Corse Net Infos - Pure player corse

L’avis de l'Autorité environnementale sur la révision de la charte du parc naturel régional de Corse


Rédigé par le Jeudi 27 Avril 2017 à 19:09 | Modifié le Jeudi 27 Avril 2017 - 19:25


L’Autorité environnementale a délibéré ce jeudi sur le projet de révision de la charte du parc naturel régional (PNR) créé en 1972. Ce projet a été élaboré par le syndicat mixte du PNRC, la révision ayant été engagée en 2007 par l'Assemblée de Corse. Que dit-il ?


L’avis de l'Autorité environnementale sur la révision de la charte du parc naturel régional de Corse
Faisant suite à une période d'incertitude sur le périmètre d'étude et les orientations à retenir, au cours de laquelle des actions se sont néanmoins poursuivies sur l'élan précédent, le travail fourni depuis 2014 marque la reprise d'une volonté collective de restructuration et de redynamisation. Les documents fournis expriment fortement que l'engagement de tous les acteurs du territoire à la mise en œuvre de la charte constituera le moteur essentiel de sa réussite. 

 

L'Ae recommande de préciser les modalités opérationnelles du rééquilibrage territorial (extension du périmètre récemment porté à 180 communes) et de la construction d'une solidarité montagne– rural–littoral, et de décrire d'un point de vue stratégique les enseignements du bilan de la charte de 1999 et les choix en matière d'objectifs opérationnels prioritaires. 


L'Ae recommande de mettre en œuvre rapidement l'intention du PNR de mettre en cohérence l'organigramme et les compétences de l'équipe technique du syndicat mixte avec les objectifs opérationnels prioritaires. Elle recommande également de mettre en place un observatoire du territoire, un dispositif de suivi et d'évaluation pertinent, ainsi que la définition des valeurs d'état zéro, des cibles, et des objectifs de résultats à mi-parcours. 



L’Ae* identifie en outre certains points de vigilance, comme la priorisation des actions prévues notamment en matière d'urbanisme, de publicité et de sports motorisés, la présentation de la vision stratégique intégratrice et de la gouvernance sur le bien patrimoine mondial de l'humanité « Golfe de Porto, Calanche de Piana, Golfe de Girolata, réserve naturelle de Scandola », la définition explicite des limites posées pour les dérogations au principe d'exclusion des activités motorisées en montagne et la précision des modalités d'encadrement de l'examen d'éventuelles demandes, ainsi que la clarification de la stratégie et ses modes d'intervention du PNR pour l'atteinte de l'autonomie énergétique sur son propre territoire à l'horizon 2030 et la promotion des énergies renouvelables, à l'aune de la programmation pluriannuelle de l'énergie pour la Corse. 
---
*Cette instance donne des avis, rendus publics, sur les évaluations des impacts des grands projets et programmes sur l’environnement et sur les mesures de gestion visant à éviter, atténuer ou compenser ces impacts, par exemple, la décision d’un tracé d’autoroute, la construction d’une ligne TGV ou d’une ligne à haute tension, mais aussi d’un projet local, dès lors qu’il dépend du ministère l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer (MEEM), et qu’il est soumis à étude d’impact.





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
Société
Charles Monti | 15/05/2016 | 15002 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Société
Philippe Jammes | 19/12/2016 | 14552 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Société
(Jean-Paul-Lottier) | 15/08/2016 | 8853 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 44