Corse Net Infos - Pure player corse

L'association Corse Musicothérapie reçoit le prix pour l'éducation 2014


Rédigé par le Mardi 21 Octobre 2014 à 23:15 | Modifié le Mercredi 22 Octobre 2014 - 01:35


L’association Corse Musicothérapie, représentée par Nathalie Château-Artaud sa directrice, s’est vue remettre il y quelques jours le prix régional corse décerné par le fonds MAIF pour l’éducation. C’est en présence de Michel Barat recteur d’académie et de Joseph Tedde correspondant départemental MAIF qu’un chèque d’un montant de 1 500 euros est venu récompenser les ateliers musicaux de stimulation cognitive à destination d’élèves en difficulté.


L'association Corse Musicothérapie reçoit le prix pour l'éducation 2014
Nathalie Château-Artaud diplômée du centre international de Musicothérapie de Paris, titulaire d'une licence de musicologie de l'Université de Strasbourg, et d'un Diplôme Universitaire sur l'Autisme et les troubles apparentés de l'Université Claude Bernard de Lyon, a créé cette association pour pouvoir mettre  la musique au service de la médecine et du handicap.
Aujourd’hui directrice de l’association, musicothérapeute référente et formatrice elle s’apprête, accompagnée de Catherine Bozzano la présidente et de Jean-Louis Roghi le vice-président de l’association corse musicothérapie à concourir au niveau national ainsi que 27 autres projets venant de toute la France. La remise des prix aura lieu à Lille le 4 décembre.
 

Vous avez reçu dernièrement le prix de l’éducation MAIF 2014 et un chèque de 1 500 euros, que représente t-il pour vous et comment allez-vous utiliser cette somme ?

Nathalie Château-Artaud
Nathalie Château-Artaud
- Cette somme est plus symbolique devant le montant total du coût du projet (20 600€). Nous voyons dans cette réponse surtout une reconnaissance de nos actions menées depuis plus de 4 ans et pour lesquels les soutiens sont rares. Il reste aujourd'hui à trouver le reste des fonds pour mener à bien ce projet afin qu'il puisse être mis en place sur le terrain.
Nous espérons surtout aujourd'hui recevoir un écho favorable au niveau national.
 
- Quels sont les éléments qui ont motivé votre candidature ?
- Nous allons ouvrir un grand centre à la rentrée 2015. Notre volonté aujourd'hui est, au delà de notre besoin de faire connaître nos actions, d'obtenir des agréments qui nous donnent une légitimité et appose une marque de professionnalisme et de sérieux à notre association.
 
- Votre projet lauréat « Musique en support cognitif d’acquisition » consiste en quoi ? 
- En fait proposer des ateliers de groupe durant lesquels la musique sera utilisée comme support cognitif d'apprentissages.
L'objectif sera d'exposer les élèves en grandes difficulté au matériel musical de manière ludique. Ce matériel - composé d'instruments de musique traditionnelle couplés à des logiciels informatiques afin d'utiliser l'outil analogique propre à la génération d'aujourd'hui - sera associé à du visuel afin de permettre une stimulation cognitive la plus large possible.
Le programme semi-dirigé tendra vers la créativité musicale, afin de proposer l'enregistrement et/ou la représentation en public des œuvres créées en fin d'année scolaire.
L'apport des neurosciences sur la plasticité cérébrale a guidé la création de ce projet. La plasticité cérébrale étant un mécanisme à la base des mécanismes d'apprentissage et de mémoire.

- Quels sont ses objectifs ?
- Ils sont multiples :
Il y a tout d'abord la prévention du décrochage scolaire par l'acquisition d'une discipline personnelle et d'un sens du dépassement de soi avec la prise de conscience de l'importance d'aller jusqu'au bout d'une démarche dans laquelle on s'inscrit.
Il y aussi l'amélioration de l'estime et de la confiance en soi, du rapport au groupe et des compétences de socialisation, le développement des capacités créatives, l'amélioration de la capacité d'attention. 
Il y, enfin,  l'amélioration des capacités motrice et de coordination, de l'agilité mentale et de la capacité à traiter l'information auditive et de la mémoire, dans les apprentissages scolaires et l'amélioration du langage verbale et de la lecture.
 
- Que propose votre association et à quelles actions participe t-elle ?
- Elle a  pour but d'intervenir en milieux institutionnel, hospitalier et privé auprès d'un public d'enfants et d'adultes sous forme d'ateliers de musicothérapie de groupe ou de séances individuelles ; d'effectuer un travail de veille scientifique et de contribuer à l'avancée des recherches et études en musicothérapie ; de rendre mieux lisible l’approche de la musicothérapie auprès de la communauté scientifique et du grand public en éditant des ouvrages, en organisant des conférences.
Ses actions se déroulent sous forme d'ateliers de musicothérapie ou groupe ou en individuel auprès de particuliers et d'institutions dans Bastia et ses environs.
L'association intervient au Sein de l'hôpital de jour de San Ornello (psychiatrie adulte), à l'ADPS SESSAD (trouble du comportement), à l'école de Patriomonio (projet « orchestre à l'école » en éveil par la musique des petite, moyenne et grande sections de maternelle), au foyer A Sulana et au Centre d'Aide par le Travail de l'association l'Eveil (adulte handicapé), à l'EHPAD Casa Serena …
Elle accompagne dans le cadre du privé des enfants et des adultes en situation de handicap (DYS, autisme, handicap mentaux et maladies génétiques...), avec des troubles du comportement...
Elle propose également des formations au sein de l'Institut de Soins Infirmiers de Bastia, au Centre Hospitalier Intercommunal de Corte Tattone, à l'EHPAD A Serenita d'Ajaccio...
Depuis 2 ans aujourd'hui nous travaillons à l'élaboration d'un grand centre innovant qui verra le jour en septembre 2015.
 
- La musicothérapie est une thérapie à médiation  musicale cette définition résume t-elle l’ensemble de vos activités ?
- Votre question touche là un point important. La musicothérapie en France est d'inspiration psychanalytique. L'outil est donc considéré, comme vous le relevez, comme un support, une médiation à la relation. Malheureusement cette pensée limite la réflexion et la prise en considération de l'outil lui-même et de l'impact qu'il peut avoir de manière directe sur la personne. Personnellement, surtout en dehors de la sphère psychiatrique, ma pratique est, bien évidemment dans le relationnel et l'émotionnel puisque rien ne peut se créer sans relation à l'autre et plaisir partagé, mais également beaucoup tournée vers le cognitif. La musicothérapie telle que je la perçois et travaille avec, s'inscrit dans le courant « développemental et humaniste ». Elle prend véritablement le sujet dans sa globalité, En partant de là où il est pour développer ses potentialités, dans le respect et l'écoute. Bien plus qu'un média, la musique (et le sonore de manière plus générale) est utilisée comme ou outil de développement cognitif (ce qui englobe bien évidemment les fonctions expressives permettant la communication ou l'action, mais également les fonctions réceptives permettant l'acquisition et le traitement de l'information ; la mémoire et la pensée permettant l'organisation mentale de l'information).

Corse Musicothérapie
Lotissement A Casetta
87, chemin de Bastiani
20600 Furiani
Siret : 52790357900011
 tel : +33 786 25 98 47

site : www.wmaker.net/musicotherapie
Le blog de Musicothérapie
 
 




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 21:58 Ajaccio : Un poids-lourd se couche dans un rond-point

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:23 Ajaccio : Un semi-remorque se couche au rond-point !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85437 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40892 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346