Corse Net Infos - Pure player corse

L’hommage à Pierre Nouveau à Ajaccio : Le coup de baguette magique !


le Lundi 8 Décembre 2014 à 02:36 | Modifié le Lundi 8 Décembre 2014 - 02:59


Le cirque d’Hiver à Paris est le temple du cirque. Il appartient à la famille Bouglione, fleuron de cirque français qui fête cette année ses quatre-vingt ans. En musique bien sûr, dont le chef d’orchestre n’est autre que Pierrot Nouveau, cet Ajaccien qui s’en est allé dans la capitale exercer son talent voilà plusieurs décennies. France-Trois Via Stella, GB Prod et Mécano Prod, viennent de lui réserver un documentaire de 52 minutes diffusé vendredi soir en avant première à l’Espace Diamant, dans une salle copieusement garnie et enchantée


 Pierrot Nouveau-Zevaco et ses doigts de fée, on connaît. C’est le très haut niveau d’une partition qui a débuté il y a quelques dizaines d’années avec ce pianiste hyper doué qui a gravi les échelons à la vitesse d’un alpiniste lorsqu’il plante le fanion de la gloire sur le sommet. Sans fausse note. La qualité de sa musique et son travail en ont fait l’un des personnages clé de ce Cirque d’Hiver, très vite adopté par la famille Bouglione.   
Cyril Claus, Laurent Casasoprana et Laurent-Jacques Costa, les coauteurs de ce documentaire ont suivi Pierre Nouveau dans son rôle de chef d’orchestre et de guide au sein de l’établissement pour réaliser le reportage. Des images, des interviewes, le cirque et ses numéros, l’adaptation musicale, des gros plans sur l’orchestre, composé de cinq cuivres, un bassiste, un guitariste, une violoniste et la batterie tenue par une jeune bastiaise pétrie de talent Marie Manfredi, tous sous les ordre de Pierre Nouveau qui ne se contente pas de diriger mais aussi et surtout de mettre en place et de coordonner les différents numéros.
Le document retrace les longues journées de travail du groupe, des artistes répétant leurs numéros de jonglage, danse, domptage et autres trapèze, tous plus impressionnants les uns que les autres avec, au dessus, le chef d’orchestre qui note, arrange, précise et dialogue avec ses musiciens, comme un métronome parfaitement huilé.  
 
Le Cirque d’Hiver et Ajaccio
On découvre ainsi l’univers du cirque de haute volée sur fond musical, de la coulisse à la piste, dans ce monde à part où le plus infime des détails est réglé comme du papier à musique, où l’erreur n’est pas permise. Il est facile d’imaginer la tension qui règne dans cet univers où l’orchestre tient une place prépondérante, où le chef doit savoir adapter sa partition et la synchroniser avec le numéro. Les caméras sont bien en place, surveillent le moindre geste, captent le comportement de l’orchestre en même temps que celui de l’artiste, avec Pierre Nouveau en sujet central qui parle, raconte, plaisante, avec force gestes qui situent parfaitement le personnage et donnent le meilleur de celui qui mène tout son monde à la baguette magique ! Un monstre de travail que le patriarche des Bouglione reconnaît indispensable : « Pierrot fait partie intégrante de notre famille, il est de toutes les fêtes familiales, des anniversaires et des naissances… »

Un parcours de grand professionnel

Avant le Cirque d’Hiver et les Bouglione, Pierre Nouveau-Zevaco a roulé sa bosse un peu partout dans le show-biz, notamment dans les années soixante-dix et quatre-vingt, lorsqu’il accompagnait Claude François et Mike Brant, Michel Leb et Yves Lecoq, bien d’autres encore.
Pierrot, on ne le connaissait pas aussi perfectionniste, précautionneux, précis avec un calme olympien qui caractérise son talent. Pierrot l’ami, celui qui saute dans un avion dès que son emploi du temps le lui permet pour revenir dans son Ajaccio y retrouver famille et amis, recharger les accus. Dès lors, c’est la détente, le calme, sans la baguette et le piano, juste la famille, Jane, les filles, les amis et le repos.
Cyril Claus, Laurent Casasoprana et Laurent-Jacques Costa savaient ce qu’ils faisaient lorsque l’idée de ce défi a été lancé avec Pierre Nouveau qui, fidèle à son habitude de montasega, leur a dit : chiche !
On découvre une autre facette de cet attachant personnage. Le résultat est probant.
J .F.
 

« Pierrot, la baguette des Bouglione » sera diffusé le 21 décembre prochain sur Via Stella.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie




Derniers tweets
Corse Net Infos : Consultez la #météo #corse en permanence et en direct sur #CNI https://t.co/n8GcKLIvbV
Jeudi 19 Octobre - 07:21
Corse Net Infos : #Bonghjornu #Bonjour A torra di #Sagone https://t.co/knmohDRU9O
Jeudi 19 Octobre - 07:18
Corse Net Infos : Venaco : Jean-Baptiste Giorgetti, fusillé par les SS en 1944 près de Toulouse, identifié grâce à son ADN !… https://t.co/JEedTFlTFU
Jeudi 19 Octobre - 00:25
Corse Net Infos : Poste de L'Ile-Rousse : Un protocole de sortie de crise proposé aux grévistes https://t.co/VDlZ2GxdUU https://t.co/qqTxrB5ksC
Mercredi 18 Octobre - 21:59


Newsletter






Galerie
Pierre-Antoine Gatier, architecte
Le président coupe le ruban
GFCA-Poitiers
GFCA-Poitiers
Collège Maria Ghjentile
Collège Maria Ghjentile
comunauté
Mairie de Propriano
Arte Mare
Arte Mare
IMG_3483
IMG_3482
IMG_2896
IMG_2895
Finosello
Finosello