Corse Net Infos - Pure player corse

La brusque montée des eaux du Fium'Altu emporte une maison à Folelli et dévaste la plaine


Rédigé par Nicole Mari le Vendredi 2 Octobre 2015 à 18:19 | Modifié le Vendredi 2 Octobre 2015 - 20:58


La brusque montée des eaux du Fium'Altu a causé des dégâts considérables dans la commune de Penta-di-Casinca. Maison et voitures emportées au bord de mer, habitants piégés et hélitreuillés par les pompiers, logements évacués, lotissements et terrains inondés, un littoral inaccessible, sauf par les plongeurs des pompiers.... La plaine de Folelli est dévastée par une inondation, pire que celle de 1996. Photos et vidéo.


La plaine de Folelli sous les eaux.
La plaine de Folelli sous les eaux.
La catastrophe est survenue en quelques minutes, prenant tout le monde par surprise. Le Fiumalto est brusquement sorti de son lit et a inondé la plaine de Folelli. Une maison et une soixantaine de voitures ont été carrément emportées en pleine mer aux Marines de San Pellegrino. Les habitants du lotissement de Fererra, près du pont du Fium'Altu, se sont retrouvés les pieds dans l’eau, sans avoir eu le temps d’évacuer de chez eux. Les plongeurs des pompiers ont été obligés d’intervenir pour secourir des personnes piégées par la brusque montée des eaux. Certaines ont été hélitreuillées. Près de 25 personnes ont été relogées dans la commune voisine de Taglio-Isolaccio. Le Fiumalto aurait repris son ancien lit et submergé des terrains agricoles sur la route de San Pellegrino. La force des eaux a charrié des dizaines de troncs d’arbres qui se sont retrouvés en plein milieu des vignes. Une autre maison, pour l’instant encore debout, menace de s’effondrer sur la route d’Orezza. Son propriétaire a du fuir de chez lui sans même avoir eu le temps de s’habiller. L’ancien pont en fer, dont les ruines subsistaient, a disparu. L’eau est arrivée au niveau du nouveau pont. « Il est difficile d’expliquer cette brusque sortie des eaux », explique Yannick Castelli, le maire de Penta-di-Casinca. « Une des explications possibles, mais elle est à vérifier, serait une vague subite du Fiumalto, causée par un blocage, peut-être par des arbres ». La crue atteindrait quatre mètres de plus que celle de 1996, qui est, pourtant, restée de triste mémoire. Il est encore trop tôt pour évaluer l’étendue des dégâts.
 


La plage de San Pellegrino




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41487 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37503 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33690 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37