Corse Net Infos - Pure player corse

La Corse se mobilise pour le Téléthon 2014


Rédigé par Lydie Colonna le Lundi 1 Décembre 2014 à 22:55 | Modifié le Lundi 1 Décembre 2014 - 23:30


Dans quelques jours, le coup d’envoi va être donné pour 30 heures d’une folle aventure humaine qui dure depuis 27 ans. Les 5 et 6 décembre prochains, le téléthon 2014 mobilisera des milliers de personnes sur les chaines de France Télévision et dans toutes les villes de France. Une nouvelle édition, parrainée par Garou, qui relèvera encore une fois le défi de récolter un maximum de dons afin d’aider les malades et qui sait, un jour, pouvoir les guérir.


Le Téléthon est une manifestation organisée par l’AFM Téléthon sous la direction de Nolwen Lefloch. C’est avant tout un programme télévisé d’une durée de 30 heures non stop avec la participation de bon nombre de présentateurs, animateurs et tout un panel d’artistes, chanteurs, acteurs qui se mobilisent pour soutenir les malades, leurs parents et soutenir le millier de chercheurs qui tentent chaque jour d’avancer un peu plus dans la découverte d’un médicament.
Cette année, la mobilisation du groupe France Télévisions sera sans précédent, avec un dispositif numérique exceptionnel. Le plateau principal sera installé au cœur de Paris, face à la tour Eiffel, sur le champ- de- Mars, présidé par Sophie Davant et Nagui.

Le téléthon c’est aussi une mobilisation locale avec sur le terrain 152 coordinations, 200 000 bénévoles et environ 5 millions de personnes qui participent. Des villes ambassadrices qui pour ce Téléthon 2014 seront Vannes, Metz, Perpignan, Marseille et Saint François en Guadeloupe où seront réalisés de nombreux défis.
« La route des géants » qui partira de Coudekerque-Branche, passera par Lens et Compiègne avant de rejoindre Paris.« Le grand relai » verra près de 200 sportifs se relayer de Méribel à Paris du vendredi matin au samedi soir par des moyens de transport écomobiles.

Le Téléthon c’est encore le témoignage de familles engagées dans le combat contre la maladie. Quatre familles ambassadrices viendront témoigner.
Delphine et Olivier, parents de Juliette, 2 ans, atteinte d’anémie de Fanconi, maladie rare qui se caractérise par un risque élevé de leucémie aigüe et de cancer (risque multiplié par 5000).
Béatrice et Fabrice, parents de Lubin, 7 ans, atteint d’amyotrophie spinale, maladie neuromusculaire invalidante et évolutive entrainant une atrophie musculaire.
Sandrine et Eric dont le petit garçon, Ilan, 3 ans est atteint de la maladie de Sanfilippo. Ce syndrome provoque une dégénérescence inéluctable, entrainant la perte de la propreté, la marche et la parole. L’espérance de vie de ces enfants est considérablement réduite.
Naziha, maman de Mounia, 25 ans, touchée par l’Amaurose de Leber. Cette maladie touche le champ de vision qui est rétrécie jusqu’à ressembler à ce que l’on voit à travers une paille.

En Corse également la population se mobilise pour le téléthon. Du nord au sud du département, de multiples actions sont programmées. Par forcément le 5 et le 6 décembre, parfois pour des raisons pratiques, certains évènements sont décalés mais l’objectif est toujours le même : récolter un maximum d’argent pour la recherche de traitement pour les maladies rares.
A Ajaccio, l’essentiel de la mobilisation se tiendra au complexe Rossini, avec au programme de la musique, de la danse, des défis sportifs, buvette, barbecue, tour de moto et tout un tas de festivités et activités au seul profit du téléthon.
A Bastia, le 5 décembre, l’essentiel des activités auront lieu au stade Toga. Le lendemain, c’est dans le centre de la ville qu’il faudra aller pour se restaurer au profit du téléthon et participer à de nombreuses activités comme la montée de la grande échelle avec les pompiers, place saint Nicolas.

Dans plusieurs villes et villages de Corse la mobilisation sera présente, alors renseignez vous il y a toujours un moyen de participer à ce qui doit rester un moment festif, pour que demain les chercheurs réussissent à trouver le moyen de guérir ces maladies rares mais aussi des maladies plus connues comme le cancer car en médecine il n’y a pas de barrières : les progrès des uns entrainent forcément l’avancée des autres.





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 17:51 Mercati di Natale di Lulishop in Aiacciu è Bastia

Mercredi 7 Décembre 2016 - 17:42 Bastia : La Citadelle fait son marché de Noël

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85423 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40871 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346