Corse Net Infos - Pure player corse

La conviction avant tout pour la liste d'Inseme per a Ghisunaccia


Rédigé par Patrick Bonin le Dimanche 23 Février 2014 à 19:47 | Modifié le Dimanche 23 Février 2014 - 23:51


Devant a Casa Cumuna de Ghisunaccia, Jean-Pierre Antonelli a dévoilé un programme et une liste aux fondamentaux ancrés dans les strates de toute la société.


La liste Inseme per A Ghisunaccia dévoilée. (Photo SG)
La liste Inseme per A Ghisunaccia dévoilée. (Photo SG)
Le mois de février arrive pratiquement à son terme et les jours qui passent rapprochent inexorablement les électeurs du 23 mars 2014, jour du premier tour des municipales.  C'est en cette journée dominicale ensoleillée que Jean-Pierre Antonelli a tenu à dévoiler à la population la liste des hommes et des femmes qui prendront part, à ses côtés, à la bataille des prochaines municipales.   Et, rompant avec l'habitude stratégique prise par d'autres listes pour des raisons qu'il ne nous appartient pas de commenter, ce n'est pas un listing alphabétique qui est porté à notre connaissance mais une liste hiérarchisée, gage de l'assurance et de la confiance que Jean Pierre Antonelli met dans l'équipe qui l'accompagnera tout au long de cette campagne.  Insistant sur l'importance des idées politiques et des fortes convictions véhiculées au travers des personnalités qui composent cette liste, Jean-Pierre Antonelli a déclaré : " Notre liste est d'obédience nationaliste avec des fondamentaux programmatiques clairs mais elle rassemble des personnes d'ouverture de toutes les strates politiques et de la société civile de la commune de Ghisonaccia d'aujourd'hui".

Jean Marie Biancardini militant nationaliste  incarcéré sera le 27ème de la liste Inseme per A Ghisunaccia.
Ne reniant en aucun cas  le combat politique nationaliste qui est le sien et ce depuis de nombreuses années, Jean-Pierre Antonelli a tenu à insérer Jean-Marie Biancardini dans la liste Inseme per a Ghisunaccia  déclarant :" Parmi les personnes qui composent notre liste, un de nos colistiers sera absent au cours de cette campagne. Il s'agit de Jean-Marie Biancardini prisonnier politique incarcéré depuis huit années et en théorie conditionnable. Nous le saluons fraternellement. Jean-Marie est un militant de la première heure, sincère et désintéressé, un père de famille, un homme intègre et travailleur qui doit retrouver toute sa place au sein de son village. A l'occasion de ces municipales, l'implication citoyenne d'un prisonnier politique à cette démarche d'ouverture est un signe fort pour l'ensemble de la Corse".    

Un programme dense a également été détaillé par le candidat qui met en avant une autre manière de concevoir la politique

La démocratie participative au centre de l'exercice du pouvoir
Pas moins de douze points constituent le programme de la liste Inseme per A ghisunaccia avec une farouche volonté d'instaurer une forme de démocratie participative prononcée.  Ainsi, il sera proposé en cas de victoire, aux hommes et aux femmes qui voudront s'impliquer dans la vie de la cité, des commissions extra-municipales.  Ces dernières permettront à la population de devenir une véritable force de proposition dans différents domaines de l'exercice du pouvoir municipal.  Sur le même principe , Jean Pierre Antonelli souhaite interagir avec le peuple : " Il sera opportun de créer par hameau des conseils consultatifs afin de se tenir au plus près des problématiques. J'envisage également de mettre en place des consultations populaires sous forme de référendum lorsqu'il s'agira de nous engager sur des projets coûteux" a déclaré le candidat.   Souhaitant, si Inseme per a Ghisunaccia accède au pouvoir, exercer ce même pouvoir dans la plus grande clarté, Jean Pierre Antonelli a insisté sur ce point en ces termes : " Je désire de la limpidité dans nos pratiques. Ainsi, si nous arrivons au pouvoir, lorsqu'il s'agira de recruter du personnel municipal, nous le ferons par la voie d'un appel à candidatures public et par la création d'une commission d'embauche paritaire majorité-opposition.  De la même manière chaque élu adoptera une charte éthique destinée à faire respecter une totale transparence et servir l'intérêt général" a expliqué le candidat d'opposition.

Tous les axes d'un programme passés en revue par le candidat.
Après avoir évoqué les projets en matière d'éducation, de politique en faveur de la petite enfance et de la jeunesse,  Jean Pierre Antonelli est revenu sur l'importance de l'engagement qu'il souhaite prendre en matière de défense de la langue corse : "Nous désignerons un adjoint en charge de la langue corse afin de renforcer les engagements de la charte en appliquant les 29 actions qui y sont décrites.  Le bilinguisme sera présent dans les documents destinés au public et une toponymie pour les rues et places publiques  sera mise en place. Nous favoriserons également le jumelage avec les villes situées au sein de régions européennes possédant des langues et cultures minoritaires" a précisé le candidat.

Proposant de nombreuses pistes de travail dans le cas où Inseme per a Ghisunaccia parvenait fin mars au pouvoir, Jean pierre Antonelli a successivement abordé sa vision ainsi que celle de son équipe de la maîtrise foncière, de la politique culturelle et sportive qui devra prendre en compte l'incontournable potentialité de l'intercommunalité Fium'orbu Castellu. Il a  également rappelé les grandes lignes de sa politique sociale et évoqué sa vision de la santé sur le territoire :" Nous devons continuer à travailler à l'aboutissement de la revendication portant sur la création d'une structure d'accueil des urgences et travailler par l'aménagement de locaux, à poser les conditions d'un accueil de spécialistes médicaux comme des cardiologues, des gynécologues ou des ophtalmologistes" a expliqué le candidat.

Programme détaillé, hiérarchie d'une liste municipale exposée, Jean Pierre Antonelli entre incontestablement en campagne avec confiance.  Les cartes du jeu électoral d'Inseme per a Ghisunaccia sont clairement dévoilées.  Cette volonté stratégique de mettre cartes sur tables devrait lancer une campagne de fond qui intéresse la population de Ghisunaccia, une cité passionnée de politique municipale.  
     

La liste Inseme per a Ghisunaccia (Diaporama Stéphane Gamant).

Les co listiers et listières d'inseme per a Ghisunaccia (Diapo SG).
La  liste INSEME PER A GHISUNACCIA
1-ANTONELLI Jean-Pierre 54 ans Commerçant
2-MARTELLI Marie-Paule 45 ans Animatrice Territoriale CCI
3-SANTELLI Dominique 37 ans Technicien Supérieur Forestier
4-FALGUERA Marie-Laure 42 ans Professeur de Langue et Culture Corse
5-MELA Jean-Toussaint 60 ans Cadre Commercial
6-DELOGU Lucie 44 ans Responsable de Commerce
7-SANTONI Pierre-Bernard  31 ans Masseur Kinésithérapeute
8-SISTI Christiane 48 ans Sans Profession
9-SORIANO Julien 24 ans Commercial
10-BIANCARDINI Sylvie 54 ans Sans Profession
11-ROSSI René 46 ans Plombier
12-PAOLI Cécilia 33 ans Adjoint administratif
13-PAOLINI  Damien 23 ans Etudiant
14-ORSETTI Laure 30 ans Etudiante
15-LEONELLI Philippe 57 ans Agriculteur
16-PATRICE Marcelle 67 ans Sans profession
17-PIERI Antoine 48 ans Sapeur Pompier
18-LEPAGE Emilie 26 ans Sans profession
19-BERNARDINI Marc Antoine 27 ans Employé
20-MOALIC Anne-Marie 61 ans Intermédiaire en Assurance
21-FRANCESCHI Mathieu 30 ans Commerçant
22-GIUSTINIANI Fanny 35 ans Gérante de société
23-SORIA Antoine 22 ans Chef de Rang
24-VASSEUR Martine 50 ans Employée
25-PANCRAZI Olivier 43 ans Employé
26-Dominici Muriel 46 Sans profession
27-BIANCARDINI Jean-Marie  53 ans Prighjuneru puliticu



Dans la même rubrique :
< >

Bastia | Ajaccio | Centre Corse | Balagne | Côte orientale | Sud Corse | Communiqués municipales


Menu







Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





 


LE FIL ACTU
VIDEOS LES + VUES
85340 vues - Charles Monti