Corse Net Infos - Pure player corse

La confrérie de Monticello renoue 80 ans après avec la scène di A Schjudazione et la mise en tombeau du Christ


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Vendredi 3 Avril 2015 à 18:08 | Modifié le Vendredi 3 Avril 2015 - 21:19


En ce Vendredi Saint A Fraternitas Sancti Caroli Borromaei di Monticellu a renoué avec une tradition vieille de 80 ans en reproduisant à la Casazza la scène dite A Schujudazione suivie de la mise en tombeau et de la procession "A Granitula"



La Casazza San Carlu Borromée de Monticello était trop petite en ce Vendredi Saint pour assister à la reconstitution et l'interprétation  par les confrères  de la cérémonie dite  di A Schjudazione,  la descente de la Croix, scène de la Passion du Christ et à sa mise en tombeau, avant de partir en procession à travers les rues du village, suivie  de la Granitula.
" Il y a déjà 3 ans, nous avions eu le grand plaisir d'annoncer que la confrérie Saint Charles Borromeo de Munticellu, après plus d'un demi siècle de silence, venait de renaître, avec le désir ardent de tous les participants, de retrouver nos racines chrétiennes. Entre temps nos confrères, nous ont permis de revivre plusieurs reprises par diverses célébrations religieuses, tel-que des processions où des chemins de croix, et ainsi faire revivre notre passé tant respecter par nos ancêtres.
C'est ainsi qu'a été amorcé un véritable retour aux sources, dans le but d'aboutir à la célébration à l'occasion de la fête de Pâques, de la cérémonie dite A Schjudazione, qui est en quelques sortes, le point d'orgue de la semaine Pascale
.
C'est en effet ce  Vendredi Saint que nos confrères vont interpréter cette scène de la Passion du Christ qu'est la descente de croix, suivie de la traditionnelle Granitula
Qu'il soit simplement permis de rappeler ici, que la représentation des scènes de la Passion du Christ, jouées sur les parvis des grandes cathédrales gothiques attiraient au Moyen-âge et même plus tard des foules de chrétiens.
La particularité de notre communauté villageoise se trouve dans le fait que cette scène sera jouée non pas en extérieur mais à l'intérieur de notre Casazza. Tout cela ne s'est pas fait sans difficulté, il a fallu le concours de beaucoup de bonne volonté, notamment celle de Michel Mallory et de la municipalité. Ce désir absolu, des membres de la confrérie avec la persévérance, voir l'obstination de son prieur Jacques Martelli pour obtenir ce résultat"
précisait Antoine Graziani
En tout début de cérémonie le prieur de la confrérie, Jacques Martelli prenait la parole pour remercier l'ensemble des personnes  qui ont contribué à la réalisation de ce projet, à commencer par Antoine Graziani, véritable mémoire vivante de la commune qui se souvient de cette scène di A Schjudazione,  lorsqu'il était encore enfant, et qui grâce à ses renseignements a permis aux confrères de Monticello mais aussi de San Partéo du Giussani, de Notre-Dame du Rosaire de Costa et Saint-Antoine-Abbé de Nessa ou encore de Corbara, Montemaggiore, Speloncato de travailler sur le projet avec le précieux concours de Santu Massiani, Elisabeth Pardon.
Cette tentative de remobilisation de l'événement a pris corps avec la restauration de la croix par  Renato Boy.
Méticuleux, les confrères reconstituaient la scène de la descente du  corps du Christ  avant qu'il ne soit remis à sa mère.
A l'issue, les confrères ont porté le corps du Christ jusqu'à l'extérieur, avant de revenir dans la Casazza pour la mise en tombeau.
A l'issue, confrères et fidèles partaient en procession dans les ruelles du village avant la traditionnelle Granitula qui s'est déroulée en présence du maire, Joseph Mattei.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85522 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40944 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348