Corse Net Infos - Pure player corse

La Timone-Enfants : Interventions annulées au dernier moment, colère des parents corses


Rédigé par le Vendredi 20 Novembre 2015 à 22:32 | Modifié le Samedi 21 Novembre 2015 - 00:05


"Faute de place en réanimation pédiatrique à la Timone-Enfants à Marseille, l’intervention chirurgicale que ma sœur devait subir, aussi lourde soit-elle et malgré l’importante préparation qu’elle nécessitait, a été déprogrammée au dernier moment avec toutes les conséquences morales et organisationnelles que cela peut impliquer, en particulier lorsque l’on part de Corse pour se rendre à Marseille"


(Dr)
(Dr)
Le propos est de l'une de nos lectrices qui nous fait part de l'inquiétude, légitime, des patients et des parents qui sont confrontés à une telle situation.
"Leur préoccupation est partagée par le personnel médical qui subit également cet état de fait. Ces problèmes de dysfonctionnement seraient dus à un manque d'anesthésistes pédiatriques qui conduirait à la fermeture de lits de réanimation. Et par conséquent au « tri » des malades les plus urgents à l'entrée des blocs " ajoute t-elle.
"Avec toute la compréhension que nous pouvons avoir à l’égard de l’ensemble des patients, il est toutefois difficile de laisser bafouer ce droit fondamental de tout être humain qu’est la santé, d’autant que ce centre pédiatrique figure parmi les plus réputés d'Europe. Car la santé ce n’est autre que le droit de vivre dans le meilleur état de santé possible et de pouvoir se soigner tout au long de son existence".


Un cri du cœur corroboré par un article de notre confrère La Provence qui, sous le titre : " A la Timone-enfants le scandale continue : Encore des interventions annulées au dernier moment. La colère monte chez les médecins et les patients", écrivait dans son édition de jeudi :
"Hier matin, c'est Stella, 15 ans, et Marie, 16 ans, qui ont fait les frais de cette incroyable pénurie de moyens, dans l'un des centres pédiatriques les plus réputés d'Europe. Ces jeunes patientes, polyhandicapées, devaient être opérées du dos. Des interventions lourdes, nécessitant plus de 4 heures de bloc et une importante préparation.
"
Au dernier moment, alors que ma fille, à jeun, avait déjà été désinfectée à la bétadine, on est venu me dire que tout était annulé", raconte, en pleurs, Fabienne Ortolan, la maman de Stella, dont le père est venu tout spécialement de Porto-Vecchio en Corse pour l'intervention. Plus désemparée encore, la maman de Marie, qui a pris le bateau depuis la Corse, avec sa fille lourdement handicapée. L'opération a elle aussi été annulée juste avant l'entrée au bloc. "On m'a dit que des enfants en urgence cardiaque absolue devaient être opérés en priorité. Je le comprends, bien sûr, mais comment se fait-il que ce grand CHU ne soit pas en capacité de soigner tout le monde ?"

La réponse, la direction de l'AP-HM nous l'a donnée la semaine dernière, lorsque l'opération du petit Paul, 11 mois, avait elle aussi été annulée au tout dernier moment. Pour la 3e fois au moins ces derniers mois (notre édition du 6 novembre). En cause : le manque d'anesthésistes pédiatriques à la Timone-Enfants, qui conduit à la fermeture de lits de réanimation. Et donc au tri des malades les plus urgents à l'entrée des blocs."
Une situation qui devient intolérable pour les familles des jeunes malades : "On me propose de revenir la semaine prochaine, sans pouvoir m'assurer que l'intervention pourra avoir lieu. Je n'ai pas de solution de logement à Marseille. Dois-je reprendre le bateau pour la Corse avec ma fille handicapée? Refaire toutes les démarches à la Sécu pour avoir un bon de transport?", interroge, excédée, la maman de Marie dans les colonnes de La Provence.




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 17:26 Au Rallye de Balagne Pascal Trojani est intouchable

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85578 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40972 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348