Corse Net Infos - Pure player corse

La chapelle Sainte Lucie à Ajaccio ouvre ses portes à Luther


Rédigé par Laurina PADOVANI le Samedi 16 Septembre 2017 à 19:18 | Modifié le Samedi 16 Septembre 2017 - 23:49


Dans le cadre des journées européennes du patrimoine, la chapelle Sainte Lucie à Ajaccio ouvre ses portes pour une exposition sur Martin Luther, l’un des pères fondateur du protestantisme qui fête cette année les 500 ans de sa création. Une chapelle catholique donc, qui accueille un personnage clé du protestantisme. Quoi de mieux pour faire la preuve de la possibilité du vivre ensemble ?


La chapelle Sainte Lucie à Ajaccio ouvre ses portes à Luther
Cette chapelle accueille depuis 35 ans les protestants de la ville. Ayant perdu leur ancien lieu de culte, l’église anglicane récupérée par la ville pour en faire une salle de danse,  la communauté protestante, à l’initiative de Mgr Jean-Charles Thomas, alors évêque de l' dans cette petite chapelle qui surplombe le cours Napoléon. Ses membres s’y réunissent tous les dimanches. Parmi eux, Jean-Claude Allègre, membre de l’église protestante de Corse et initiateur de l’exposition « Luther ouvre les portes à la modernité ». Jean-Claude attend entre 30 à 40 personnes par jour, affluence estimée par rapport au bilan de l’année précédente pour l’exposition sur Albert Schweitzer, pasteur et prix Nobel de la paix.

« Même si elle semble un peu cachée, cette chapelle à une position stratégique, affirme Jean-Claude. Elle est à l’entrée de la ville, près de la gare, entre l’espace Alban et l’octroi. Elle est donc facile d’accès pour les visiteurs qui viendront nombreux je l’espère. »

Cette exposition a été conçue par des membres de l’église protestante unie (qui réunit les Luthériens et les Réformés) de la région Sud. Elle reprend certaines des 95 thèses de Martin Luther.
Il s'agit d'une exposition qui explore les grandes questions de notre quotidien: la création, la mort, la souffrance, l’espérance, le doute, la confiance ou l’avenir. Des réflexions sur l’obtention du salut de Dieu. Il y a 500 ans, Luther a rompu avec l’église catholique notamment pour des raisons philosophiques.

« Selon lui, c’est par la foi que le juste vivra, explique Jean- CLaude. Pour lui le cœur de l’Evangile c’est la foi pure. L’homme n’a pas besoin d’acheter son salut ni par de l’argent, ni par ses bonnes oœuvres. C’est parce qu’il a la foi, qu’il est sauvé par Dieu. »
Vision révolutionnaire de la place de l’individu en pleine période des Lumières qui l’amènera à se séparer de l’église catholique et à créer le protestantisme.


Un visionnaire qui pourrait être considéré comme féministe?
C’est une des questions posée par l’exposition qui dévoile que Luther était également précurseur sur son temps sur la question de la place de la femme. Dans une époque où la femme avait uniquement pour vocation de mettre au monde les enfants et de les élever, l’égalité homme-femme était déjà une des ses préoccupations.


Sur les douze panneaux présentés dans la chapelle, on peut aussi découvrir comment Luther à « ouvert la porte au mariage d’amour » ou encore à « une sexualité épanouie». Etayée par des dessins humoristiques, l’exposition est ludique et souffle un vent de liberté dans la petite chapelle ajaccienne.

Cette exposition se prolongera jusqu’au samedi 23 puis se déplacera à Ghisonaccia le 13 octobre, à Porto Vecchio les 21 et 22 octobre puis à Pietranera du 30 octobre au 4 novembre. retrouvez toutes le informations sur https://www.eglise-protestante-unie.fr/corse-p60553 ou par téléphone au 04 95 31 14 75




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 90644 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 47698 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 39540 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 434