Corse Net Infos - Pure player corse

L'opération "1 000 chercheurs pour le Téléthon" passe par Bastia


Rédigé par le Jeudi 20 Novembre 2014 à 12:13 | Modifié le Jeudi 20 Novembre 2014 - 14:22


Jusqu'au 30 novembre, des chercheurs, soutenus par le Téléthon, vont sillonner la France pour rendre plus accessible et plus compréhensible la recherche scientifique. Le collège de Montesoro et lycée Paul-Vincensini figuraient jeudi sur la feuille de route de Claire Rochette, médiatrice scientifique au laboratoire Généthon d'Evry, hôte durant toute la journée Antoine-Louis Coque et de la coordination AFM-Téléthon de Haute-Corse


L'opération "1 000 chercheurs pour le Téléthon" passe par Bastia
- Le but de l'opération 1 000 chercheurs ?
- Je suis à Bastia pour présenter dans les collèges et les lycées l'opération 1 000 chercheurs dans les écoles, pour expliquer en quoi consiste la recherche sur les maladies génétiques rares et sur les traitements que l'on met au point en particulier en thérapie génique dans le laboratoire Généthon où je travaille mais aussi dans les autres laboratoires qui sont soutenus par l'AFM Téléthon avec la thérapie cellulaire.

- Mais encore ?
- J'ai également parlé aux élèves de mon parcours, des études que j'ai faites et de ma formation qui me permettent aujourd'hui de fabriquer des choses en laboratoire. Il n'est pas forcément nécessaire de faire de longues études jusqu'à Bac + 8 pour travailler dans ce cadre. Pour faire avancer les recherches on peut même le faire avant d'avoir le baccalauréat…

-Vous espérez susciter des vocations ?
- J'aimerai bien parce que si j'ai un goût prononcé par la science, c'est le fait d'avoir eu la chance de rencontrer une chercheuse - que mon professeur de SVT en première S avait fait venir dans ma classe qui m'a  décidé à emprunter cette voie. Quand j'ai vu ce qu'elle faisait je me suis dis : "c'est ça que je veux faire aussi…" J'espère en tout cas avoir transmis à tous ces élèves l'envie de travailler dans les Sciences et en tout cas s'investir aussi comme l'a rappelé le directeur du collège en faveur dans la cause et de l'aide à apporter aux personnes qui sont touchées ou en difficulté en raison de la maladie.

- Pourquoi Bastia sur votre feuille de route ?
- Dans le cadre de cette opération ce sont les établissements scolaires qui font la démarche de s'inscrire. Après il appartient aux chercheurs de faire le choix de l'endroit et de la date qui lui conviennent le mieux. J'ai fais le choix, agréable de Bastia où j'ai eu à effectuer cinq interventions en une seule journée. Comme j'avais fait les choix de Lille et de Laval les semaines précédentes.

Le monde de la recherche entre dans les collèges et les lycées

Téléthon Bastia
  • Téléthon Bastia
  • Téléthon Bastia
  • Téléthon Bastia
À travers des interventions d'une cinquantaine de minutes, les scientifiques viennent présenter leur travaux et raconter leur quotidien dans les laboratoires. 

240 établissements répondent à l'appel
L'association des professeurs de biologie et de géologie (APBG) et l'AFM-Téléthon font entrer le monde de la recherche dans les collèges et les lycées. 240 établissements ont répondu à l'appel, une occasion pour près de 25 000 élèves, de découvrir les dernières avancées de la recherche biomédicale pour les maladies génétiques et les maladies rares . 
Après une présentation d'environ 30 minutes les élèves échangent avec les chercheurs sous forme de questions-réponses. Une belle occasion pour ces collégiens et ces lycéens de connaître et de découvrir l'envers du décor des métiers de la recherche. 

Pourquoi 1000 ?
Ce chiffre symbolise le nombre de scientifiques bénéficiant du soutien de l'AFM-Téléthon. À ce jour, ce sont 34 essais cliniques concernant 26 maladies différentes (maladies génétiques de la vue, du sang, du cerveau, du système immunitaire, du muscle) et plus de 300 programmes de recherche qui sont soutenus par l’AFM-Téléthon. À travers son laboratoire Généthon, l'association est également atypique car capable de produire et de tester ses propres médicaments de thérapie génique.   

Claire Rochette, la médiatrice scientifique, a été accueillie au collège de Montesoro par Pascal Tabanelli, le principal de l'établissement et Pascal Vivarelli , directeur du Segpa. Ivana Polisini, adjointe au maire de Bastia, déléguée à la politique éducative était également présente tout comme bon nombre de bénévoles de l'AFM-Téléthon de Haute-Corse rassemblés autour du coordinateur Antoine-Louis Coque qui préparent activement les journées des 5 et 6 Décembre prochains.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 17:42 Bastia : La Citadelle fait son marché de Noël

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85441 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40893 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346