation. C'est dire le sérieux et le dynamisme de cette entreprise insulaire qui a bénéficié entre les année 2007 et 2012 d'une aide de la Collectivité Territoriale de Corse à hauteur de 160 000  euros au titre des aides directes que la CTC accorde aux entreprises qui exportent.
La ministre a longuement visité l'entreprise et ses différents ateliers de transformation ainsi que la chaîne complète de préparation des fruits pour la transformation industrielle. Elle s'est rendue ensuite au Domaine Peraldi dont elle a salué la veille la grande compétitivité.
J. F.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 21:46 Derby : Le GFCA corrige l’ACA

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85535 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40954 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348