Corse Net Infos - Pure player corse

La commune de Cauro honore ses enfants morts au combat


Rédigé par le Samedi 16 Avril 2016 à 22:52 | Modifié le Dimanche 17 Avril 2016 - 23:22


L’inauguration du monument aux morts de la commune de Cauro, s’est déroulée samedi en fin de matinée place de l'église, en présence de nombreuses personnalités locales, départementales et régionales. Pascal Leccia maire de la commune et son conseil municipal ont offert une touchante et magnifique cérémonie pour ce premier monument aux morts qui rend hommage aux enfants de Cauro morts durant les guerres de 14/18, de 39/45 et d’Indochine. Un grand moment présidé par Jean-Philippe Le Gueult secrétaire général de la préfecture, représentant le préfet de Corse. Une cérémonie marquée essentiellement par l'allocution du maire - voir ci-dessous, que CNI vous fait revivre par l'image.


La commune de Cauro honore ses enfants morts au combat
"Cauro inaugure aujourd’hui, 100 ans après, son Monument aux Morts, sur lequel la commune a inscrit ses enfants disparus lors de la guerre de 14/18, de 39/45 et de la guerre d’Indochine.
Ce monument aux Morts a une triple vocation :
Rendre hommage aux enfants de Cauro qui ont payé de leur vie la reconquête de la liberté
Se souvenir des combats pour la paix dont nous mesurons encore aujourd’hui la fragilité
Et honorer le devoir de mémoire pour transmettre aux générations futures les valeurs de nos aînés et l’idéal pour lequel ils se sont sacrifiés.
 
Ce monument bilingue est là pour rappeler, que ces hommes partis au combat, avaient tous en commun une langue, un village, et ils partaient se battre pour un idéal : la liberté de leur patrie : la France et leur terre Corse.
L’inauguration d’un monument aux morts est sans doute devenue une manifestation assez rare aujourd’hui. Il peut sembler étrange, que plus de 80 ans après les décrets instituant les monuments aux morts dans chaque commune de France, le village ne se soit doté du sien qu’aujourd’hui.
 
Il fallait réparer ce manque car la commune a fourni à chaque guerre son contingent de soldats sacrifiés. Nous vous devions bien cela, à vous, membres de leurs familles dont les noms sont gravés sur ces pierres. Ce monument est simple, discret, il ne se veut pas être une décoration, il n’est qu’un hommage que vous rend Cauro avec son cœur, sa reconnaissance et son respect.
 
Se souvenir aujourd’hui du passé avec son lot de sacrifices, doit nous faire prendre conscience que la paix qui règne depuis la dernière guerre n’occulte pas pour notre pays et pour l’Europe, les risques d’un conflit à venir.
La paix durable est plus difficile à bâtir que la guerre. Malheureusement, la société dans laquelle nous vivons, doit désormais faire face à d’autres formes de conflits qui ensanglantent notre pays, l’Europe et menacent la paix dans le monde.
 
Ayons aussi en ce jour une pensée pour tous ces hommes et ces femmes qui, en France, en Belgique, en Syrie et dans d’autres pays du monde, tombent régulièrement sous le feu du fanatisme.
Honorer le devoir de mémoire, c’est transmettre à nos enfants, à nos petits-enfants, l’idéal pour lequel sont inscrits sur ce monument les enfants de Cauro tombés pendant ces guerres. Ils avaient tous un idéal, ils rêvaient tous de liberté et de leur pays. Ils sont partis défendre leur patrie pour préserver une paix durable pour leurs descendants. Nous ne les oublierons jamais.
 
Oghje semu aduniti pa rendi onori a i zitelli di cavru cascatti in 14, 39 et 54.
Un vi smiticaremu mai voi figlili di cavru qui parteti una matina divenda a patria et a vostra terra et un vulteti mai.
Oramai i vostri casati so pa sempre scalpilinati ne si tres petri par qui u ricordu di i vostri fatti un si spignesini mai.
 
Je voudrais enfin remercier la Collectivité Territoriale de Corse et le Conseil Départemental de la Corse du Sud pour avoir cofinancé ce Monument en partenariat avec la commune.
Général, merci pour votre participation à la mise en place de cette cérémonie et pour la mise à disposition de troupes.
Merci aux Associations d’Anciens Combattants et leurs porte-drapeaux pour leur présence aujourd’hui.
Merci à l’Office National des Anciens Combattants pour sa participation très active à l’élaboration de cette cérémonie.
Merci à l’entreprise Ferreira Construction pour la qualité du travail réalisé.
Merci à l’ensemble des élus et au personnel communal pour leur investissement sans faille qui a permis cette belle manifestation.
Enfin, merci aux habitants de Cauro pour leur présence aujourd’hui.
Puisse ce siècle qui commence nous apporter une paix durable. »





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 11:10 Après les incidents : ACA, une décision courageuse

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85565 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40965 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348