Corse Net Infos - Pure player corse

La Reine de la Corse célébrée en la paroisse Saint Michel de Migliacciaru


Rédigé par Patrick Bonin le Vendredi 9 Décembre 2016 à 08:58 | Modifié le Vendredi 9 Décembre 2016 - 16:20


Dans de nombreuses villes et villages, la Corse a célébré le 8 décembre A festa di a Nazione. Sur la commune de Prunelli di Fium'Orbu, en la paroisse Saint Michel de Migliacciaru, une messe en l'honneur de Marie, Reine de la Corse, a été célébrée par l'abbé Renucci devant un nombre conséquent de fidèles.


L'abbé Renucci a célébré l'office en l'honneur de l'Immaculée Conception Reine de la Corse.
L'abbé Renucci a célébré l'office en l'honneur de l'Immaculée Conception Reine de la Corse.
Devant l'autel, une statue de Marie rappelle que l'Immaculée Conception fut choisie en 1735 lors de la Cunsulta d'Orezza comme protectrice de la Corse par les textes constitutionnels élaborés à ce moment là.  Tout comme fut choisi d'ailleurs l'hymne national corse Dio vi salvi Regina.  La fête nationale corse antérieure à la fête nationale française prend alors racine sur le territoire signant les premiers pas d'une constitution nationale corse et de l'indépendance.
Depuis le Riacquistu et la montée sans cesse croissante de l'idée nationaliste autonomiste ou indépendantiste, cette fête reprend force et vigueur partout sur l'île et de nombreuses manifestations religieuses et festives sont organisées dans les villes et villages.
A l'occasion de cette cérémonie religieuse, l'abbé Renucci a rappelé l'importance de ce choix politique voulu par nos ancêtres.  Un chemin de justice et de sagesse tracé par l'Immaculée Conception, un chemin intemporel qui de Pasquale Paoli aux élus contemporains doit guider les hommes et les femmes de ce pays vers une fraternité vraie, le ciment essentiel d'un peuple. 
A observer de plus près le visage de l'Immaculée Conception, sur cette belle statue posée devant l'autel, un visage empreint de bonté et de compassion, comment ne pas penser que le choix fut plus que judicieux à une époque où rappelons-le, le christianisme imprégnait plus qu'aujourd'hui la société insulaire.
Après la célébration, sous les halles du marché de Migliacciaru, piazza di a Nazione, nombreux étaient les enfants et les adultes à venir fêter la fête de la Nation autour d'un bon verre de vin et d'une assiette de pulenda figatellu et brocciu, un moment riche de convivialité et d'échange qu'il convient d'entretenir dès qu'il est possible de le faire.  





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 17 Janvier 2017 - 15:28 Ventiseri, un village du Fium'Orbu sous la neige

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire






Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 86445 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 43001 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 363