Corse Net Infos - Pure player corse

La Calvaise Graziella Lorriaux soliste des Grands Ballets Canadiens de Montréal


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Jeudi 13 Mars 2014 à 20:00 | Modifié le Jeudi 13 Mars 2014 - 21:20


La jeune calvaise Graziella Lorriaux vient d’être nommée soliste dans la troupe des Grands Ballets Canadiens de Montréal. Cette consécration vient fort logiquement récompenser tant d’années d’efforts et de sacrifices consentis par la jeune fille depuis son adolescence. A Calvi, son papa Bernard Lorriaux, animateur sur Radio Calvi Citadelle, mais aussi ses nombreux amis sont fiers de cette promotion de Graziella qui n’est qu’une étape vers les étoiles de sa brillante carrière.


Lors de l’inauguration de l’exposition au clos Colombu de l’exposition de  son ami Anto, fils de Pop peintre plasticien au talent international.
Lors de l’inauguration de l’exposition au clos Colombu de l’exposition de son ami Anto, fils de Pop peintre plasticien au talent international.

La nouvelle est tombée il y a maintenant quelques semaines, Graziella  Lorriaux a donc été nommée soliste des Grands Ballets Canadiens et ce dès la prochaine saison qui débutera au mois de  juin 2014.
Elle a obtenu les premiers  rôles dans les créations de Rodin Claudel de Peter Quanz, jeune chorégraphe canadien , dans sleeping beauty,(la belle au bois dormant) de Matt Ek, chorégraphe suédois et dans searching for home du chorégraphe allemand Stéphan Toss.
Graziella c’est le talent, la beauté, le charme et l’élégance. Rappelons qu’elle a suivi une formation de danseuse en 1998-1999 au  centre de danse de Paris Jennifer Goubé et au conservatoire du VIIIe arrondissement avant d’intégrer l’école de danse de l'Opéra de Paris puis  l’école Le Monde de la danse, toujours à Paris
En 2004, elle prend son envol à Lausanne au Rudra Béjart Atelier, avant de poursuivre en 2006-2007 à l’ Opéra de Zurich.
En 2008 elle franchit une nouvelle étape, direction le Canada ou cette fois elle  intègre en qualité d’apprenti Les Grands Ballets Canadiens de Montréal. Sérieuse, appliquée et volontaire elle est logiquement promue  en 2009 dans le corps de ballet, avant une nouvelle promotion  en 2011comme  demi-soliste.
La danse c’est son univers, sa vie. Persévérante, « elle ne lâche rien ». C’est incontestablement une étoile montante de la danse.
Son  répertoire est d’une grande richesse. Pour l'Opéra de Zurich, Graziella Lorriaux a dansé les œuvres Don Quichotte, Le Lac des cygnes, Allem Fern, Allem Nah et Schwanensee tirées du répertoire de Heinz Spoerli. Elle a interprété Le Sacre du printemps, Coppélia, Zarathoustra, le Best of de Béjart et Petrouchka en tant que soliste avec Rudra, pour la compagnie de Maurice Béjart.
Aux Grands Ballets Canadiens, Graziella Lorriaux a dansé La Dame de pique (Kim Brandstrup), Le Sacre du printemps (Stijn Celis), Re,-II (Shen Wei), La Belle au bois dormant (Mats Ek), Cantata et Les Quatre Saisons (Mauro Bigonzetti), Léonce et Léna (Christian Spuck), Minus One (Ohad Naharin) et a interprété le premier rôle dans Rodin/Claudel de Peter Quanz et dans Searching for Home de Stephan Thoss… 
L’été dernier elle s’était octroyé quelques jours de vacances avec ses parents. Calvi c’est l’endroit dont elle a besoin pour se ressourcer.





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 20:25 Bastia : La première rencontre CAB-MAC

Jeudi 1 Décembre 2016 - 21:33 Coup d'envoi de "Natale in Calvi 2016"

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85098 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40734 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 344