Corse Net Infos - Pure player corse

"La maison de la République, de l'Etat et des Corses…"


Rédigé par le Lundi 15 Juillet 2013 à 01:23 | Modifié le Mardi 16 Juillet 2013 - 00:30


Ce14 juillet, jour de Fête Nationale, à Ajaccio comme partout en France, a eu lieu traditionnel défilé militaire. Christophe Mirmand, préfet de Corse, a ensuite convié les élus de la ville, les représentants des anciens combattants, les directeurs et chefs de service civils et militaires, à une réception en Préfecture, "maison de la République, de l'Etat et des Corses avant d'être la résidence du Préfet. Vous y êtes donc, tous chez vous."


Photos Marilyne SANTI
Photos Marilyne SANTI
Les troupes à pieds et motorisées on défilé devant les officiels dans la matinée: la gendarmerie, l'UIISC, les Sapeurs pompiers, les Forestiers sapeurs, la SMI. La revue des troupes a été effectuée par le Colonel Cayet, commandant la région de gendarmerie de Corse.
C'est vers midi que Christophe Mirmand préfet de Corse,Préfet de Corse du Sud et son épouse ont reçu leurs invités dans les jardins de la Préfecture "maison de la République, de l'Etat et des Corses, avant d'être la Résidence du Préfet. Vous êtes donc tous chez vous. "
Lors de son discours de bienvenue, le préfet a rappelé l'engagement personnel et collectif pour l'intérêt général, des agents publics qui servent en Corse. "En Corse plus qu'ailleurs, parceque les besoins sont grands et les attentes fortes, l'administration territoriale de l'Etat doit être opérationnelle et efficace." 
Attente sur plusieurs dossiers essentiels, parmi lesquels l'économie et l'emploi. De nombreux projets en cours y sont associés  les mesures mises en place par le gouvernement dans le cadre du Pacte de compétitivité, afin d'accompagner l'action des collectivités territoriales et de relancer la croissance; la troisième tranche du PEI, qui conforte l'engagement de l'Etat malgré un contexte budgétaire contraint; et les travaux d'élaboration du Padduc conduits sous l'égide de la CTC et qui doivent dessiner les contours du développement de l'île à moyen et à long terme. Sans oublier la, bien sûr, lutte "déterminée" que mène le Gouvernement contre la grande criminalité et l'affairisme. "Une action contre les actes de violence qui destabilise la société corse, et qui s'inscrit dans la durée."
La réception s'est achevée vers 15 heures, pour laisser place dans la soirée au traditionnel feu d'artifice et au bal populaire organisé par la ville d'Ajaccio.





1.Posté par arbasgiu le 15/07/2013 10:02
A casa di i corsi hé a Corsica, a terra (tarra) corsa, monsieur Mirmand, vous vous en rendrez compte comme la centaine de préfets qui vous ont succédé depuis que la Corse n'ai plus sous gouvernement militaire (fin du XIX siècle) et goute aux joies de vôtre "démocratie républicaine". Nous en avion une de démocratie républicaine dés le 14 Juillet....1755, nous les corses, mais nous avons subit une conquête militaire sanglante, une colonisation dégradante et ethnocide économique et démographique, encore d'actualité aujourd'hui. Et quand vous partirez vers d'autre cieux, avec j'espère une promotion. Nous qui sommes là depuis 4000 ans pour certains, quelques siècles, ou quelques générations pour d'autres, nous seront encore là pour 4000 ans environ....et encore si tout va mal, autrement ce sera "per l'éternita".....

Bon travail et bon courage
cordialement monsieur le préfet

Un citoyen patriote corse, encarté nul part, n'ayant de compte à rendre à personne, sauf aux anciens disparus, à la mémoire, aux enfants du futur peuple corse, à la terre corse, à l'histoire et la culture plusieurs fois millénaire corse, enracinée dans la tradition et ouverte à la fois au vaste monde. Patriote corse non engagé, non encarté, non lié, mais avec des opinions pour un maximum d'autonomie (voir plus) de la Corse, par la voie pacifique de la démocratie bien sur ! Je vote et par le débat je fais voter quelques personnes, par exemple quelque chose qui m'est cher (comme certainement à vous) c'est le droit des peuples à disposer d'eux même.(Charte des nation-Unis, ONU), on y arrivera, je pense assez vite maintenant ( une dizaine d'année maximum, avec un phase transitoire au milieu).

Salutations, excusez mon long post-scriptum, j'espère que vous me lirez et en ferais part à vôtre autorité de tutelle, pour qu'elle prenne le pouls d'une voix corse qui vaut ni plus ni moins que d'autres voix corses, mais qui ne vaut pas moins....Les urnes en déciderons bientôt.

A i monti, a u sole, é a i mei !!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 22:20 Volley Ligue A : Le GFCA s'impose face à Sète

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85586 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40978 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 349