Corse Net Infos - Pure player corse

L'institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale à Ghisonaccia


Rédigé par Patrick Bonin le Mercredi 26 Février 2014 à 18:15 | Modifié le Mercredi 26 Février 2014 - 19:31


Déplacés par avion de Paris, "les experts" tentent de déterminer les circonstances exactes de l'incendie qui a ravagé le hangar Irrigaronne.


L'IRCGN était présent aujourd'hui sur les lieux du sinistre. (Photo SG)
L'IRCGN était présent aujourd'hui sur les lieux du sinistre. (Photo SG)
Mercredi matin encore, sur la toute nouvelle zone d'activités située sortie nord de Ghisonaccia, les enquêteurs de la section recherches de la gendarmerie tentaient de déterminer les circonstances exactes de l'incendie qui a totalement détruit le hangar de la société Irrigaronne. 
Déplacés spécialement de Rosny sous Bois par avion, une équipe de police scientifique spécialisée dans la recherche des indices et causes de ce type de sinistre , est venue prêter main-forte aux enquêteurs locaux.
Il semblerait  établi que la rapidité avec laquelle les flammes se sont propagées, ravageant rapidement la structure de l'édifice lundi soir, écarte la piste accidentelle, ouvrant celle d'une origine criminelle.  Cependant, aucun élément d'enquête ne laisserait apparaître pour l'heure l'hypothèse d'un plasticage ou l'utilisation d'explosifs ayant entraîné ensuite l'incendie.
Les explosions entendues par les riverains seraient liées au matériel entreposé dans le hangar et consécutives à la forte chaleur dégagée. Les fouilles entreprises dans la journée avec l'aide d'engins de déblayage, devraient apporter plus d'éléments.  

Le maire de Ghisonaccia Francis Giudici et son équipe municipale condamnent cet acte.

Le maire de Ghisonaccia Francis Giudici et son conseil municipal condamnent fermement cet acte et nous prient d'insérer :
"Un incendie vraisemblablement d'origine criminelle a ravagé les locaux et le hangar de la société Irrigaronne, première entreprise à s'installer sur la nouvelle zone d'activités à l'entrée nord de Ghisonaccia.
La municipalité condamne fermement cet attentat  lâche et stupide qui menace aujourd'hui 7 emplois.
Elle renouvelle son soutien à l'égard de Jean Christophe Chalvidan et de l'ensemble de ses collaborateurs".




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41504 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37504 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33699 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37