Corse Net Infos - Pure player corse

L'assassinat de Jean Leccia vu par Laurent Ruquier : Levée de boucliers…


Rédigé par le Jeudi 3 Avril 2014 à 15:17 | Modifié le Jeudi 3 Avril 2014 - 15:52


Laurent Ruquier et son émission "On n’est pas couché", diffusée samedi soir sur France 2, viennent de s'attirer les foudres de plusieurs milliers de Corses en relatant, à leur façon le récent assassinat de Jean Leccia, directeur général des services du conseil général de la Haute-Corse. Joseph Castelli, président de l'assemblée départementale, n'a pas manqué, lui aussi, de réagir au propos de l'animateur…


Joseph Castelli a fait part de son mécontentement auprès du président de France Télévision
Joseph Castelli a fait part de son mécontentement auprès du président de France Télévision
 « Un nouvel assassinat en Corse…Ça s’est passé dimanche dernier, Jean Leccia un haut fonctionnaire s’est fait abattre dans sa voiture par un commando à moto. C’est quand même dingue de se dire que c’est moins risqué d’être soldat russe en Crimée que haut fonctionnaire en Corse. On se plaint de la pollution à Paris mais en Corse ce n’est pas mieux y a carrément du plomb dans l’air. Ils sont maladroits quand même les corses en pleine élection municipale on leur dit qu’il faut glisser un bulletin dans une urne et eux paf ils se trompent ils mettent carrément le haut fonctionnaire
Le propos de Laurent Ruquier a constitué le préambule de son émission de samedi "
On n’est pas couché" . Il a fait bondir plus d'un insulaire sur le net. 
Aujourd'hui c'est Joseph Castelli, président du conseil général de Haute-Corse qui monte au créneau pour dénoncer, dans un courrier adressé au président de France Télévision, ce genre comportement?
"
 J'ai l'honneur d'appeler votre attention sur le contenu de l'émission « on n'est pas couché» en date du 29 mars.

A nouveau se pose la question: peut-on rire de tout?

En droit, la réponse est claire. Mais, sur le service public plus qu'ailleurs, cette liberté devrait avoir pour limite naturelle la bienséance,

Qu'un haut fonctionnaire et, plus simplement, un homme, perde la vIe dans un assassinat, vous paraît-il de nature à alimenter un sketch qui plus est intitulé « flop ten » ?

La critique systématique de la Corse et des Corses justifierait-elle que l'on s'affranchisse de tout respect à l'égard des défunts et de leurs familles, voire de toute une institution qui s'est sentie endeuillée, le Département de la Haute-Corse?

Je vous saurais gré de me faire part du sentiment qui est le vôtre dans cet épisode peu glorieux par lequel l'un de vos animateurs visiblement prêt à tout pour que l'on parle de lui, paie en même temps son tribut à une indécence qui n'a pas sa place sur une chaîne

du service public et qui s'apparente à un racisme anti corse primaire trop souvent véhiculé dans les médias.

Au-delà se pose la question fondamentale de l'importance que représente dans les médias français, l'assassinat d'un haut fonctionnaire d'origine corse. Il s'agit d'un sujet grave, dur, violent, il s'agit pour la Corse de l'assassinat du plus haut fonctionnaire depuis le Préfet Claude Erignac. Il ne peut, il ne doit pas s'agir d'un épisode d'un « flop ten» qui est à nos yeux nécessairement disqualifié.

Dans l'attente, Je vous prie d'agréer…"
Laurent Ruquier et le CSA ont reçu une copie de ce courier.


 





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 23:13 National Le CAB victime d'un doublé de Sangaré

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85534 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40954 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348