Corse Net Infos - Pure player corse

L'associu de la Vallée de Palazzi s'attaque au curetage du Padule


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Dimanche 31 Juillet 2016 à 20:15 | Modifié le Dimanche 31 Juillet 2016 - 21:25


Lassés par l'inaction des pouvoirs publics, l'association de la Vallée de Palazzi de Santa Reparata di Balagna, composée de riverains a décidé lors de son assemblée générale de passer à l'action en s'attaquant elle même au curetage du lit du Padule


L'associu de la Vallée de Palazzi s'attaque au curetage du Padule

Le 22 décembre 2015, l'Associu de la Vallée de Palazzi a adressé un courrier au préfet de Haute-Corse, à la sous-préfète de Calvi, au président de l'OEHC, au président du Conseil Départemental de Haute-Corse, à la présidente de la Défense des forêts contre l'incendie, au président de la communauté de communes du bassin de vie de L'IIle-Rousse  et aux maires des communes de l'Ile-Rousse, Santa Reparata di Balagna et de Corbara, dans lequel plusieurs remarques portant sur l'étude relative à la carte d'aléa, inondation de référence du bassin versant du Padule sur les communes de L'Ile-Rousse et de Santa Reparata di Balagna élaborée par la société Burgeap présentée le 5 octobre 2015 à ces communes.
Ce courrier était accompagné de plusieurs photos mettant en évidence les ruissellements anarchiques d'eaux pluviales dans la Vallée de Palazzi et d'un constat d'huissier sur les dégâts occasionnés sur la  propriété d'Antoine Filippi lors des intempéries des 9 août et 2 octobre 2015.
Depuis, le temps à passé, de l'eau a coulé sous les ponts, sans que rien ne bouge.
Face à ce lascia corre ambiant, l'associu de la Vallée de Palazzi a décidé de faire bouger les lignes en passant  à l'action.


Pierre-Paul Cruciani, président de l'associu  s'explique sur ce dossier complexe !
"En prévision des orages qui immanquablement ne manqueront pas faire des dégâts dans le bassin versant du Padule à Palazzi, païsolu de Santa Reparata di Balagna, les bénévoles de l'association de la Vallée de Palazzi ont entrepris de commencer à récurer le lit de ce ruisseau qui se perd parfois dans des méandres marécageux.

La dangerosité du Padule en terme de sécurité et salubrité publiques est connue et a déjà été relevée par l'Association dans une lettre faisant état des lieux transmise aux autorités communales, intercommunales, territoriales et préfectorales en décembre 2015 à la suite des intempéries que la Corse a connues les 9 août et 2 octobre 2015".

"Un constat clair et pourtant... rien ne bouge !"

Et de poursuivre… 
"Les études mettant en évidence les problématiques de ce bassin versant du canton de l'Ile Rousse ne manquent pas. On en compte une dizaine, les plus remarquables étant le schéma directeur de la CCBVIR sur les eaux de ruissellement de l'ensemble des bassins versants de la communauté et notamment celui de Santa Reparata di Balagna et l'étude réalisée pas la société BURGEAP à la demande de la DTRM de la Préfecture de Haute Corse afin de définir une carte des aléas d'inondation de ce bassin versant. Les conclusions de ces deux études sont claires : elles préconisent la réalisation d'ouvrages adaptées aux fortes crues (bassins de rétention, recalibrage des buses aux traversées des chemins, curetage en profondeur du lit du Padule, etc..) pour éviter des inondations dans L'Ile Rousse."


"Le constat est clair, mais pour l'instant ... rien ne bouge !"
C'est la raison pour laquelle l'association a inscrit lors de la dernière assemblée  générale en juin 2016 une résolution pour engager une opération d'envergure de curetage du Padule. Cette opération prendra du temps et nécessitera plusieurs chjame pour régulariser le Padule.
"Le principaux objectifs sont les suivants : « retrouver » le lit du Padule jusqu'à Palmento, soit environ 3000 mètres pour éviter que les débordements permanents du ruisseaux - comme c'est le cas actuellement - ne se transforment en zones marécageuses insalubres propices au développement des moustiques. Les deux Chjame réalisées en juillet ont atteint en partie cet objectif notamment à proximité des zones résidentielles de Palazzi (c'est déjà pas mal !).


Pour autant l'action doit continuer. Le Padule doit également retrouver sa vocation initiale à savoir celui de sentier reliant Palazzi à Palmento – sentier entièrement pavé fréquenté jusqu'à la moitié du XXème siècle par les paysans : il y a un patrimoine pastoral et agricole phénoménal enfoui aujourd'hui sous des ronciers et roselières et étouffent des lieux de labeurs ancestraux que nous n'avons su ni préserver ni respecter.
Autrefois ce petit coin de Balagne était un objet de quiétude où les Ile-Roussiens venaient chercher leur eau à la fontaine de Campia et où - potager de la cité paoline - se cultivaient les plus beaux légumes vendus sur le marché sans savoir que l'on faisait du locavore à bon marché !"

Puis de conclure:
"Aujourd'hui Palazzi est devenu un sujet d' inquiétude notamment lors de crues séculaires dont la fréquence est maintenant quasi annuelle- crues d'autant plus violentes qu'un lascia corre avéré s'est installé dans nos campagnes désertées.
Mais il faut savoir que lorsque le Padule gonfle lors de très fortes crues c'est la pharmacie Savelli à Ile Rousse qui est inondée... "





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 21:33 Coup d'envoi de "Natale in Calvi 2016"

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85122 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40737 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 344