Corse Net Infos - Pure player corse

La colère des agriculteurs corses après la convocation de Pierre-Toussaint Gaffory à la PJ


Rédigé par le Lundi 4 Novembre 2013 à 22:14 | Modifié le Mardi 5 Novembre 2013 - 00:20


Les chambres départementales et la chambre régionale d'agriculture de la Corse ont manifesté leur mécontentement à l'annonce de la convocation par la police judiciaire de Pierre-Toussaint Gaffory, président du CDJA de Corse-du-Sud. Cette convocation survient à la suite de l'occupation au mois de Juin par la Draaf par l'intersyndicale FDSEA 2A, FDSEA 2B, CDJA 2A et CDJA 2B, qui protestait contre le sort fait à la Corse par la PAC.


Lors de l'occupation de la Draaf à Ajaccio
Lors de l'occupation de la Draaf à Ajaccio
Les chambres d’agriculture de Haute-Corse, de Corse-du-Sud et la Chambre Régionale d’agriculture de Corse tiennent à apporter leur soutien à Pierre-Toussaint Gaffory, président du CDJA de Corse-du-Sud. Lors de l’occupation de la DRAAF de Corse le 7 juin 2013 par l’inter syndicale FDSEA 2A, FDSEA 2B, CDJA 2A et CDJA 2B,  la profession agricole unie a manifesté contre le mauvais traitement que les agriculteurs corses subissaient depuis 21 ans par les mesures dites de « la PAC » (Politique Agricole Commune). En effet, les dotations européennes à l’hectare et par exploitant sont depuis toujours les plus faibles de France. Les agriculteurs sont venus dire qu’à l’ occasion de la nouvelle PAC ils ne voulaient plus être les derniers et demandaient à être au niveau de la moyenne nationale….

Nous apprenons aujourd’hui que le jeune Pierre-Toussaint Gaffory, qui symbolise cette jeunesse corse qui ne veut plus subir mais être « acteur » de son développement,  a été convoqué lui et lui seul, par la police judiciaire d’Ajaccio pour cette occupation.

L’ensemble des élus Chambre ainsi que tous les agriculteurs corses dénoncent cette façon de procéder par le ciblage et l’intimidation. L’officier de PJ allant jusqu'à évoquer la possibilité d’une poursuite pénale sur le jeune agriculteur.  Ces méthodes d’un autre âge, risquent de provoquer bien plus qu’une occupation symbolique.

Alors que des négociations au plus au niveau de l’Etat sont en cours, pour essayer de rétablir l’injustice que la Corse connait depuis trop longtemps, il est impensable que ce jeune là puisse subir seul , le contre coup d’une manifestation pacifique.

Pierre-Toussaint Gaffory représente cette jeunesse qui veut vivre debout sur sa terre, nous la soutiendrons quoi qu’il en coûte" affirment dans un communiqué commun Joseph Colombani, Jean-Marc Venturi et Stéphane Paquet respectivement président de la chambre régionale d'agriculture de Corse, président de la chambre d'agriculture de la Haute-Corse et président de la chambre d'agriculture de la Corse-du-Sud






Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85534 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40954 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348