Corse Net Infos - Pure player corse

La LDH soutient Paul-André Contadini


Rédigé par le Vendredi 2 Octobre 2015 à 01:56 | Modifié le Vendredi 2 Octobre 2015 - 02:09


Ce 1er octobre une conférence de presse s’est déroulée au siège de la ligue des droits de l'homme à Paris à l'initiative de l'Associu Sulidarità et de la LDH pour le rapprochement des prisonniers politiques corses, et en soutien à Paul André Contadini, en grève de la faim depuis 16 jours qui demande son rapprochement à Borgu .


La LDH soutient Paul-André Contadini
« La présidente de la LDH, Françoise Dumont, a apporté son soutien à Paul-André Contadini et demandé l'application immédiate de la loi. Elle a annoncé avoir envoyé un courrier à Christiane Taubira, Garde des Sceaux, afin qu'elle intervienne dans ce dossier, courrier resté sans réponse à ce jour.
Les avocats de Paul-André Contadini, Maîtres Eric Barbolosi et Marc-Antoine Luca, ont rappelé la situation ubuesque dans lequel se trouve leur client. En effet, celui-ci a été condamné définitivement par la Cour d'Appel de Paris à 5 ans de prison en janvier. Le parquet a interjeté un pourvoi en cassation mais celui-ci ne peut constituer un obstacle au rapprochement d'un détenu. Par ailleurs, Paul-André Contadini n'a pas été condamné pour des « faits en relations avec une entreprise terroriste », son dossier relevant alors de la compétence du tribunal de Bastia. Ainsi, rien ne s'oppose au rapprochement en Corse de Paul-André Contadini.
Les représentants à Paris de l'Associu Sulidarità, Sylvain Duez-Alesandrini et Yoann Isambert, ont ensuite remercié la LDH pour son soutien et transmis la solidarité de Louis Joinet, magistrat honoraire à la Cour de Cassation, expert indépendant sur les Droits de l'Homme auprès de l'ONU et ancien président du groupe de travail de l'ONU sur les détentions arbitraires. Celui-ci n'a pu être présent pour des raisons de santé mais tenait à annoncer qu'il suivrait la suite de cette affaire.
L'Associu Sulidarità a rendu hommage à la mobilisation du peuple corse et en particulier de sa jeunesse : blocage des lycées, actions à l'Università, occupation pacifique de la préfecture de Bastia... Elle a rappelé que la question du rapprochement des prisonniers politiques corses était une revendication ancienne du mouvement de libération nationale et était conforme à la loi française. A l'heure actuelle, 5 prisonniers, condamnés définitivement, ainsi que 2 prisonniers dont l'instruction est close, peuvent bénéficier immédiatement, selon la loi, d'un rapprochement à Borgo. De plus, l'Associu Sulidarità revendique le rapprochement de l'ensemble des prisonniers politiques, y compris ceux dont le dossier est en cours d'instruction à Paris. Rien ne s'y opposant, plusieurs détenus de Borgo étant incarcérés dans le cadre d'affaires instruites par la JIRS de Marseille.
Enfin, l'Associu Sulidarità a rappelé que son objectif était l'obtention de l'amnistie pour tous les prisonniers et recherchés politiques corses, revendication appuyée par plus d'une centaine de communes corses, le Conseil Départemental de Haute-Corse ainsi que l'Assemblée de Corse.
Une mobilisation aura lieu à proximité du ministère de la Justice, à l'angle des rues de la Paix et Danielle Casanova, le vendredi 2 octobre à partir de 18h afin d'exiger le rapprochement immédiat de Paul-André Contadini et de l'ensemble des prisonniers politiques corses ainsi que l'amnistie, dans le cadre d'une solution politique au conflit que connaît la Corse depuis plus de 40 ans. »
 
 



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85372 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40831 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346