Corse Net Infos - Pure player corse

La langue corse dans l'économie: L'entreprise Luciani Distribuzioni a choisi la voie du bilinguisme


Rédigé par le Vendredi 29 Janvier 2016 à 22:09 | Modifié le Vendredi 29 Janvier 2016 - 23:32


L’entreprise de distribution Luciani est une des premières TPE de l’île à s’engager résolument dans la voie du bilinguisme. Le président de l’ADEC, Jean-Christophe Angelini, en présence de Xavier Lucciani, conseiller exécutif en charge de la Langue Corse, ont salué le développement et la promotion de la langue corse qui figurent au cœur de l’entreprise Luciani Distribuzioni et de la politique menée par la Collectivité Territoriale


La langue corse dans l'économie: L'entreprise Luciani Distribuzioni a choisi la voie du bilinguisme
L’ADEC accompagne les acteurs économiques qui souhaitent valoriser la langue corse par un règlement d’aide directe, dans le cadre de Corse Entreprendre, plan régional de soutien à l’entrepreneuriat. Cette mesure appelée « U Cuntrattu di Cumpetitività Lingua Corsa » (Contrat de Compétivité Langue Corse) s’adresse aux entreprises souhaitant déployer une action particulière en faveur de la langue corse, avec une prise en charge –jusqu’à 50%– des coûts inhérents à chaque projet. Il s’agit d’un dispositif pleinement intégré au règlement des aides relatives au développement, à la promotion et la diffusion de la langue corse proposé par la Collectivité Territoriale de Corse.

 
Langue corse et culture d’entreprise
 « Notre travail va être, à partir de votre exemple, de concevoir un modèle économique, applicable à l’ensemble des entreprises de l’île : les entreprises d’1 ou 2 salariés, les TPE/PME et les grands groupes ». Le président de l’ADEC, Jean-Christophe Angelini, n’a pas caché sa volonté, lors d’une réunion de travail au siège de Luciani Distribuzioni, de faire de l’intégration de la langue corse dans l’économie, un axe fort de sa mandature.
Suivant la feuille de route adoptée par l’Assemblée de Corse en juillet 2011, et sous l’impulsion du Conseil exécutif, de nombreuses actions ont été déployées afin de « rehausser le niveau des compétences et des pratiques individuelles en matière de langue corse », tout en œuvrant à la pérennisation de ce patrimoine dans tous les domaines de la société insulaire.
Aux côtés de plus d’une centaine de communes, de l’Office de l’Environnement de la Corse ou encore de l’Agence de Tourisme de la Corse, l’ADEC se devait, elle aussi, d’adhérer pleinement à la démarche et permettre au corse de rayonner vers les acteurs socioprofessionnels ; en particulier les entreprises et les structures de l’économie sociale et solidaire (ESS). 

Charte de la langue corse 
Accompagné de Xavier Luciani, Conseiller exécutif en charge de la langue corse, le président de l’ADEC a salué le travail réalisé par Luciani Distribuzioni,  premièreTPE à avoir signé la Charte de la Langue Corse (a cartula di a lingua) de l’ADEC. Elle est un véritable engagement pour mettre en place, sur le terrain, les moyens nécessaires à la sauvegarde, à la valorisation et à la diffusion du corse, en renforçant sa présence, de même que sa visibilité, dans tous les usages de la vie publique et privée. C’est un gage de la volonté de l’établissement public de porter une pierre à l’édifice de la corsophonie.
Il s’agit de sensibiliser les acteurs socioprofessionnels et le grand public à l'importance d’une large pratique linguistique pour sa pérennisation, de promouvoir la charte de la langue corse auprès de des partenaires, ainsi que des structures qui sollicitent l’ADEC en vue d’un accompagnement financier. Chaque entreprise et structure de l’ESS, doivent être encouragés tant dans l’adhésion à la démarche que dans le lancement de projets au service de la diffusion du corse dans la vie économique régionale, et développer, enfin, des dispositifs de soutien aux initiatives qui s’inscrivent dans cette dynamique d’action.
 
Plusieurs actions mises en œuvre 
Pour répondre aux objectifs fixés, l’ADEC a initié plusieurs actions, jouant un rôle de promoteur et de facilitateur de l’utilisation de la langue corse auprès des acteurs de l’économie insulaire. Cela s’est traduit à ce jour par 9 réalisations significatives :
- Le recrutement d’un chargé d’affaires corsophone
- La signature de la Charte de la Langue Corse
- La mise en place d’une première formation en langue corse à destination des agents  
- La réalisation d’une signalétique interne (étiquettes de portes de bureau) et de cartes de visite bilingues
- La mise en place d’une rubrique hebdomadaire en langue corse avec traduction en français transmise par mail en interne à l’ensemble des agents et intitulée « U Pruverbiu settimanale »
- L’intégration progressive de la langue corse à certains supports de communication de l’agence (titres et contenus dossiers de presse, plaquettes...)
- La traduction en langue corse de documents administratifs
- Le lancement du Contrat de Compétitivité Langue Corse dans le cadre du plan régional de soutien à l’entrepreneuriat
- La création d’un appel territorial à projets spécifique visant l’intégration de la langue corse dans la vie économique...
 
Appel territorial à projets
Un appel à projets axé sur la promotion de la langue corse dans la vie économique et dans le cadre de la mise en œuvre de la Charte de la Langue Corse, a été confié à l’ADEC par la CTC. Cette action a pour objectif, chaque année, de valoriser les projets exemplaires (en termes de communication, de formation du personnel ou de traduction) allant dans le sens de la réappropriation de la langue corse.
Trois catégories (personnes physiques, associations de l’économie sociale et solidaire, et entreprises de 250 salariés) sont définies. Chaque catégorie sera récompensée et se verra attribuer trois prix, dont les montants seront définis chaque année lors de l’adoption du règlement de l’appel à projets par le Conseil Exécutif de Corse. Les critères d’évaluation du projet mis en exergue sont l’originalité, la viabilité, la prise en compte de la dimension linguistique, la prise en compte de la dimension économique et les perspectives de développement. Chaque session de l’appel territorial à projets se conclue par une cérémonie de remise de prix aux lauréats.
 
Luciani Distribuzioni et son action formation
Fondée en 1986 par Louis Luciani, l’entreprise possédait une petite unité de transformation de produits chimiques qu’elle distribuait auprès des professionnels de la région. L’entreprise familiale s’est imposée au fil des années, comme le leader technique du marché, grâce à une maîtrise des processus de nettoyage et de traitement des sols. Le groupe dispose d’une filiale (SARL SDV) spécialisée dans le SAV et dont une partie de l’activité est consacrée à la dispense de formations dans le domaine de l’hygiène : Désinfection Hygiène générale, HACCP, Hygiène en milieu médicalisé Ecologie, Développement durable.
La charte de la langue corse signée en juin 2015 engage l’entreprise à œuvrer pour la langue corse à travers des actions ciblées. Le budget global de l’opération s’élève à 159 000 € financée à hauteur de 40% par l’ADEC (investissements matériels et immatériels). Le complément est apporté par l’entreprise sur ces fonds propres, et par les financements formation d’INTERGROS et OPCALIA pour le site bilingue.
 
U Certificatu dI Lingua Corsa : une formation qualifiante
Le CLC est une certification de l’Education Nationale qui se décline en trois niveaux et atteste d’une compétence de communication opérationnelle en langue corse. Il est ouvert à tout public, salarié, demandeur d'emploi, stagiaire, étudiant, etc.
Le CLC concerne particulièrement les entreprises qui souhaitent s’assurer de la compétence en langue de leurs collaborateurs au-delà de la formule « lu, écrit, parlé ». Aucun niveau préalable de diplôme ou de formation n’est exigé pour se présenter à l’examen. Le candidat qui souhaite passer les épreuves des niveaux s’inscrit sur le site : www.certificatu.fr
La certification se déroule en deux temps
1. Une série d’épreuves en ligne d’une durée approximative de 30’
2. Un entretien avec un examinateur d’une durée approximative de 30’ .
Le candidat qui souhaite passer les épreuves des niveaux s’inscrit auprès des services de l’Université de Corse.

 





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85058 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40724 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 344