Corse Net Infos - Pure player corse

L'exercice Corbell 17 de "Terrorisme et Sécurité Civile" s'est poursuivi à Calvi et Calenzana


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Jeudi 18 Mai 2017 à 16:22 | Modifié le Jeudi 18 Mai 2017 - 18:36


L'exercice Corbell 17 "Full Scale" 36 heures non-stop qui se déroule actuellement en Balagne au profit de stagiaires du Haut comité français pour la défense civile, en session de validation de stage, s'est poursuivie toute la journée de jeudi dans le secteur de Calvi et de Calenzana


Intervention des unités du SPIG d'Ajaccio et de Calvi Photos GG et FD
Intervention des unités du SPIG d'Ajaccio et de Calvi Photos GG et FD

Débuté mercredi à 20 heures avec la prise d'otages à l'aéroport de Calvi, cette édition 2017 de l'exercice Corbell 17 "Full Scale", 36 heures  non-stop se terminera ce jeudi  à 20 heures par un pot qui aura lieu à la caserne Sampiero dans la citadelle de Calvi. 
Rappelons que cet exercice de "terrorisme et de Sécurité Civile" organisé par le  Haut Comité Français pour la Défense Civile au profit de 32 stagiaires qui, au terme d'une année de cours viennent ici pour valider leur stage, a l'appui et le soutien logistique du SDIS de Haute-Corse, du 2e REP de Calvi, de la Gendarmerie et autres pour un total de 300 personnes mobilisées.
Mercredi soir, nous l'avons dit, à l'aéroport Calvi-Balagne, censé être  sur l'île de Corbell 17, dans une République indépendante de l'Océan indien, des personnes ont été prises en otage par des terroristes.
Les négociations ayant échoué, les militaires du 2e REP de Calvi, spécialisés dans ce type d'opération de guérilla urbaine ont donné l'assaut à 5h30 du matin , tuant notamment un terroriste.
Les otages, dont certains blessés, ont été évacués dans un premier temps par des Véhicules Avancés Blindés du 2e REP, avant d'être pris en compte par des sapeurs pompiers du Détachement Recherche, Extraction et Sauvetage, puis conduits à bord de char M113 vers un lieu plus sûr.


Cette phase terminée, les organisateurs enchaînaient presque aussitôt par un séisme en Corse faisant plusieurs victimes et nécessitant d'importants moyens pour des personnes ensevelies et blessées.
Présent depuis  le levée du jour, Jérômev Seguy, sous-préfet de Calvi suivait avec beaucoup d'intérêt les différentes opérations.
Ce séisme a eu d'autres conséquences encore plus dramatiques avec à Calenzana des installations de Kyrnolia touchées et avec un laboratoire contaminé  par des produits hautement toxiques.
Une femme qui se trouvait sur les lieux est décédée. Le mari horrifié et révolté n'a pu contenir ses nerfs et a pris des otages avec qui il s'est réfugié au 2e étage du bâtiment.
L'urgence était de sauver les otages. Des éléments du Peloton de Secours et d'Intervention de la Gendarmerie d'Ajaccio et de Calvi intervenaient avec des équipements particuliers et en présence d'un négociateur.Les forces du SPIG prenaient d'assaut le bâtiment sous l'oeil d'observateurs privilégiés, le Cdt Olivier Burles, commandant la Compagnie de Gendarmerie Calvi-Balagne et son adjoint le capitaine Pascal Hervé, alors que les pompiers équipés d'une protection balistique toute récente étaient prêts à intervenir.
Le forcené acceptait au terme des négociations de libérer un otage puis de confier son arme aux autres otages  qui sortaient, avant de se rendre aux militaires du SPIG.
Conduit à l'extérieur, ce dernier était mis au sol et menotté. La zone sécurisée, les pompiers pouvaient intervenir auprès des blessés.
Restait ensuite à gérer le problème de contamination du laboratoire.
Cette fois, il était fait appel au SDIS  2A équipé de moyens pour le traitement des risques technologiques et  à un QUAD 6X6,  équipé de moyens de décontamination que nous vous avons présenté hier.


En début d'après-midi, un autre problème se posait avec l'arrivée de manifestants au Poste de Commandement Opérationnel installé aux Services Techniques de la Ville de Calvi à Cantone, nécessitant l'intervention des forces de l'ordres.
Dernière phase, celle de l'évacuation des otages, conduits à la plage du "Pain de sucre" à Lumio puis acheminés à pied jusqu'au Centre Amphibie de la Légion, avant de les transférer par la mer, en Zodiac, jusqu'au Port de Calvi.
L'exercice "Non Stop" prenait fin.
Ne restait plus alors qu'aux stagiaires et organisateurs qu'à débriefer.

 





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Septembre 2017 - 17:12 Lisula fait la… foire jusqu'à dimanche

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire






Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 90691 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 47739 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 39548 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 435