Corse Net Infos - Pure player corse

La Haute-Corse fête les 20 ans de la réserve naturelle de Biguglia


Rédigé par le Mercredi 26 Novembre 2014 à 22:38 | Modifié le Jeudi 27 Novembre 2014 - 00:04


Le département de la Haute-Corse fête les 20 ans de la réserve naturelle de Biguglia. Depuis mercredi et jusqu'au mardi 2 décembre, le parc de Fornacina et l’écomusée du Fortin de l’étang de Biguglia accueillent un large public pour une grande manifestation qui se décline en plusieurs expositions et ateliers.


La Haute-Corse fête les 20 ans de  la réserve naturelle de Biguglia

Les journées de jeudi, Lundi, mardi, à venir seront notamment consacrées à l’accueil des groupes scolaires, les autres jours permettront au grand public de découvrir, en journées « portes ouvertes », les différents ateliers en place.
De plus, une série de conférences sera programmée sur les trois jours. A raison de trois conférences par jour.
Par ailleurs, un débat sera organisé le vendredi après-midi dans la salle de délibérations du Département de la Haute-Corse autour d’un animateur. Le thème de la protection de l’environnement en milieu urbain sera débattu. A cette occasion, le public pourra apprécier une exposition de photos d’art de Philippe Jambert « Moments de vie sur l’étang »


Le fortin et l'écomusée

L’origine du fortin remonterait au seizième siècle, époque durant laquelle il est le théâtre de la bataille d’Ischia Nova qui oppose, en décembre 1558, les troupes du roi de France à celles de la République de Gênes qui s’y étaient retranchées. Par la suite, l’îlot est occupé par de modestes cabanes jusqu’à l’édification, en 1683, d’une partie des bâtiments encore visibles aujourd’hui. Cette nouvelle construction, due à l’initiative de Iohannes Iacobo Monsia, gouverneur génois de l’époque, abrite notamment l’habitation du fermier de l’étang et l’îlot sera utilisé comme lieu d’activité de la pêche en lagune ; il deviendra « l’île aux pêcheurs ».
Au fil des siècles, l’état de la bâtisse se dégrade au point de menacer sa sauvegarde. La restauration d’urgence de l’édifice était devenue une nécessité. Propriété du conseil général de la Haute-Corse, cet élément extrêmement pittoresque du paysage de l’étang méritait d’être conservé, réhabilité et valorisé.
Aujourd’hui, ce bâtiment, qui accueille un écomusée ouvert au public, permet de découvrir les richesses faunistiques et floristiques que renferme l’étang au travers d’une scénographie où sont abordés l’histoire du site, le phénomène des migrations, les activités de pêche ou encore la connaissance des milieux propres aux zones humides.

Une « zone humide d’importance internationale »

René Roger-www.oiseauxdecorse.fr
René Roger-www.oiseauxdecorse.fr
L’étang de Biguglia classé réserve naturelle par décret ministériel 94-688 du 9 août 1994, fait partie du réseau des réserves naturelles de Corse. Ce site bénéficie d’autres statuts de protection. Il s’agit d’une Zone d’Intérêt Communautaire pour les Oiseaux (ZICO), d’une Zone de Protection Spéciale (ZPS) et d’une Zone Spéciale de Conservation (ZSC) du réseau Natura 2000.
Du fait de l’intérêt et du nombre d’oiseaux migrateurs présents, cet espace naturel est désigné depuis 1990 comme « zone humide d’importance internationale » conformément aux critères de la convention de RAMSAR. Il fait partie, en effet, des sites français les plus importants pour ses effectifs hivernaux d’oiseaux d’eau, en particulier la Foulque macroule, les Fuligules milouin et morillon. (Sources Cg2B)



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85256 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40786 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345