Corse Net Infos - Pure player corse

La fibre à Bastia et sur les communes de la CAB : Orange prend le relais de SFR, défaillant


Rédigé par le Mercredi 23 Septembre 2015 à 11:13 | Modifié le Mercredi 23 Septembre 2015 - 15:45


Orange va prendre rapidement le relais de SFR pour le déploiement de la fibre sur le territoire de la communauté d'agglomération de Bastia : l'annonce en été faite mercredi matin par François Tatti, le président de la CAB, en compagnie de tous les représentants des communes de l'agglomération.


La fibre à Bastia et sur les communes de la CAB : Orange prend le relais de SFR, défaillant
Au-delà des explications qu'il donne en vidéo (voir ci-dessous) François Tatti a rappelé comment il avait été amené à saisir le responsable de Numéricale-SFR et notamment à l'interroger sur les propos du directeur régional des relations SFR qui annonçait que "tout allait fonctionner à merveille puisque SFT s'engageait à déployer la fibre sur l'ensemble du territoire  de la CAB avec du très haut débit et dans des conditions de rapidité qui allaient coiffer sur le poteau l'ensemble du pays".
Sauf qu'en amont le constat avait été fait des "lenteurs du chantier même si elles n'étaient pas hors calendrier, encore que…".
François Tatti et la CAB ont notamment posé les questions de savoir si Numéricable s'engageait bien à construire un  réseau en fibre optique jusqu'à chaque prise d'abonné ou bien s'il s'agissait d'un réseau mixte ? Qu'adviendrait-il des commune ou des portions de communes qui ne sont pas desservies par le câble ? Le réseau serait-il ouvert à l'ensemble des opérateurs  comme prévu initialement et à quelles conditions ?

La réponse de SFR est intervenue lundi matin. Dans un courrier le directeur régional annonce qu'à Bastia SFR déploie son réseau de fibre optique à partir de son infrastructure de réseau câblé  avec la technologie FTTB (fiber to the building, « fibre jusqu’au pied d’immeuble »). Et que dans ce cadre SFR s'engageait à accélérer le processus de déploiement avec une fin des travaux envisagée fin 2016 au lieu de 2017. Il soulignait aussi que Numéricable -SFR avait été contraint par l'autorité de la concurrence à autoriser Orange à déployer son réseau et que s'agissant des autres communes de la CAB (Furiani, San Martino-di-Lota, Santa-Maria-di-Lota et Ville-di-Pietrabugno) SFR avait, également, été contraint d'autoriser Orange à déployer son réseau.

Orange prend donc le relais du déploiement avec la technologie  FTTH (Fiber to the Home, fibre optique jusqu'au domicile) dont Pierre-Noël Luiggi, représentant le maire de Bastia en compagnie de Serena Battestini, a décrypté les acronymes et expliquer les différences entre FTTB et FTTH. Expliqué aussi la VDSL2 qui, avec Orange, permet à Bastia par exemple quand on n'est pas trop éloigné des centraux - de la Poste et de Montesoro - d'avoir un ADSL très puissant sur le cuivre.
Pour Pierre-Noël Luiggi "on a un enjeu immédiat dans lequel on devrait être aujourd'hui, mais que l'on n'a pas anticipé, c'est le débit montant . La pure fibre jusqu'au domicile permet une vision à plein temps du débit  : c'est la seule aujourd'hui qui mérite l'appellation" fibre". Ce que veut faire SFR sur Bastia est une fibre au rabais" a ajouté le conseiller municipal de Bastia en précisant que la veille Gilles Simeoni avait eu un contact avec Orange et que lui-même avait pris attache avec Stéphane Richard, le président d'Orange. Il a ajouté que tous deux avaient reçu " des assurances sur le fait que Orange souhaite développer sa stratégie d'investissement de long terme sur le territoire", un engagement confirmé par un courrier de Philippe Dumas, directeur régional d'Orange.

Michel Rossi, maire de Ville-di-Pietrabugno a ensuite abondé dans le sens de Pierre-Noël Luggi et de François Tatti non sans souligner combien "les territoires ruraux s'inquiétaient de voir que le situation ne s'améliorait pas mais, qu'au contraire, elle se dégradait"
Pour le maire de Ville "au moment où les pouvoirs publics, que ce soit l'Etat ou la CTC, mettent l'accent et font des annonces d'importance et souligne l'intérêt qu'il y a pour les territoires à être interconnectés, on ne peut que s'inquiéter d'une telle situation. Aujourd'hui il convient de réagir, ce que l'on aurait pu faire avant, mais j'apprécie ce coup d'accélérateur dont bénéficiera ma commune qui sur ce plan est largement défavorisée".

Pour Michel Simonpietri, le maire de Furiani, SFR a porté les élus de la CAB en "fole è canzone". "Nous avons à présent ce courrier d'Orange, j'espère qu''eux vont aller au bout. Maintenant j'attends des faits. Je veux qu'on vienne à Furiani avec un calendrier en nous disant " vous avez la fibre". C'est tout. Espérons qu'Orange ne fera pas comme… Ségolène Royal !"

Prochaine étape : le président et les maires de la CAB organiseront, avec les services compétents de la région et de l'Etat, une réunion de travail en conviant l'ensemble des opérateurs pour obtenir toute la transparence indispensable et connaître chacun des projets en concurrence.
Alors Bastia, et sa communauté d'agglomération, "fibrées" ?
On a hâte !





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 23:13 National Le CAB victime d'un doublé de Sangaré

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Société
Charles Monti | 15/05/2016 | 13946 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Société
(Jean-Paul-Lottier) | 15/08/2016 | 8553 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Société
Michela Vanti | 03/12/2016 | 7482 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 28