Corse Net Infos - Pure player corse

La ferme solaire de Meria alimente 5 200 habitants du Cap Corse en électricité


Rédigé par le Samedi 27 Avril 2013 à 14:25 | Modifié le Lundi 29 Avril 2013 - 00:55


La ferme solaire de Meria qui alimente en électricité 5 200 habitants de la région a été inaugurée samedi matin par Laurence Piazza, maire de Méria, Honorine Sadowski, maire de Morsiglia, et Paul-Henry Watine, président du conseil de surveillance d'Eco Delta.


La ferme solaire de Meria alimente 5 200 habitants du Cap Corse en électricité
Ni la piste qui mène à la ferme sur les hauteurs de Meria, ni le mauvais temps - le brouillard et la pluie - n'ont dissuadé les invités des deux communes et d'Eco Dalta, rassemblés autour de Pierre Chaubon président de la communauté des communes du Cap Corse et de nombreux élus de la microrégion : Tous étaient là pour partager ce moment attendu depuis quelques temps déjà, quand bien même la ferme serait elle en service depuis Septembre 2012.
Et c'est à Paul-Henry Watine, président du conseil de surveillance d'Eco Delta, qu'il appartint, à l'heure des allocutions officielles, d'ouvrir la ban. Pour, bien sûr, se féliiciter de la conclusion du chantier et saluer tous les partenaires importants qui ont, à différents niveaux, assuré sa réussite.
Miche Jouvinl, directeur du développement d'Eco Delta, a, pour sa part, salué la mémoire des deux anciens maires de Meria et Morsiglia - Laurent Piazza et Yves Stella - qui, il y a 13 ans avaient été à l'origine de cette initiative.

Un site unique en Europe
Sur un plan plus technique,  le directeur de développement d'Eco Delta  a souligné qu'à terme, la ferme de Meria atteindrait une capacité de 2,3 MW de stockage. " Il s'agira alors du seul site mixte énergétique de stockage solaire et éolein d'Europe et peut-être même au Monde." 
Après Stéphane Santori de Siemens ,  ce n'est pas sans émotion que 
Honorine Sadowski, maire de Morsiglia, puis Laurence Piazza, maire de Méria ont évoqué leurs prédécesseurs à ce poste qui avaient eu l'idée d'introduire à cet endroit un tel site et ont dit leur volonté de voir des projets tel que celui de Meria s'étendre.
C'est un peu le même discours qu'a tenu, in fine, Pierre Chaubon en saluant, à son tour, la nécessité qu'il y avait pour Laurent Piazza et Yves Stella à ouvrir la microrégion aux énergies renouvelables.
Dès lors, malgré le mauvais temps qui règnait sur le Cap Corse, il n'y avait plus qu'à couper le traditionnel ruban.
Une tâche à laquelle se sont attelés Laurence Piazza, Honorine Sadowski et Paul-Henry Watine.


D'une puissance de 4,5 MWc, les installations photovoltaïques de Méria ont été conçues et développées par le groupe Eco Delta, développeur et exploitant indépendant de sites de production d'électricité à base d'énergies éolienne et solaire.
Avec les fermes solaires de Calenzana (Haute-Corse, 2,2 MWc), Palasca (Haute-Corse, 2,2 MWc), Moncale (Haute-Corse, 2,3 MWc) et de Coti-Chiavari (Corse-du-Sud, 2,3 MWc) reliées au réseau électrique depuis août 2012, le groupe dispose d'un parc de fermes solaires de 13,5 MWc sur l'Ile de Beauté.
La ferme solaire de Méria est en service depuis septembre 2012. Elle est installée au cœur du Cap Corse sur 12 hectares d'anciennes friches agricoles des communes de Méria, à l'Est, et de Morsiglia, à l'Ouest.
Délimité par le chaînon montagneux qui culmine à Punta di Gulfidoni (606 mètres), le parc photovoltaïque bénéficie à la fois d'un fort ensoleillement et d'un air pur toute l'année. Grâce à ces caractéristiques, son  endement s'élève à 1 380 kWh/kWc. Sa production de 6,2 GWh/an permet d'alimenter en électricité 5 200 habitants de la région.  

Une ferme solaire durable
Comme l'ensemble des projets d'Eco Delta, la ferme solaire de Méria a été conçue et réalisée dans une optique de durabilité environnementale et agricole. Sa reconversion en fin de vie en terres agricoles a été prévue dès l'installation grâce à la préparation des terrains selon la méthode du mulching (broyage du couvert végétal) et à la limitation de l'usage du béton par l'implantation des structures porteuses des panneaux photovoltaïques à l'aide de vis.
Le recyclage des panneaux photovoltaïques est également d'ores et déjà programmé.
L'investissement de 12,1 M€ a été réalisé par Corsolar, la société d'exploitation de la ferme solaire de Méria détenue à 100 % par le groupe Eco Delta. Il a été financé sur fonds propres et par un crédit souscrit par Siemens Financial Services. En année pleine, Corsolar devrait réaliser un chiffre d'affaires de 2,6 M€.


La ferme solaire de Meria alimente 5 200 habitants du Cap Corse en électricité




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 21:26 Et si on mangeait du grillon pour ce réveillon?

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85352 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40815 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346