Corse Net Infos - Pure player corse

La Saint Joseph à Ajaccio : La ferveur toujours recommencée


le Mercredi 19 Mars 2014 à 22:15 | Modifié le Mercredi 19 Mars 2014 - 22:22


Ils sont venus de tous les quartiers de la ville, de la périphérie voire des villages alentours pour assister à la fête annuelle de la St Joseph. Le petit oratoire du quartierd’Aspretto a fait le plein de pèlerins et comme tous les ans, on a pu se rendre compte que la ferveur était toujours aussi présente.


La Saint Joseph à Ajaccio : La ferveur toujours recommencée
Distribution de petits canistrons, stands aux bougies, messe toute la journée, les visiteurs étaient aussi nombreux que les autres années et le Saint Patron des menuisiers a été honoré avec dignité dans une ambiance de kermesse. Jeunes et anciens ont assisté à la première messe du jour mais l’oratoire était bien trop petit pour contenir la foule, de sorte que des haut-parleurs ont été installés sur les murs de la petite église qui date de 1837. 
Bon nombre de vieux ajacciens ont connu l'époque où l’on passait toute la journée « en campagnata » autour de la chapelle construite. « La Saint-Joseph était un pèlerinage important, on venait jusqu'ici à pieds et le quartier Saint Joseph était éloigné de la ville. Les navettes n’existaient pas… » raconte cet octogénaire qui fréquente l’oratoire depuis sa plus tendre enfance. Bien des visiteurs arrivent des villages environnants et ne manqueraient pour rien au monde cette journée du 19 mars. 
La chapelle est bien trop petite pour accueillir tout le monde au moment de la messe. Derrièrel'autel, les outils traditionnels du menuisier sont bien en vue. Une fois l'office terminé, l'association offre un apéritif sur le petit enclos situé derrière l’église. Dans la cuisine située sous la chapelle, les petits canistrons sont distribués aux fidèles. Parmi les menuisiers rassemblés, la moyenne d'âge est de plus en plus élevée. Beaucoup sont d'ailleurs à la retraite. 
« Notre nombre baisse chaque année » regrette Toussaint Mocellini, mais ils sont tous là, sous un soleil printanier qui donne chaud au cœur. C’est vrai que la profession accuse une baisse mais les « nouveaux menuisiers », ceux qui travaillent d’autres matériaux que le bois se retrouvent également sur place pour fêter leur saint patron. 
J. F.



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85183 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40759 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345