Corse Net Infos - Pure player corse

La Corse sera aussi reliée à l’aéroport Paris-Charles de Gaulle


Rédigé par Pierre BERETTI le Vendredi 30 Septembre 2016 à 17:06 | Modifié le Vendredi 30 Septembre 2016 - 17:24


Un petit pas pour la Corse … et beaucoup moins pour les touristes ou les résidents sur les correspondances. Le trafic aérien sera facilité dès le 27 novembre en proposant deux dessertes par semaine sur Paris CDG au départ d’Ajaccio et de Bastia.


La Corse sera aussi reliée à l’aéroport Paris-Charles de Gaulle
La Corse souhaite s’ouvrir davantage au monde et diversifier son offre de desserte aérienne. C’est en tous cas la conclusion qu’on peut en tirer au regard de l’annonce conjointe des Chambres de Commerce, CTC et compagnies aériennes. En effet, dès le 27 novembre, les villes d’Ajaccio et de Bastia seront reliées à l’aéroport Charles De Gaulle à Paris alors qu’elles ne desservaient qu’Orly jusqu’à présent.
Il y aura donc deux vols par semaine, le vendredi et le lundi, ce qui permettra d’une part aux insulaires de partir un week-end prolongé mais aussi et surtout aux vacanciers ou voyageurs d’affaire européens de se rendre en Corse plus facilement et rapidement.

« Ce travail a commencé depuis notre arrivée aux responsabilités en concertation étroite avec les deux chambres de commerce, Air Corsica et Air France, a expliqué Gilles Siméoni, Président de l’Exécutif de la CTC. Nous avions également organisé un premier séminaire en juin dernier qui nous avait permis de réunir l’ensemble des acteurs du secteur, de dresser des constats et de définir ensemble une stratégie commune ». Ces dessertes ne sont pas les seules mesures qui devraient être appliquées afin d’améliorer le trafic aérien depuis la Corse. Une étude analytique sur les horaires à adapter est en cours et certains vols devraient donc changer d’horaire afin d’être davantage cohérents pour les résidents comme les personnes extérieures.

Ces améliorations répondent évidemment à des enjeux économiques non négligeables. « La connexion avec Roissy est une très bonne chose pour le tourisme corse en saison mais également en hors saison, a souligné Marie-Antoinette Maupertuis, Présidente de l’ATC et responsable des affaires européennes. Il s’agit du deuxième aéroport européen avec plus de 65 millions de passagers qui y transitent. C’est une passerelle vers l’Europe du Nord mais aussi l’Amérique du Nord. Ce tourisme envisagé va pouvoir se décliner tant qualitativement que quantitativement ».

Air France travaille déjà sur le développement de l’offre au regard des correspondances de moins de deux heures qui peuvent être offertes aux insulaires et aux vacanciers d’autres pays : Côte Est des Etats Unis, le Canada, la plupart des villes européennes, etc. La compagnie aérienne mise beaucoup aussi sur l’attractivité de l’ile y compris pour une clientèle désireuse de découvrir son patrimoine en hiver. 




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85586 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40978 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 349